Comment choisir une caméra pour vlog ? Faites des vidéos YouTube comme un pro !

Vous avez la passion, vous avez l’énergie et vous avez l’envie. Il ne vous reste plus qu’à investir dans le bon équipement pour un résultat de qualité. Non, nous ne parlons pas ici de votre nouvelle résolution sportive de la rentrée, mais bien de votre futur vlog !

Avec l’essor des plateformes internet de diffusion (Youtube en tête) et l’émergence de logiciels de traitement de l’image toujours plus simples à utiliser, le vlog s’impose aujourd’hui comme le médium de référence pour partager vos idées et vos centres d’intérêt. Or, la concurrence est rude, et si votre public vous pardonnera volontiers quelque erreurs de discours, il se montrera intraitable sur la qualité de l’image et du son.

A l’origine prévue pour un usage occasionnel, la fonction vidéo des appareils photo numériques n’a aujourd’hui rien à envier aux caméras en termes de qualité de rendu. Best Comparatif à passé en revue 5 appareils photos et caméras pour faire des vlogs d’excellente qualité dans un budget contraint. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur dans cette sélection, consultez notre guide d’achat pour acheter une caméra de vlog adaptée à votre projet !


Les 5 meilleures caméras pour vloguer sur YouTube comme un pro !

  1. Sony RX100 IV – Une très bonne camera de vlog
  2. Canon G7X Mark II – Un bon choix de camera pour faire des video youtube
  3. Canon G9X Mark II – Un autre bonne camera pour filmer sur youtube
  4. Nikon Coolpix A900 – Une camera pour youtube pas pas cher
  5. Yi 4K+ – La camera vlog parfaite pour les aventuriers / sportifs

Focus : deux trépieds pour stabiliser vos prises de vues en un tour de main

  1. Joby Gorillapod JB01503 – Le meilleur trépied pour smartphone
  2. Fotopro RM95 – Le meilleur trépied pas cher pour camera de vlog

Sony RX100 IV – Une très bonne camera de vlog

Sony RX100 IV Une très bonne camera de vlog

Notre avis sur la camera de vlog Sony RX100 IV


  • Les fonctionnalités 4K et slow motion
  • Un mode manuel facile à paramétrer grâce à la bague de contrôle présente sur l’objectif
  • Un large écran orientable à 180°
  • Ergonomie des menus discutable
  • Absence de sortie audio et micro
  • Le boitier a été identifié comme fragile par de nombreux utilisateurs.

Le Cyber-shot RX100 IV est le premier compact de la gamme RX100 chez Sony à filmer en 4K TV (3 840 x 2 160 px, UHD). Equipé d’un capteur 1″ empilé CMOS Exmor RS ultra rapide, et d’un objectif 24mm-70mm f/1,8-2,8, cet appareil dispose également de modes d’enregistrements ultra rapides à 250, 500 et 1 000 i/s. Parfait pour des tournages en slow-motion et des ralentis fluides, tout en préservant une image nette et lumineuse !

En mode vidéo, vous pouvez choisir entre les paramétrages préenregistrés personnalisables (PP1 à PP6), et le mode manuel qui vous permet de régler votre tournage dans les moindres détails, de l’exposition de l’image à la mise au point. On note également la présence d’assistants d’enregistrement comme les zébras et le focus peaking, pour optimiser encore plus le rendu.

L’enregistrement en 4K TV à 25 i/s est possible sur une durée de 5 mn. Le format XAVC-S est utilisé afin de maximiser la compression vidéo jusqu’à 100 Mb/s pour accroître le rendu des détails, la fluidité des mouvements et diminuer le moiré. Le mode HFR (High Frame Rate), utilisé pour les effets de ralentis ou de décomposition des mouvements, offre des cadences d’enregistrement permettant de ralentir jusqu’à 40x la vitesse d’une scène.

