Les Meilleures Clés Adaptateurs Wifi USB

C’est vrai depuis longtemps : un ordinateur qui n’est pas connecté à internet ne sert pas à grand chose. Et les meilleures clés Wifi nous permettent de ne jamais perdre le signal.

Que ce soit pour remplacer une carte Wifi défaillante, pour bénéficier d’un meilleur réseau – ou de fonctionnalités intéressantes – ou encore pour monter son propre serveur chez soi ; leurs utilités sont nombreuses, et les modèles ont, de fait, tous leur spécificité.

De quel type de clé Wifi avez-vous besoin ? Pour quel usage ? Et surtout pour quel prix ? Nous allons remettre à plat tout ce que vous devez savoir pour faire le bon choix du premier coup.

A lire également:


Les meilleures clés Wifi en 2020

cle-wifi-tp-link-tl-wn821n

1. TP-Link TL – Une clé-Wifi toujours pertinente


  • Excellent rapport qualité-prix
  • Technologie MU-MIMO
  • Installation facile
  • Bouton WPS
  • Standard Wifi dépassé

Cette clé Wifi a une particularité, autant crever l’abcès tout de suite. Vieille de déjà 3 ans, elle n’a pas des performances aussi spectaculaires que ses concurrentes modernes. Cependant, elle sort des usines TP-Link, probablement la meilleure entreprise de connectique Wifi au monde, et elle continue d’être pertinente de nos jours.

Présentation

Avec ses 300Mbps de vitesse de réception, sur le papier, elle nous tirerait une petite moue de déception. Sa seule bande de fréquence 2.4GHz n’offre pas les mêmes performances que des modèles plus récents.

Mais ceci étant dit, tout dépend de l’usage. Le fait est que de nombreuses clés Wifi offrent de nos jours une bande-passante bien supérieure à ce que l’on peut utiliser ; et supérieure encore à ce que notre fournisseur internet nous envoie vraiment.

300Mbps, c’est le maximum que cette clé Wifi peut supporter. Concrètement, ça veut dire que si vous avez la fibre, vous devriez arriver à 3-4 MB/s de bande passante en téléchargement.

Et c’est pas mal du tout ! Surtout si on prend en compte les autres avantages de ce modèle. Outre un prix ridiculement bas pour la qualité de construction TP-Link – dont les produits récents sont 3 à 10 fois plus chers – elle présentait déjà pour son époque des fonctionnalités et des technologies avancées.

Un exemple ? La compatibilité MU-MIMO, que l’on ne retrouve pas toujours sur des modèles contemporains. Pour plus de sécurité, on peut activer le chiffrage de réseau WPS d’une simple pression du bouton sur la clé et permettre une connexion rapide et sécurisée.

Verdict

Ce n’est pas la plus compacte ni la plus rapide. Mais si vous avez un tout petit budget et que vous voulez simplement connecter votre PC au réseau pour des tâches de bureautique, par exemple, c’est amplement suffisant. Aucune clé Wifi vous promettra une compatibilité MU-MIMO et une telle qualité de construction pour moins de 8€ !

cle-wifi-asus-usb-n10nano

2. Asus Nano – La toute petite clé Wifi pas chère


  • Prix mini
  • Design nano
  • Compatible Raspberry
  • Fonction de partage AP
  • Standard Wifi dépassé

Asus est devenue une marque leader dans la bureautique, notamment en connectique. Depuis quelques années, outre leurs ordinateurs, ils ont mis sur le marché de nombreux périphériques et outils Wifi, dont des routeurs qui se sont hissé sur le podium des différents prix Hi-Tech. Leur clé Wifi nano est à l’image de la marque : bien pensée, pour un tout petit prix.

Présentation

Comme pour la TP-Link, une partie de son excellent rapport qualité-prix est dû à une certaine ancienneté du produit. Mais l’argument reste le même : ce tout petit dongle Wifi propose des options de compatibilité et des fonctionnalités qu’il est encore rare de trouver partout.

Et pour cause, en 2017 lors du lancement de l’Asus nano, le modèle a été un des best-sellers dans son domaine. Une des raisons de son succès : sa toute petite taille. Si aujourd’hui on trouve de nombreuses clés Wifi qui sont parvenu à une telle prouesse de miniaturisation, il est rare que le résultat soit si impressionnant.

