Top 5 Meilleurs Chauffage pour Aquarium (2019) – Guide d’achat

Faute d’habiter près d’un spot de plongée paradisiaque ou d’avoir poursuivi une carrière dans la biologie sous-marine, vous vous êtes résolu à adopter des poissons rouges tropicaux pour assouvir votre ivresse des profondeurs. Ou bien vous avez finalement cédé aux suppliques de votre adolescent, et vous avez investi dans un très beau lézard de compagnie, ou un axolotl au sourire de Joconde sous acides. Dans tous les cas, un aquarium ou un terrarium orne actuellement les mur de votre salon, pour le plus grand plaisir de la famille.

Seulement voilà. Ces charmants animaux ont peut-être le sang-froid, ils n’en apprécient pas moins de se chauffer les écailles dès que l’occasion se présente. Et faute de chambre particulièrement ensoleillée ou de mini Gulf stream dans votre mer de poche, il vous faut à présent investir dans un chauffage d’aquarium pour éviter le rhume à vos protégés.

La plupart des chauffages pour aquarium se présentent sous la forme d’un câble ou d’un tube renfermant une résistance chauffante. Une sonde permet de contrôler en permanence la température de l’environnement dans lequel se situe la résistance. Associé à ce dispositif, on trouve bien souvent un thermostat qui permet d’ajuster le fonctionnement de l’appareil selon le niveau de chaleur de requis par les espèces que vous élevez. Cet équipement fonctionne exactement de la même façon que votre radiateur, le risque d’électrocution pour vos animaux de compagnie en moins. Attention toutefois : tous les chauffages d’aquarium ne sont pas adaptés pour chauffer des terrariums. Et de la même façon, la qualité de l’eau (de mer ou douce) peut influencer votre choix de chauffage d’aquarium.

Pour vous aider à trouver le chauffage adapté à vos besoins, Best Comparatif à sélectionné 5 produits à petits prix qui peuvent être utilisés dans des conditions très diverses. Et si vous avez déjà repéré sur internet ou en animalerie le chauffage idéal mais que vous doutez encore d’avoir fait lebon choix, n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat !

Notre sélection de chauffage pour aquarium



1. Inkbird ITC-308 – Thermostat pour Chauffage pour aquarium polyvalent et précis

chauffage-pour-aquarium-inkbird

Notre avis sur le thermostat pour chauffage pour aquarium Inkbird


  • Une sonde en acier inoxydable qui permet d’utiliser le produit dans des conditions variées
  • La connexion à une application pour un contrôle permanent de la température
  • Un dispositif double de régulation de la chaleur et de la fraîcheur de l’environnement
  • Des câbles trop courts (2m pour la sonde, 1,50m pour la prise électrique)
  • De légères imprécisions dans l’affichage des températures

Commençons cette sélection avec un dispositif de régulation de température qui peut aussi bien être utilisé dans un aquarium, un terrarium, un incubateur à poussin et pourquoi pas, dans votre cuve de brassage de bière, grâce à sa sonde en acier inoxydable ! L’Inkbird ITC308 peux contrôler à la fois un système de chauffage et de refroidissement de l’environnement dans lequel vous souhaitez l’utiliser. Doté d’une double prise, il présente une puissance de 2200 W en mode chauffage et 1100W en mode refroidissement. Il peut supporter des plages de températures comprises entre -50°C et 99°C ou -58°F et 210°F. Parfait pour des aquariums volumineux !

Le boîtier digital permet de régler non seulement la température désirée au 0,1°C ou au 0,1°F près mais aussi les plages de températures de sécurité au-delà desquelles l’appareil vous avertit d’un dysfonctionnement. Et tout ceci, à l’aide de deux simples boutons de contrôle. Deux voyants lumineux indiquent l’état de marche ou non de l’appareil ainsi que son mode (chaud ou froid). Deux larges écrans digitaux vous permettent de consulter la température en un seul coup d’œil. Sous des dehors robustes(17*6,8*3,2cm pour 503g), le boîtier de cet appareil demeure pour autant un objet à manipuler avec précaution, du fait de sa sensibilité à l’eau. Toutefois,ce petit défaut est compensé par la connexion de l’appareil à votre téléphone mobile via une application gratuite, qui vous permet de vérifier partout et à tout moment la température de votre aquarium.