Malgré des fonctionnalités vidéo satisfaisant les exigences d’un public éclairé ou professionnel, le RX100 IV ne présente pas de prise casque ni de sortie micro. Cela représente un handicap important pour réaliser des vlogs en mobilité, à l’extérieur, ou dans un environnement sonore non maitrisable. Certains usagers notent également la difficulté du paramétrage de certains modes, qui peut rebuter les débutants en photographie comme en vidéo. Enfin, la durée de tournage en 4K peut paraître courte et gourmande en énergie pour un résultat certes excellent, mais difficilement exploitable en format natif si vous n’utilisez pas un logiciel de montage récent.


Canon G7X Mark II – Un bon choix de camera pour faire des video youtube

Canon G7X Mark II bon choix camera pour video youtube

Notre avis sur la camera de vlog Canon G7X Mark II


  • Stabilisation optique performante
  • Objectif 24-100 mm f/1,8-2,8 lumineux
  • Connexion Wifi et NFC
  • Bague de réglage autour de l’objectif débrayable
  • Ecran tactile orientable vers le haut (180°) et vers le bas (45°)
  • Rendu de l’image peu homogène, notamment au grand-angle
  • Pas de mode panoramique par balayage
  • Autonomie de la batterie un peu faible
  • Pas de vidéo UHD ou 4K

Contrairement au Sony RX100 qui mise sur la 4K pour obtenir un définition optimale de l’image, le Canon G7 Mark II ne monte pas plus haut que le Full HD, amplement suffisant pour un vlog sur Youtube. Il propose un grain d’image similaire à celui que l’on peut retrouver sur les appareils photos reflex, qui peut intéresser les vidéastes en quête d’un rendu moins « lisse ». L’objectif de cette caméra présente un zoom optique équivalent à un 24-100 mm f/1,8-2,8 stabilisé, permettant ainsi des valeurs de plan variées, du grand angle au zoom très resserré. Quelques faiblesses au niveau de la précision de l’image en périphérie et en bordure d’image sont à noter, à partir d’une ouverture à f/5,6  à 24 mm comme à 100mm.

Au niveau de l’ergonomie et la robustesse, le Canon G7X Mark II possède quelques atouts intéressants comme une prise en main agréable grâce à la poignée sur le boitier, un écran tactile inclinable vers le haut à 180° et vers le bas à 45° pour contrôler la qualité de l’image même lorsque vous vous filmez en contre-plongée, ainsi qu’une bague de réglage autour de l’objectif débrayable en mode vidéo et manuel. Vous pourrez ainsi faire des mises au point en plein tournage, dans le silence le plus absolu.

Côté son justement, cette caméra offre une prise de son en stéréo, grâce à deux capteurs sur le dessus de l’appareil. Toutefois, là encore, pas de sortie pour un casque audio, ni pour un micro externe. Attention donc aux prises de vue dans un environnement sonore non maitrisable !

Enfin, les fonctions Wifi et NFC vous permettent de prendre le contrôle de votre caméra à distance une fois celle-ci appareillée à votre smartphone, ou de stocker vos données directement sur votre ordinateur, sans câble !


Canon G9X Mark II – Une autre bonne camera pour filmer sur youtube

Canon G9X Mark II - bonne camera pour filmer youtube

Notre avis sur la camera de vlog Canon G9X Mark II


  • Format mini, facile à transport, facile à prendre en main
  • Ecran tactile clair et précis, qui permet des réglages fins même avec de gros doigts
  • Technologies Wifi, NFC et Bluetooth
  • Faible amplitude de zoom
  • Faible ouverture, qui donne des images précises mais un peu ternes
  • L’écran n’est pas orientable, ce qui rend les tournages face caméra plus difficiles à cadrer.

Petit cousin du G7X Mark II, le Canon G9X Mark II se démarque de celui-ci non pas par la technologie mais plutôt par son format. Le boitier est légèrement plus grand qu’une carte à jouer, avec un écran tactile fixe et 4 commandes pour naviguer entre les différents paramétrages en plus de la molette de sélection des modes. Il s’agit donc d’une caméra ultra portable, optimisée pour la prise de vue photo  et non vidéo.