Celle-ci pèse 4.5 grammes. Pour vous donner un ordre d’idée, c’est le poids d’une pièce de 5 centimes. Et pourtant, il y en a là-dedans.

Pas de la bande passante, ça c’est vrai. Par rapport aux nouveaux modèles qui peuvent dépasser les 1800Mbps, les 150 que propose l’Asus nano peuvent décevoir. C’est dû au standard Wifi utilisé par ce dongle, 802.11n, depuis quelques années supplanté par le 802.11ac.

Mais comme nous l’avons expliqué pour le modèle TP-Link, dans les faits, cette limitation n’en est une que pour ceux qui utilisent une grande quantité de bande passante, et qui en recevaient déjà beaucoup. Si on s’imagine mal streamer sur Twitch ou jouer en ligne via cette clé, il est tout à fait envisageable de l’utiliser pour des tâches bureautique ou du stream Youtube en 1080p.

D’autant qu’elle a d’autres avantages, comme la fonction AP, ou Access Point. Elle permet, via la clé Wifi, de transformer votre ordinateur en hotspot pour connecter d’autres appareils. À l’époque, pour moins de 12€, c’était inespéré : et aujourd’hui encore, ça peut se montrer utile. Elle est même compatible avec les ordinateurs Raspberry, et facile à configurer sous la plupart des versions Linux !

Verdict

L’Asus nano reste un modèle pertinent et compétitif, malgré son âge. Sa toute petite taille et ses performances réseau confortables devraient se montrer parfaitement satisfaisantes, surtout si vous ne comptez pas consommer énormément de bande passante.

cle-wifi-usb-flybiz

3. Flybiz – La clé Wifi dual-band la plus complète d’entrée de gamme


  • Dual Band
  • Plus de 1200Mbps
  • Technologie AP
  • Antenne encombrante

Flybiz, elle, est une clé Wifi récente. Elle coûte de fait un tout petit peu plus cher que les deux modèles dont nous avons parlé précédemment, mais elle fait partie des options les plus complètes disponibles sur le marché d’entrée de gamme.

Présentation

Celle-ci est aux normes Wifi les plus récentes : vous pouvez souffler, nous n’avons pas étudié que des modèles obsolètes. Avec sa compatibilité dual-band, elle propose 1200Mbps de bande passante.

Qu’est-ce que le dual-band ? Depuis la norme 802.11n, un signal Wifi peut se décliner en deux différents types de partage. La norme 2.4GHz et 5GHz – qui n’a rien à voir avec la 5G – tandis que les modèles plus anciens étaient limités à 2.4.

Cette-dernière n’a pas été complètement abandonnée, puisqu’en réalité les deux sont tout à fait complémentaires. Le signal 2.4GHz est un signal plus faible, mais à plus longue portée. Il est limité à 300Mbps. D’un autre côté, le signal 5GHz atteint 900Mbps, mais il se détériore plus rapidement sur la distance.

Si votre routeur se trouve à l’autre bout de la maison, la clé Wifi va se connecter automatiquement à la partie 2.4GHz du signal pour offrir plus de stabilité ; sinon, elle recevra le plus puissant.

Une clé Wifi compatible avec la technologie dual-band est donc primordiale si vous voulez bénéficier de toute la puissance de votre réseau, sinon vous serez limité à 300Mbps, quelle que soit la bande passante émise par votre routeur wifi.

Seul inconvénient de cette technologie : elle requiert une antenne plus ou moins discrète. Dans le cas de la Flybiz, on est plutôt dans la dernière catégorie… Ce n’est pas un problème si vous la branchez sur une tour, puisque son gabarit est pensé de sorte à ce qu’elle ne gêne pas l’insertion d’une autre clé. En revanche, selon la configuration de votre ordinateur portable, elle peut vous encombrer pour taper à l’ordinateur : d’où l’intérêt des modèles nano !

Comme l’Asus Nano, cette clé Wifi propose aussi une fonction hotspot : si vous branchez votre ordinateur via Ethernet, elle peut alors être convertie comme émettrice de réseau Wifi et non plus émettrice, et servir de hub de connexion aux différents appareils de votre maison.