J'utilise ce thermostat pour un aquarium tropical avec une eau à 26 degrés. Appareil facile à installer. Sur la prise "chauffage" j'ai raccordé une résistance thermoplongeante et un câble chauffant sous sable. ( j'ai réglé le thermostat de chacun des deux sur une valeur légèrement supérieure -environ 28 degrés- afin qu'ils restent toujours ouverts).
J'ai choisi une fourchette de déclenchement de 0,3 degré : à 25,7 degrés la prise "chauffage" s'ouvre". A 26 degrés elle se ferme. Ça fonctionne très bien.

Côté retours des utilisateurs, ceux-ci se révèlent satisfaits de la facilité de réglage de l’appareil ainsi que de son côté polyvalent. Cependant, certains notent des imprécisions dans l’évaluation de la température et se plaignent des fiches des prises d’alimentation qui répondent aux normes allemandes et non européennes. L’achat d’adaptateurs pour prises françaises s’est révélé nécessaire pour beaucoup


2. Câble chauffant Hydor–100W de chauffage pour vos poissons comme vos lézards

chauffage-pour-aquarium-hydor

Notre avis sur le chauffage pour aquarium  Hydor


  • Longueur de câble généreuse (10m)
  • Simplicité d’utilisation
  • Livré avec des ventouses de fixations, pour faciliter l’installation au sol
  • Trop basique pour être utilisé en chauffage principal, en l’absence de système de régulation de la température
  • Pas assez de ventouses pour une mise en place optimale

Difficile de créer un chauffage d’aquarium plus simple que le modèle Hydor ! Aucun boîtier de réglage de température difficile à interpréter. Aucune manipulation compliquée à réaliser pour installer correctement ce câble souple. Il vous suffit simplement de bien fixer les ventouses fournies qui retiendront votre câble au fond de votre aquarium ou terrarium. Une fois cela fait, branchez le tout pour commencer à réchauffer l’eau de votre aquarium. Ce modèle diffuse une chaleur constante en toutes circonstances mais nécessite le couplage avec un thermostat pour vérifier la température et la réguler, s’il n’est pas utilisé en chauffage secondaire. Faute de quoi, vos petits amis risquent le coup de chaud !

Les utilisateurs de ce produit se révèlent satisfaits par la simplicité d’utilisation et la constance dans la chaleur diffusée, dans le cadre du chauffage d’un grand aquarium comme dans l’aide à la germination de plantes. Certains regrettent cependant que ce chauffage ne soit pas livré avec plus de ventouses pour une fixation plus stable de ce dispositif.


3. Chauffages thermo plongeurs Takestop 50-100L et 200L-300L - Simples et efficaces

chauffage-pour-aquarium-takestop

Notre avis sur les chauffage pour aquarium Takestop


  • Simplicité d’installation et d’utilisation
  • Utilisable en eau douce comme en eau de mer grâce à son revêtement en acier inoxydable
  • Un large choix de modèles à des puissances différentes pour s’adapter à diverses tailles d’aquarium
  • Simplicité d’ l’objet qui peut paraître simpliste
  • Peu d’informations sur le produit ou le revendeur à disposition sur internet

Tout comme le câble chauffant de la marque Hydor, le chauffage thermoplongeur de Takestop ne s’embarrasse pas du superflu. Un fin tube en acier inoxydable recouvre la résistance de l’appareil, deux ventouses le maintiennent solidement à la paroi de votre aquarium, à l’horizontale comme à la verticale et une simple prise permet de procurer un chauffage constant à vos animaux de compagnie.  Ce chauffage d’aquarium existe en deux modèles, fonctionnant sur du 220V :

  • Une version d’une puissance de 100W vous permet de réchauffer un aquarium d’une contenance allant de 50L à 100L.
  • Un autre modèle, d’une puissance de 300W, répondra au besoin de chaleur des habitants d’un aquarium de 200L à 300L.

Il est important de noter que ni l’un ni l’autre de ces modèles ne possède de régulateur de température permettant d’ajuster la température de l’eau, ni d’affichage de température qui permettrait de contrôler le bon fonctionnement de l’appareil. Il est donc préférable d’utiliser ces dispositifs en chauffage secondaire si vous décidez de ne pas les coupler à des outils supplémentaires, pour ne pas risquer le coup de chaud (ou le rhume) de vos petits protégés.