Côté objectif, celui-ci présente des possibilités de variation de prises de vue plus réduites que son cousin (28mm-84mm f/2-4,9 contre 24mm-100mm f/1,8-2,8 pour le G7X Mark II), et une qualité d’image inférieure dans des conditions d’éclairage faible. La mise au point et les réglages peuvent se faire à partir de l’écran tactile ou bien de la bague de réglage autour de l’objectif. Attention : cet appareil ne permet pas d’ajuster la mise au point ou un autre paramétrage une fois le tournage lancé. En termes de définition d’image, le G9X Mark II est équipé d’un capteur CMOS 1’’ et de la technologie DIGIC7, identiques à ceux du G7X Mark II, ce qui permet de filmer en Full HD, mais pas en 4K ou UHD. Même constat pour la prise de son : vous devrez faire confiance aux entrées audio intégrées au boitier, faute de prise casque et micro.

Au niveau de la connectique, le G9X Mark II présente un mini port USB pour charger la batterie et transférer les données, ainsi que d’un mini HDMI. Il bénéficie également des technologies Wifi, NFC et Bluetooth, utiles pour compléter l’usage de votre smartphone et partager rapidement vos prises de vue. Au sujet de ce dernier point, la fonction Short clip movie, qui permet le tournage de mini clips vidéos de 8s maximum semble une bonne idée pour ceux qui sont accros aux réseaux sociaux et aux prises de vue instantanées de tranches du quotidien.

De par ses capacités techniques et son ergonomie, ce compact se positionne plutôt aux côtés des caméras amateurs haut de gamme, et non des milieux gamme pour usagers expérimentés, voire professionnels. Il est préconisé pour les débutants qui souhaitent se familiariser avec les différents modes de réglage de prise de vue, ou bien à un public averti en mobilité, ou encore, en appoint d’un appareil plus sophistiqué.


Nikon Coolpix A900 – Une camera pour youtube pas cher

Nikon Coolpix A900 camera pour youtube pas cher

Notre avis sur la camera de vlog Nikon Coolpix A900


  • Simple à prendre en main et à utiliser
  • Ecran orientable
  • Possibilité de filmer en 4K
  • Connexions multiples (Wifi, Bluetooth, Snapbridge)
  • Ecran non tactile et non orientable à 180°
  • Image nette mais un peu terne
  • Impossible d’ajuster le paramétrage de l’image pendant l’enregistrement.

Compact et simple d’utilisation, le Nikon Coolpix A900 se distingue par un écran orientable sur charnière, des menus clairs, faciles à paramétrer, un capteur CMOS de 20,3 Mpx, un zoom optique 24mm-840 mm avec une ouverture de f/3,4-6,9 et la possibilité de filmer en 4K si désiré. Les connexions Wi-Fi, Bluetooth basse consommation et la connectivité Snapbridge (pour coupler la caméra  votre smartphone) sont aussi intégrées. De nombreux atouts qui facilitent les tournages et assurent une bonne qualité de rendu à l’écran.

On peut noter que le Coolpix A900 ne propose pas de mode spécialement dédié à la vidéo, mais un simple bouton d’enregistrement débrayable aux modes PASM. Une fonction intéressante pour prendre des photos pendant le tournage sans avoir à reparamétrer votre appareil. Un mode diaporama de clips, qui assemble plusieurs petits clips d’une durée maximale de 30 secondes, est également intégré, parfait pour faire diffuser rapidement un teaser sur les réseaux sociaux.

La présence d’un système de réduction de vibration, qui permet des images nettes en toutes circonstances, ainsi que la plage d’ouverture du diaphragme large, en font un appareil recommandé pour les vlogueurs en quête de plans nets quelle que soit la situation, au détriment cependant de la luminosité de l’image. Pour les tournages en intérieur, des éclairages supplémentaires se révéleront nécessaires pour ne pas passer trop de temps en post-production.