Verdict

La Flybiz n’est pas la clé la plus discrète, mais elle offre des performances très satisfaisantes pour un prix mini. Si votre priorité n’est pas dans la taille mais dans le rapport qualité-prix brut, c’est un choix assez sûr.

cle-wifi-usb-maxesla

4. Maxesla – La Clé Wifi Dual-Band la moins chère


  • USB 3.0
  • Dual-Band
  • 1200Mbps
  • Antenne pratique
  • Installation du pilote

Maxesla est une filiale d’entrée de gamme de Realtek, un leader de la connectique. Et elle est intéressante pour les périphériques de connectivité : leurs clés Wifi ne sont pas toujours parfaites, mais elles sont malines, complètes, et à un prix qui défie toute concurrence.

Présentation

La Maxesla est une clé Wifi qui, en de nombreux points, est similaire à la Flybiz. Elle est en revanche un tout petit peu moins chère et présente, en conditions réelles, des performances supérieures. De plus, son antenne peut être orientée à 360 degrés. En plus de permettre de la positionner pour mieux capter le signal, c’est un point qui règle le problème d’ergonomie posé par la Flybiz sur les ordinateurs portables.

Si, sur le papier, elle dispose de la même technologie Dual-Band 2.4GHz et 5GHz, elle offre une meilleure bande passante réelle. Et pour cela, il faut s’arrêter un court instant sur ce que signifient les chiffres communiqués par les marques en terme de vitesse de connexion.

Celle-ci, comme de nombreuses clés Wifi sur le marché, affirme qu’elle permet de recevoir 1200Mbps. C’est en réalité trompeur pour trois raisons. D’abord, ce serait énorme : c’est une performance à peine atteinte par la fibre via une connexion Ethernet. Ensuite, parce que cette bande passante est divisée entre deux fréquences, 2.4GHz et 5GHz, l’une à 300 et l’autre à 900 Mbps. Enfin, parce qu’il faut prendre en compte la foule d’autres facteurs, de l’antenne du routeur à votre clé Wifi, en passant par chaque interférence, chaque isolation de matériel, chaque technologie utilisée sur le chemin, chaque mur sur lequel le signal a rebondi.

C’est ce qui explique pourquoi, dans les faits, les résultats sont toujours inférieurs. Et c’est normal ! Il suffit de se pencher sur les performances réelles du produit pour en juger la qualité de connexion. Et dans les faits, les résultats notés sont légèrement supérieurs à ceux du Flybiz, avec 11 MB/s de bande passante en téléchargement dans de bonnes conditions, contre 9.7 MB/s pour le Flybiz.

La Maxesla présente un autre avantage : c’est une clé de type USB 3.0, un standard beaucoup plus performant en terme de transfert de données – 10 fois plus que l’USB 2.0. Si vous l’insérez dans un port USB compatible 3.0, vous avez de grandes chances d’améliorer encore davantage vos performances.

Seul point noir : l’installation du driver. Dans les faits, c’est un Plug and Play, vous devriez pouvoir brancher votre clé Wifi et immédiatement recevoir le signal. Il ne vaut mieux donc pas installer le driver si votre ordinateur ne vous le réclame pas : ce-dernier peut causer des problèmes de bon fonctionnement et retarder la mise en route.

Verdict

La Maxesla est une bonne option d’entrée de gamme si vous cherchez un stream efficace à un petit prix. Il lui manque quelques options et un plus grand sérieux de conception pour mériter une meilleure place dans le classement, mais c’est un modèle solide si vous avez un petit budget.

cle-wifi-usb-tp-link-archer-t3u

5. TP-Link Archer T3U – La Clé Wifi compatible Linux


  • Dual-Band
  • Excellente compatibilité Linux
  • Performances correctes
  • MU-MIMO
  • Capuchon vite perdu

La TP-Link Archer T3U est la petite soeur du modèle le plus récent, T4U. Si cette clé Wifi date de l’année dernière, elle reste tout à fait pertinente : son principal avantage, en plus de son rapport qualité-prix, c’est sa facilité d’installation sous Linux.