4. Chauffage submersible Nicrew – Pour les aquariums d’eau douce comme d’eau salée

chauffage-pour-aquarium-nicrew

Notre avis sur le chauffage pour aquarium Nicrew


  • Large écran d’affichage de température et voyants d’alerte qui ne laissent pas place au doute
  • Possibilité d’installer le chauffage dans un aquarium d’eau douce comme d’eau salée
  • Simplicité de réglage
  • Texte
  • Affichage LED très lumineux: attention si l’aquarium est dans une chambre
  • Réglage de température pouvant manquer de précision
  • Insuffisant pour réchauffer les aquariums de plus de 90L

Si vous cherchez un chauffage d’aquarium élégant et simple d’utilisation, le dispositif submersible de Nicrew pourrait retenir votre attention. Conçu dans un alliage de titane qui combine des propriétés anti-déflagrantes, incassables et anti-oxydante, ce chauffage d’aquarium se révèle efficace pour réchauffer l’eau douce ou l’eau salée des aquariums de 50L à 90L.

Pour un fonctionnement optimal, cet élégant tube noir doit être intégralement immergé dans l’eau. Si ce n’est pas le cas, le détecteur de niveau de l’eau se déclenchera pour stopper le processus de chauffe et un voyant lumineux d’alerte se chargera de vous indiquer précisément la raison de cet arrêt. D’une puissance de 100W, ce chauffage d’aquarium permet d’atteindre une température constante comprise entre 20°C et 34°C. Le boîtier de commande vous permet d’ajuster ce paramètre par incrémentation de 1°C à la fois. Un large écran LED implémenté sur le tube vous permet de confirmer en un seul regard que vos amis à nageoires baignent dans une eau suffisamment chaude pour eux. Livré avec deux crochets à ventouses, ce chauffage d’aquarium submersible peut aussi bien être installé à la verticale ou à l’horizontale sur la paroi de votre aquarium. Le cordon d’alimentation d’une longueur d’environ 1,50m donne suffisamment de souplesse pour permettre des configurations d’installation variées.

Je possède un aquarium de 100 litres. Ce chauffage est parfait. Le réglage de la température souhaitée se fait via une commande intégrée au branchement électrique ce qui évite de se mouiller les mains si l'on souhaite la changer. La température de l'eau est parfaitement lisible ainsi que l'état de l'appareil (on/off). Cela peut vous gêner si vous rechercher l'obscurité absolue mais ce n'est pas mon cas. Je recommande vivement.

Les personnes ayant acheté ce chauffage d’aquarium s’avèrent ravis de la simplicité d’utilisation de ce produit. Ils mettent notamment en avant la facilité de lecture de l’écran LED ainsi que le fait de ne pas avoir à se mouiller les mains pour ajuster le réglage de la température de l’eau. Toutefois, certains ont noté des malfaçons au niveau du système de sécurité et d’alarme du dispositif, ce qui a donné lieu au renvoi et remboursement de leur achat.


Quel chauffage d’aquarium choisir pour Bubulle et compagnie ?

Vous avez rempli l’aquarium, mis les plantes et les décorations qui permettront à vos petits amis de jouer à cache-cache, fixé le filtre à eau au bon endroit. Il ne reste plus à présent qu’à faire monter la température avant que les futurs habitants ne s’approprient leur nouvel environnement. Mais le vendeur semble parler le langage des sirènes lorsqu’il vous décrit les avantages d’un dispositif par rapport à un autre : convaincant quoi qu’incompréhensible. Avant de passer à la caisse, pourquoi ne pas faire rapidement un tour d’horizon des principaux points-clés pour choisir le chauffage d’aquarium optimal pour vos poissons ?

Qui seront vos futurs locataires à nageoires ?

Il est bien évident que tous les poissons tropicaux vivant en aquarium n’ont pas les mêmes exigences en termes d’environnement tout comme leur degré de sensibilité à la chaleur. Que vous choisissiez un couple de guppys, une majestueux poisson combattant ou des bancs de poissons néon, la première chose à faire avant d’acheter un chauffage d’aquarium est de vous renseigner sur les températures idéales dans lesquelles vos poissons restent en pleine forme. Vous aurez ainsi une indication de la puissance de chauffage nécessaire pour chauffer votre aquarium.

Comment déterminer la puissance du chauffage nécessaire ?