Yi 4K+ – La camera vlog parfaite pour les aventuriers / sportifs

Yi 4K+ camera vlog parfait pour les aventuriers

Notre avis sur la camera de vlog Sony RX100 IV


  • Nombreuses définitions et cadences disponibles (dont la 4K/UHD 60p).
  • Interface simple, accessible depuis l’écran tactile
  • Possibilité de connecter un adaptateur microphone via la prise USB (Type-C).
  • Captation son perfectible
  • Tendance à la surchauffe et autonomie un peu faible
  • L’exhaustivité des réglages vidéo peut effrayer les vidéastes amateurs.

Pour terminer cette sélection, nous avons choisi l’action cam YI 4K+, présentée comme une sérieuse concurrente des GoPro dans le domaine de la vidéo en mobilité et sportive.

Avec un angle de prise de vue de 155° ouvrant à f/2,8, un capteur CMOS Exmor R 1/2,3″ de 12MPx, des dimensions de mouchoir de poche (42 x 65 x 30 mm) et les nombreuses personnalisations possibles de la prise de vue en 4K, cette caméra peut devenir votre meilleure alliée que vous soyez fans de sports extrêmes ou bien juste ravis de montrer vos dernières chaussures, sans prétention de rendu artistique.

Un avantage par rapport aux autres modèles proposés en dehors de sa facilité d’utilisation et de transport ? Deux accessoires : un adaptateur Type-C vers RCA, pour connecter la caméra à un téléviseur par exemple, et un adaptateur Type-C vers jack 3,5 mm femelle, pour raccorder un microphone externe à la caméra. Une prise indispensable car la qualité de la captation audio est un point faible de cette caméra, plus prompte à capturer le souffle du vent que votre voix.

En plus des nombreuses variations de définition de l’image proposées (du 480px au 4K HD), la caméra propose les réglages suivants : vitesse d’obturation en vidéo, verrouillage de la sensibilité, mode d’exposition, balance des blancs, sensibilité, correction d’exposition, profil colorimétrique, horodatage, choix de la qualité, choix de la taille maximale des fichiers. Le tout répertorié dans des menus clairs et ergonomiques, qui satisferont autant les débutant que les utilisateurs avertis.

La stabilisation de l’image reste perfectible du point de vue des usagers habitués aux amortis de la GoPro, mais grandement améliorée par rapport à la précédente version de ce modèle. A noter également que cette caméra chauffe rapidement, et que la batterie permet difficilement d’atteindre les 70mn de tournage sans interruption promis par le constructeur.

Si vous êtes intéressé, découvrez dans cet autre article, les meilleures caméra sport de 2018.


Focus : deux trépieds pour stabiliser vos prises de vues en un tour de main

La stabilité de l’image est la deuxième préoccupation des vidéastes en herbe (la première, c’est la qualité du son). Rien de pire qu’une vidéo qui provoque le mal de mer au bout de 3mn de visionnage, à cause d’une prise de vue tremblotante. Pour vous aider à dépasser cette difficulté (ou si vous chercher une alternative plus créative à la perche à selfie), nous vous proposons 2 petits trépieds qui ne manquent pas de flexibilité !


J by Gorillapod JB01503 – Le meilleur trépied pour camera de vlog

Gorillapod Le meilleur trépied pour smartphone

Notre avis sur trépied pour camera de vlog J by Gorillapod JB01503


  • Pieds orientable en trois positions : stand (posé sur une table), grip (tenu à la main) et wrap (enroulé autour d’un support)
  • Léger, de petites dimensions et facilement transportable
  • Un système de fixation orientable à 90°
  • Pas de fixation pour smartphone
  • Certains usagers l’ont estimé relativement fragile dans des conditions d’usage soutenues.