Présentation

Autant le dire tout de suite, la TP Link Archer T3U n’est plus la meilleure clé Wifi disponible sur le marché : mais c’était sans doute le cas en 2018, du fait de son excellent rapport qualité-prix à l’époque. En revanche, si vous êtes sous Linux, elle peut vous épargner de sévères migraines. Mais avant d’aborder ce sujet, voyons ce qu’elle a dans le ventre.

En soi, ses performances sont très classiques, avec une compatibilité Dual Band 2.4 et 5GHz et 1300Mbps au compteur. Le véritable avantage, c’est le boost conféré par la technologie MU-MIMO, qui en fait une des plus performantes en conditions réelles pour ce prix-là si votre routeur est aussi équipé de cette technologie. Couplé avec une compatibilité USB 3.0, vous pouvez atteindre une bande passante réelle de plus de 30 MB/s, et ce malgré l’âge (déjà !) un peu avancé du modèle.

Cependant, ce qui fait vraiment de cette clé Wifi qui vaut le détour, c’est sa compatibilité Linux. Le chipset que contient ce dongle est produit par Realtek, sous le numéro de série rtl8812bu.

Or, rares sont les clés Wifis qui contiennent ce chipset, un des plus faciles à configurer sous Linux. L’intérêt est double. De nombreux serveurs privés tournent mieux – ou de manière plus sécurisée – sous Linux, mais surtout l’installation de ce système d’exploitation peut causer des avaries de la carte Wifi installée dans votre ordinateur, selon le modèle. Trouver une clé Wifi compatible devient alors vital pour pouvoir continuer à s’en servir.

Le support Linux de cette clé Wifi est un des plus complets. Pour trouver les lignes de commande, tapez simplement « rtl8812bu Linux pilote » dans votre moteur de recherche.

En terme de design, cette clé Wifi est somme toute très classique. On regrettera seulement le petit capuchon, tout petit et impossible à relier à la clé Wifi, qui risquera d’être vite perdu.

Verdict

Si vous êtes sous Mac OS ou Windows, cette clé Wifi n’en est pas moins un bon modèle, au contraire ! Mais vous allez peut-être préférer la T4U, légèrement plus récente, son design plus épuré et son nouveau modèle d’antenne discrète qui augmente ses performances réelles. Si vous êtes sous Linux en revanche, ne cherchez plus : ce dongle Wifi est sans conteste le plus pratique et le plus performant.

cle-wifi-usb-tp-link-tl-wn725n

6. TP-Link Nano – La clé Wifi compatible Raspberry


  • Ultra-nano
  • Tout petit prix
  • Compatible Raspberry
  • Design élégant
  • Petites performances

Parce que TP-Link est une marque leader dans le domaine de la connectique, ils produisent aussi des modèles de clés Wifi adaptées à des situations très spécifiques. C’est le cas de celle-ci, qui conviendra déjà au plus grand nombre, mais qui a également été pensée pour les utilisateurs d’ordinateurs Raspberry Pi.

Présentation

La TP-Link Nano n’est pas sans rappeler l’Asus Nano : à une exception près, elle est ENCORE plus petite ! Les clés Wifi de cette taille ne supportent pas la technologie double-bande – et c’est compréhensible. De fait, avec sa seule compatibilité 2.4GHz, la Nano ne traite que 150Mbps de signal.

En revanche, elle présente de solides performances réelles. Avec des tests qui la situent entre 12 et 27 MB/s de bande passante en téléchargement dans de bonnes conditions, son ratio performances affichées/réelles est tout simplement un des meilleurs du marché, surtout pour un prix aussi ridiculement bas !

C’est de là que vient le plus gros avantage de la TP-Link Nano : sa compatibilité avec les systèmes Raspberry Pi. Les Raspberry sont des types d’ordinateurs, très bon marché et tout petits, dont on peut se servir dans de nombreuses situations.

De manière générale, un utilisateur lambda pourra l’utiliser pour monter un serveur privé, dont les utilisations sont infinies. Un serveur privé fonctionne comme un cloud, mais vous êtes le seul maître de son fonctionnement et de son contenu. Vous pouvez y héberger des données et les connecter à internet et, si vous avez correctement chiffré votre réseau de bout en bout, personne ne peut y avoir accès autrement qu’en accédant physiquement à votre terminal.