Pour estimer la puissance de chauffage nécessaire pour votre aquarium, il vous faut prendre en compte trois paramètres :

  • La quantité réelle d’eau à chauffer
  • La température de la pièce dans laquelle est installé l’aquarium et la température de l’eau souhaitée pour vos petits protégés
  • La forme de l’aquarium.

La plupart des spécialistes recommandent d’utiliser entre 0,7 et 2 watt de chauffage par litre d’eau. Attention toutefois : on parle ici du réel volume d’eau contenu dans l’aquarium et non de la capacité de celui-ci. Entre le sol, la décoration et le simple fait qu’on ne remplit pas un aquarium à ras bord, on estime qu’il faut enlever 20% de la capacité indiquée sur l’étiquette de l’aquarium pour obtenir la quantité réelle d’eau contenue. Par exemple, si votre aquarium a une capacité de 50L, il est fort probable que vous n’ayez à utiliser que 40L d’eau pour le remplir.

Par ailleurs, la différence entre la température normale de la pièce et la température souhaitée dans l’aquarium vous permettra d’ajuster votre première estimation de la puissance nécessaire pour le chauffage de l’aquarium. Maintenir une température constante de 25°C dans une pièce à 18°C ne demande pas autant d’énergie que dans une pièce à 22°C.Prêtez également attention à l’exposition de votre aquarium au soleil ou non, en été comme en hiver.

Enfin, la forme de votre aquarium peut également influencer l’efficacité de votre futur achat. Il ne suffit pas toujours d’acheter un chauffage d’aquarium très puissant pour garantir une température de l’eau constante dans l’intégralité de votre aquarium. Un grand aquarium ou un aquarium tout en longueur demande souvent plus d’un point chauffage, faute d’un jet d’eau suffisamment puissant pour répartir la chaleur de façon uniforme.

Quel est le type de chauffage le plus adapté à mon aquarium ?

On distingue quatre dispositifs de chauffage pour aquarium, chacun ayant une position spécifique à l’intérieur du « bocal ». Selon le volume de votre aquarium, l’endroit où vous souhaitez le placer dans votre maison, ou bien encore les décorations que vous souhaitez placer à l’intérieur, vous ne choisirez pas le même type d’équipement. 

Le chauffage submersible ou thermoplongeur

Le chauffage submersible (appelé plus communément thermoplongeur) est la forme de chauffage la plus courante, en raison de sa simplicité d’utilisation. Immergé dans l’eau, il se fixe à la paroi de l’aquarium à l’aide d’une ou plusieurs ventouses. Pour un fonctionnement optimal, il est recommandé de le positionner à la verticale, pour une meilleure diffusion et répartition de la chaleur. Toutefois, vaut mieux ne pas l’enfoncer dans le sol, pour éviter des pannes ou des zones plus ou moins chaudes au sein de l’aquarium. Si vous envisager d’acheter un thermoplongeur, il est important de mesurer la hauteur de votre aquarium, une fois le sol de gravier ou sable installé pour ne pas vous retrouver avec un thermoplongeur dépassant du couvercle. Les thermoplongeurs Nicrew et Takestop présentent des formats différents pour un prix identique, afin de s’adapter à toutes les configurations.

Les câbles et cordons chauffants

Le principal avantage des câbles chauffants est qu’ils sont enterrés sous le sol de l’aquarium. Ils ne risquent donc pas de gâcher l’esthétique du petit monde sous-marin que vous voulez créer. Malgré sa relative facilité d’utilisation et d’installation, ce type de chauffage est encore peu courant, et essentiellement apprécié par les aquariophiles expérimentés qui désirent installer de vraies plantes. En effet, la différence de chaleur entre le sol et le haut de l’aquarium crée un léger courant qui renouvelle les nutriments accessibles par les racines. Mieux « alimentées », les plantes grandissent plus vite, pour le plus grand plaisir des locataires à nageoires les plus timides.

Attention cependant : les câbles et cordons chauffants ne sont en général pas suffisants pour chauffer de façon uniforme l’eau de l’aquarium. Il est donc important de coupler ce type de chauffage avec un autre dispositif. La longueur du câble chauffant Hydor peut représenter un atout à ce titre, en permettant d’enrouler ce dispositif sur plusieurs niveaux de profondeur.