Pionnier du genre, le Gorillapod de la marque Joby est un trépied tout terrain pouvant supporter tout type de caméras ou matériel photo de moins de 1kg. Les trois pieds flexibles, en plastique et caoutchouc pour plus d’adhérence, permettent une image stable dans n’importe quelles conditions : posé sur une table, un rocher, enroulé sur une branche ou replié au bout de votre bras pour un selfie… Léger et court (197g, système de fixation inclus, pour 26 cm de long), ce petit trépied de table sait se faire discret dans un sac de voyage. Un pas de vis de 1,4’’ orientable à 90° vous permet de fixer votre caméra en toute sécurité dans la position que vous souhaitez. Un défaut ? Sans l’achat des accessoires adéquats, vous ne pourrez pas fixer de smartphone dessus. Un petit moins pour les vidéastes qui ont opté pour ce type de caméra.


Fotopro RM95 – Le meilleur trépied pas cher pour smartphone

Fotopro RM95  meilleur trépied pas cher smartphone

Notre avis sur le trépied pour smartphone Fotopro RM95


  • Rapport qualité / prix indéniable sur le marché des trépieds flexibles
  • Accessoires fournis pour fixer un smartphone ou une petite caméra
  • Flexibilité des pieds
  • N’est pas conçu pour supporter des dispositifs lourds
  • Pieds un peu fragiles pour un usage soutenu

Pour ceux qui cherchent un trépied d’appoint pouvant supporter aussi bien les smartphones que les actions caméras de type GoPro, le trépied flexible Fotopro RM95 représente un bon compromis entre légèreté et modularité.

Disposant de 3 pieds flexibles d’une longueur de 12cm pour 80g, le Fotopro RM95 se distingue des Gorillapod par sa « pince » avec une mâchoire réglable d’une largeur maximale de 8,4 cm pour fixer son téléphone de façon sécurisée. Un pas de vis de 1,4’’ est aussi proposé pour fixer des caméras plus traditionnelles, ou appareils numériques compacts. Il est également important de noter que la tête du trépied pivote à 180° pour vous laisser plus de liberté dans le choix de l’angle de vue.

Bien que pratique et discret, ce trépied n’est pas conçu pour accueillir des appareils numériques très lourds, au risque de casser ou de ne pas être assez rigide pour supporter une position de caméra un peu exotique (accroché à une branche par exemple). Par ailleurs, certains usagers ont noté une certaine fragilité et un petit manque de flexibilité des pieds. Il s’agit donc d’un trépied plutôt réservé à un usage occasionnel ou en appoint lors d’un tournage.


Choisir sa caméra de vlog : les quelques points à vérifier

Les appareils présentés précédemment vous tentent, mais vous ne savez pas lequel est fait pour vous ? Pas de problèmes, retrouvez ci-dessous la liste des questions à vous poser pour optimiser votre investissement tout en produisant des vlogs de qualité !

Quel est votre projet ?

Les vidéastes faisant des revues critiques sur les derniers films du box office n’ont pas les mêmes besoins en matériel que les fans de randonnée qui font découvrir les plus beaux recoins d’un pays. Les premiers vont se focaliser sur la qualité du retour son et de l’image en studio éclairé, les autres vont miser sur la légèreté de l’appareil et peut-être les différentes options de stabilisation de l’image, par exemple.

Ainsi, avant même de commencer à feuilleter les catalogues de matériel, prenez le temps de définir les conditions de tournage les plus récurrentes de votre projet de vlog : serez-vous toujours en intérieur, ou au contraire, en extérieur ? Quelle est la luminosité de votre lieu de tournage ? Serez-vous mobile ou bien allez-vous vous adresser à votre audience toujours face caméra ? Selon vos réponses, certains critères techniques de votre future caméra retiendront plus votre attention que d’autres, lors du choix.

HD ? Full HD ? 4K ?