C’est typiquement pour cette raison que la TP-Link Nano a un sacré avantage. Étant toute petite, vous avez la certitude qu’elle ne va pas empêcher l’utilisation d’un autre port USB sur votre Raspberry – qui, encore une fois, est vraiment un tout petit ordinateur. Mais surtout, ses performances réelles en téléchargement comme en uploading devraient vous permettre de faire tourner votre activité de réseau sans difficultés.

Le setup est minimaliste, c’est sûr : ne vous attendez pas à héberger votre propre système de streaming depuis chez vous. Mais la facilité d’installation et les bons résultats en font néanmoins une des meilleures options sur le marché pour la mise en place d’un Raspberry Pi en réseau.

Verdict

Si vous êtes sous Mac OS ou PC, vous pouvez tout de même vous laisser séduire par sa toute, toute petite taille et ses performances confortables. Il sera tout à fait suffisant pour du travail de bureautique en réseau, par exemple, ou le stream de vidéos en HD. Vous vous en doutez, pour du gaming en ligne compétitif, il faut sérieusement monter en gamme : cette clé coûte moins de 10€ !

cle-wifi-usb-asus-ac68

7. Asus AC68 – La meilleure clé Wifi pour gamers


  • Performances exceptionnelles
  • Design soigné
  • Socle USB pratique
  • 3×4 MIMO
  • 2.4GHz un peu faible

Si on veut utiliser sa clé Wifi pour des tâches qui demandent une quantité vraiment considérable de bande passante et qu’on est prêt à y mettre le prix, Asus est clairement un des choix les plus sûrs. Et sa clé Wifi, sortie fin 2019, confirme la tendance.

Présentation

L’Asus AC68 est une clé Wifi un peu différente de ce que l’on a pu voir jusque là. Contrairement à la plupart des adaptateurs Wifi USB, on a l’option de ne pas le brancher directement sur son ordinateur, mais sur un socle adapté.

L’intérêt est double : tout au long de ce comparatif, nous avons parlé des efforts des différentes marques pour cacher l’antenne, la rendre moins encombrante et maintenir les mêmes performances. L’Asus ne s’encombre pas de ces considérations grâce à une solution originale. Au lieu d’être directement branchée sur l’ordinateur – ce qui reste une possibilité – on peut brancher un socle USB et le poser là où le signal est le meilleur.

Idéal pour profiter de ses performances, par ailleurs exceptionnelles. Avec une capacité affichée de 1900 Mbps, répartis à 1300 sur la fréquence 5GHz et 600 sur la 2.4GHz, cette clé Wifi double-bande est aussi équipée de la technologie 3×4 MIMO, la nouvelle norme qui optimise encore davantage la réception et la répartition du réseau Wifi.

Et c’est à partir de là que l’investissement d’une clé Wifi est vraiment pertinent : si vous n’avez pas pu monter votre PC vous même, ou que vous utilisez un ordinateur portable difficilement modulable, votre carte Wifi n’est pas forcément la meilleure. Et si peu de clé Wifi pouvaient rivaliser jusque là – du fait de leur petite taille et des limitations dues aux standards USB – l’Asus peut vous permettre de tripler votre bande passante. C’est d’autant plus vrai si votre setup initial, sur votre ordinateur portable ou notebook, utilisait une norme 802.11n, fréquente sur les modèles milieu de gamme jusqu’à 2018.

Le design des antennes est aussi un atout considérable. Au lieu de se démonter, elles se déploient du corps de l’adaptateur Wifi lui-même : cela a permis à Asus de perfectionner la connectivité entre l’appareil et les antennes sans avoir à s’encombrer d’un port spécifique. Au total, ce sont 2 antennes internes et 2 externes, que vous pourrez placer là où le signal est le meilleur – légèrement en hauteur, par exemple.

Comme beaucoup de clés Wifi récentes, en revanche, les performances en 2.4GHz sont un peu en-deça des espérances – quoique suffisantes. Cela signifie, concrètement, qu’il vaut mieux être placé relativement près du routeur pour de meilleurs résultats – idéalement moins de 5 mètres.