Les chauffages externes

Bien moins connus mais tout aussi performants, les chauffages externes pour aquarium présentent l’avantage indéniable de ne pas prendre de place dans l’aquarium. Un véritable plus, pour gagner un peu de surface pour Némo et sa famille !

Les chauffages externes sont utilisés exclusivement avec des filtres externes. Ils se placent sur le tuyau entre la sortie du filtre et l’aquarium. Ainsi, le débit du filtre permet à la chaleur de se répartir uniformément dans tout l’aquarium.

Les chauffages intégrés aux filtres

Certains modèles de filtres d’aquarium, habituellement des filtres externes, prévoient des chauffages intégrés. Le principe de fonctionnement est assez similaire à celui d’un chauffage externe simple. L’eau est chauffée au fur et à mesure qu’elle passe dans le filtre, puis propulsée dans tout l’aquarium.Si vous optez pour ce type de dispositif, veillez bien au débit du filtre ainsi qu’aux réglages possibles pour la température, pour toujours avoir une température constante. Notez par ailleurs, qu’en cas de panne de panne du filtre, le chauffage sera lui aussi défectueux. Il est donc recommandé d’anticiper des solutions de secours rapides à mettre en place pour pallier cette éventualité.

Quelles fonctionnalités pour optimiser la performance de mon achat ?

Une fois le modèle de chauffage d’aquarium choisi, il est temps de s’intéresser aux fonctionnalités indispensables pour vous faciliter le quotidien.

Réglage et contrôle de la température

Plus vos poissons sont délicats, plus la précision de réglage de la température est déterminante dans le choix de votre chauffage d’aquarium. Pour assurer une température constante, la majorité des chauffages d’aquarium sont équipé d’un thermostat : une fois la température désirée atteinte, le chauffage s’arrête et ne reprend que lorsque la température redescend.

Il est par ailleurs important de noter qu’il est difficile de trouver des chauffages d’aquarium submersibles avec un réglage fin de la température pour les nano aquariums (aquarium de volume inférieur à 60L).

En lien avec le réglage de la température, prêtez attention aux fonctionnalités qui permettent de contrôler à tout moment la température de l’eau. Certains modèles disposent d’un écran digital qui peut afficher au demi-degré près la température comme le thermoplongeur de Nicrew ou bien le dispositif de la marque Inkbird ITC 308. Les modèles avec réglage de température par molette sont généralement moins précis. Investir dans un thermomètre sera alors nécessaire pour détecter la moindre variation de température.

Accès aux contrôles

Au risque d’enfoncer les portes ouvertes, il est important d’accéder facilement aux commandes d’ajustement de la température, une fois le chauffage d’aquarium mis en place. Molette, contrôle digital… choisissez un modèle facilement accessible et facilement manipulable, une fois le chauffage immergé. Le boitier externe du modèle Inkbird ITC 308 répond parfaitement à cette contrainte et vous permet d’ajuster vos réglages sans vous mouiller les mains.

Sécurité

Pour votre tranquillité d’esprit, il est important de vérifier les dispositifs de sécurité proposés par le chauffage d’aquarium de votre choix, autant pour votre santé que de celle des habitants de l’aquarium. Un témoin lumineux indiquant que le dispositif est en marche est un bon début, pour vérifier que le chauffage fonctionne bien en un coup d’œil. Le dispositif de la marque Nicrew va encore plus loin à cet égard, en indiquant par un code, la raison du dysfonctionnement ou de l’arrêt de l’appareil.

En ce qui concerne les chauffages submersibles, une fonction d’arrêt automatique représente un avantage certain. Les modèles qui ont cette fonctionnalité s’éteignent automatiquement lorsque le niveau de l’eau est trop bas, pour éviter les surchauffes. Pratique si vous oubliez d’éteindre le chauffage lors des changements d’eau !

En tout état de cause, si vous perdez dans les câbles et les chauffages appropriés, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour créer un véritable fonds marin propice à l’épanouissement de vos camarades à nageoires. Vous pouvez également vous tourner vers les communautés d’aquariophiles passionnés qui sont toujours prêts à donner de précieux conseils aux novices qui souhaitent se lancer dans la création de véritables tableaux vivants. En attendant le prochain changement d’eau, vous pouvez à présent vous  la couler douce et admirer les jeux de nageoires de vos pensionnaires favoris !