Votre projet va vous permettre d’évaluer le degré de définition de l’image dont vous avez besoin. L’unité de mesure est le pixel. Pour faire simple, plus vous avez de pixels dans une image, plus celle-ci paraitra nette à l’écran. Vous trouverez ci-dessous le nombre de pixels selon les différentes appellation des formats dits « haute définition » :

la HD (haute définition ou 720p) : 1 280 pixels par ligne × 720 lignes

la Full HD (1080p ou 1080i) : 1 920 × 1 080, soit environ 2 millions de pixels par image.

l’UHD (ou ultra haute définition, en orientation d’écran 16/9) : 3 840 × 2 160, soit 4 fois plus de pixels qu’en Full HD.

la 4K : 4 096 × 2 160, soit un peu plus que l’UHD, mais avec un format cinéma. De fines bandes noires apparaîtront en haut et en bas de l’image.

Beaucoup auront tendance à dire que plus la définition est élevée au départ, plus l’image sera nette permettant ainsi un rendu final qualitatif. Or, est-il vraiment nécessaire pour une youtubeuse beauté de filmer en 4K, et donner ainsi l’opportunité à chaque spectateur de compter les pores de son nez ? Par ailleurs, gardez à l’esprit qu’un film tourné en 4K est non seulement gourmand en espace de stockage, mais va aussi requérir un ordinateur beaucoup plus puissant et un logiciel de montage récent, pour l’édition de vos vidéos. Ces paramètres peuvent peser lourd sur votre budget initial.

La taille compte… pour le capteur

La taille du capteur est cruciale dans votre choix, peut-être plus que la définition. En effet, plus le capteur est grand, plus il est capable d’emmagasiner de la lumière et donc, plus l’image a des chances d’être lumineuse, même si le lieu dans lequel vous tournez ne l’est pas particulièrement. Attention : cette taille est exprimée en millimètres ou en fraction de pouces, selon les constructeurs. Par exemple, un capteur de 1/2,5 pouces est plus petit qu’un capteur 1/1,6 pouces et un capteur de 24×36 mm est plus grand qu’un capteur APS-C.

Focale et zoom

Allez-vous filmer de grands paysages ou bien les détails de votre collection de porcelaine ? Votre réponse à cette question va déterminer la focale désirée pour votre futur appareil. La focale, c’est « l’angle de vision » de votre appareil. Elle s’exprime en millimètres. Plus le chiffre de la focale est petit, plus l’angle de vision est large, plus le chiffre est grand, plus le plan est resserré. Ainsi, une focale de 24 mm vous permet de faire des plans larges et de filmer le parc floral ou bien la famille au grand complet lors du mariage de votre cousine en une seule prise, sans bouger. A l’inverse, une focale de 100mm ou plus vous permettra de mettre en relief les fines craquelures de ce tableau de Monet, même si vous vous trouvez à 3m du tableau.

Nous vous avons présenté dans cette revue des appareils numériques compacts, donc l’objectif n’est pas changeable. Tous sont équipés d’un objectif à focale variable, c’est-à-dire un objectif qui propose la possibilité de faire des zooms caméra. Outre la capacité de grossissement de l’image, vérifiez les deux données suivantes avant de faire votre achat :

  1. Choisissez un zoom optique et non numérique. Le zoom numérique grossit une partie de l’image tout en gardant la définition initiale de l’image, contrairement au zoom optique, qui rapproche le sujet capté en faisant bouger les lentilles de l’objectif. A grossissement équivalent, le zoom optique conserve une définition optimale des détails de l’image contrairement au zoom numérique, qui pourra paraitre plus pixellisé.
  2. Plus le zoom est puissant, plus le stabilisateur de l’appareil devra l’être également, afin de pouvoir facilement cadrer votre image et éviter les effets de flou de mouvement non désirés.