Verdict

L’Asus AC68 est une des meilleures clés Wifi disponibles sur le marché aujourd’hui. L’intelligence de son design n’est pas qu’un petit plus : elle contribue aux performances de l’appareil. Et si d’autres modèles rivalisent – de très peu – ce point en fait une option très avantageuse, surtout si vous souhaitez installer une clé Wifi pour pouvoir jouer en ligne.

cle-wifi-usb-netgear-a7000-100pes

8. NetGear NightHawk AC7000 – La meilleure clé Wifi du marché


  • Design soigné
  • Excellentes performances
  • Polyvalente
  • Support DFS
  • 3×4 MIMO
  • Taille importante

NetGear est un leader de la connectique de pointe depuis plusieurs années. Leur gamme de gaming NightHawk, notamment, permet une meilleure connectivité pour de bonnes performances de jeu, avec des produits de pointe allant du routeur à la carte Wifi. Leur nouveau dongle Wifi ne fait pas exception, et c’est de loin le meilleur modèle disponible aujourd’hui.

Présentation

Comme l’Asus AC68, le Netgear a fait un choix de design singulier : la clé Wifi en elle-même est plus grande que ce à quoi nous sommes habitués. Et pour cause, elle ne se branche pas directement sur l’ordinateur, mais sur un socle relié au port USB de ce-dernier. Seul regret par rapport à l’Asus : cette clé Wifi ne laisse que difficilement le choix. En effet, étant donné son gabarit inhabituel, il y a de grandes chances qu’elle vous empêche d’installer confortablement une autre clé.

En termes de performances, ce n’est pas bien compliqué. Netgear dispose de toutes les technologies actuelles qui permettent d’optimiser le signal. Du double-bande 5GHz-2.4GHz au 3×4 MIMO, en passant par une autre nouveauté : le support DFS. Le DFS permet au réseau 5GHz d’utiliser certaines fréquences normalement exclues de l’usage d’utilisateur, et permet d’améliorer encore davantage la bande passante.

Avec des performances en conditions réelles enregistrées autour de 53 MB/s en upload et 59 MB/s en download, le tout pour une capacité affichée à 1300Mbps, on retrouve un ratio impressionnant. Il est rare qu’une clé Wifi utilise un cinquième de ses capacités, là où la plupart se contentent d’un dixième, voire moins.

Sa latence moyenne de 3ms est bien en-deça de ce qui est recommandé pour du gaming compétitif, sans parler des possibilités en terme de stream.

Verdict

C’est de loin la meilleure clé Wifi de ce comparatif, surtout pour un prix somme toute très abordable par rapport à d’autres options – comme les cartes PCIe.


Guide d’achat d’une clé Wifi

L’achat d’une clé Wifi, comme beaucoup de petits appareils Hi-Tech, peut paraître simple et sans prise de tête. Mais lorsqu’on se heurte à la réalité des chiffres, des options, des designs, des usages, des normes, des supports, des compatibilités, on peut vite être pris de vertige. Dans le domaine des technologies, rien n’est aussi simple qu’il n’y paraît. Bonne nouvelle cependant : rien n’est non plus hors de portée de tout le monde si c’est expliqué clairement.

Les domaines d’utilisation

Une clé Wifi pourra être pratique dans de nombreuses circonstances. La plupart des utilisateurs d’ordinateurs sont plutôt satisfaits de la carte Wifi intégrée ; mais ils ne devraient peut-être pas tous l’être.

D’autant que certains ordinateurs sont, aujourd’hui encore, dépourvus de carte Wifi. Ça peut être le cas d’un PC que vous avez construit vous-mêmes, d’un Raspberry Pi, ou encore d’un PC dont tous les composants ne sont pas compatibles avec Linux. Mais vous pouvez aussi avoir une carte Wifi décevante ou obsolète, utilisant des normes antérieures à 802.11ac par exemple, et ne pas pouvoir – ou ne pas avoir envie – de démonter votre PC pour la changer.

Dans ces cas, parmi les options qui se présentent à vous, l’installation d’une clé Wifi est de très loin la plus simple : il suffit en théorie de la brancher, et elle se comporte comme une clé Wifi externe. Dans les faits, il y a quelques subtilités.