Profondeur de champ : ouvrez votre diaphragme

Donnée complémentaire de la focale, la valeur d’ouverture du diaphragme (exprimée par le signe f/ suivi de valeurs chiffrées) vous permet d’évaluer les capacités de votre caméra à restituer la profondeur de champ de la scène filmée (ou plus simplement, l’effet de flou derrière le sujet cadré).

Lorsque le diaphragme est largement ouvert (f=1.4, beaucoup de lumière entre dans l’objectif), la profondeur de champ est réduite. Cela permet d’isoler un sujet net dans un environnement, lors d’un portrait ou un plan macro par exemple. A l’inverse, un diaphragme très fermé (f=32, peu de lumière entre dans l’objectif) augmente la profondeur de champ, utile pour intégrer une action ou un personnage dans un décor, ou capturer un paysage dans son intégralité.

Quid du son ?

Bien que les appareils proposés soient tous équipés de capteurs audio, ceux-ci peuvent s’avérer insuffisant pour obtenir un mixage son de qualité pour votre vlog, a fortiori si vous avez positionné votre appareil sur le mode autofocus, ou bien si vous tournez en extérieur. La possibilité de brancher un micro externe sur votre appareil (comme le permet le YI 4K+) peut être donc un détail déterminant pour le succès de vos futures vidéos. Souvenez-vous de cet adage des vlogueurs : le public pardonne facilement la mauvaise qualité de l’image, mais pas celle du son.

Un écran orientable pour contrôler votre tournage

Si vous projetez de faire des vidéos face caméra, un écran orientable se révélera un atout considérable pour contrôler ce qui se passe à l’écran pendant le tournage, sans bouger de votre chaise. Avec une orientation à 180°, les caméras Sony RX100 IV et Canon G7X Mark II sont d’excellents élèves sur ce critère de choix. Vous vous épargnerez ainsi la perte de temps au moment du derush de vos prises pour éliminer toutes celles où vous vous trouviez hors champ.

Petites précisions sur la connectique et la connectivité

Ces petits détails peuvent vite devenir des nécessités lorsque vous utilisez votre appareil photo pour tourner des vidéos.

Côté connectique, vérifiez la compatibilité de votre appareil avec un large choix de cartes SD du marché (comme la YI 4K+) Découvrez ici les meilleures cartes micro SD. Cela vous évitera d’interrompre votre tournage en 4K toutes les 10mn à cause d’une carte mémoire sous-dimensionnée. Un port HDMI est indispensable pour connecter au choix, un disque dur externe pour stocker vos fichiers, un moniteur écran pour contrôler la qualité de l’image si votre caméra n’a pas d’écran orientable ou bien encore un micro externe, si votre boitier ne présente pas de sortie spécifique pour ce dernier. Veillez à ce que cette sortie n’applique pas de compression des données, pour préserver au maximum la qualité de l’image avant le montage.

Côté connectivité, de plus en plus de caméras intègrent une connexion Wifi ou bien la technologie NFC, pour coupler votre smartphone à votre caméra et transformer celui-ci en télécommande par exemple. Le Nikon Coolpix A900 est un bon exemple en matière de connectivité en réunissant le Wifi, le Bluetooth basse consommation et la fonctionnalité Snapbridge en un seul boitier. Au sujet de ces technologies, vérifiez sur l’emballage les usages conseillés par les constructeurs. Pour certains appareils, le Wifi sert uniquement de facilitateur de transfert de données de la caméra à votre ordinateur, alors que d’autres vous permettent de naviguer sur le web directement depuis votre caméra.

Vous avez maintenant les clés en main pour éplucher les fiches techniques de vos caméras de vlog et choisir l’heureuse témoin de vos futurs exploits vidéos ! Pour conclure, sachez que si vous décidez de reporter un tel investissement, la plupart des smartphones récents proposent des solutions d’enregistrement vidéo d’excellente qualité, si vous prenez le temps de bien paramétrer la fonction vidéo. Une solution plutôt intéressante si vous souhaitez optimiser l’achat d’un produit en en multipliant les usages !