Les performances

Les performances AC affichées par les constructeurs peuvent être trompeuses. Elles ne reflètent pas la bande passante que vous allez recevoir sur votre ordinateur. Par exemple, une clé Wifi 1200Mbps dual bande recevra sans doute autour de 300Mbps sur la bande 2.4GHz et 900Mbps sur la bande 5GHz : mais elle n’atteindra jamais ces scores, c’est impossible.

Le seul moyen de vérifier la qualité de sa réception, c’est de collecter des tests effectués en conditions réelles, et favorables. En effet, de très nombreux facteurs entrent en compte pour bénéficier d’une bonne connexion : la qualité des matériaux conducteurs, l’optimisation du design, l’isolation contre les interférences…

De fait, une clé Wifi affichant 1900 Mbps a de meilleures chances d’offrir de meilleures performances qu’une autre à 1300 Mbps, mais dans les faits, il n’est pas impossible que l’inverse se produise.

Attention également à ne pas confondre les mégabits par seconde, notés Mpbs, et les mégabytes par seconde, notés MB/s. 96 Bytes par seconde équivalent à 12MB/s, soit la moyenne supérieure de la connexion sans fil des français.

Le Beamforming, ou MU-MIMO

Lorsque vous connectez de nombreux appareils à votre routeur, un appareil non équipé de la technologie MU-MIMO va distribuer en séquence un peu de bande passante à chacun. Cela signifie, concrètement, que le système va rapidement faire baisser les performances de tous, au risque d’allouer trop de bande passante à un appareil peu gourmand – comme un téléphone portable – au détriment d’une box TV ou d’un ordinateur.

La technologie MU-MIMO est une solution que les fabricants ont trouvé pour améliorer la bande passante de tous les utilisateurs d’un foyer. Au lieu de cette distribution séquentielle du réseau, elle diffuse à tous, simultanément, la quantité de bande passante requise en temps réel par chaque appareil.

Mais pour bénéficier des avantages de cette fonctionnalité, il faut que les récepteurs Wifi eux-mêmes en soient équipés : d’où l’importance, aujourd’hui, de sélectionner une clé Wifi qui présente cette option dans sa fiche technique. Ce n’est évidemment pas aussi primordial si vous voulez simplement répondre à des mails ou utiliser les réseaux sociaux. Mais c’est incontournable pour le gaming compétitif, par exemple.

La compatibilité avec l’OS

Assurez-vous que la clé Wifi que vous comptez acheter est bien compatible avec votre OS. Si il y a peu de subtilités de ce point de vue là avec Windows et MAC, les choses se compliquent dans le cas de Raspberry et Linux – qui peuvent utiliser le même core.

Si vous utilisez ce type d’OS, pour éviter les déboires, cherchez le modèle dans les bases de donnée de compatibilité avec votre système d’exploitation. S’il n’apparait pas, vous pouvez aussi chercher via le modèle du chipset, la pièce de la clé Wifi qui peut présenter des problèmes de compatibilité.

Plug and Play

Dans le cas de Windows et Mac OS, la plupart des clés Wifi devraient être ce qu’on appelle des Plug and Play : pas de drivers nécessaires, ni de fastidieuses installations.


Foire à questions sur les clés Wifi

Qu’est-ce qu’une clé Wifi ?

Une clé Wifi, ou adaptateur Wifi, est un petit périphérique pour ordinateurs qui remplace la carte Wifi, normalement intégrée à l’appareil et reliée à la carte-mère. Elle permet de capter le réseau Wifi de votre choix et de vous connecter à internet.

À quoi sert une clé Wifi ?

Il y a 5 cas de figures où l’achat d’une clé Wifi est pertinente.

Si les antennes de votre carte Wifi intégrée à l’ordinateur sont de mauvaise qualité.

Si votre carte Wifi intégrée utilise une norme obsolète et que vous cherchez de meilleures performances.

Si votre ordinateur n’est pas équipé d’une carte Wifi, ou qu’elle fonctionne mal ou plus du tout.

Si vous voulez utiliser un ordinateur Raspberry.

Si la carte Wifi de votre PC n’est pas compatible avec Linux.

Dans tous ces cas, la carte Wifi peut vous permettre de rebrancher votre ordinateur au réseau, ou d’améliorer considérablement ses performances de connectivité.

Comment choisir une bonne clé Wifi ?

Choisissez une clé compatible avec votre OS, utilisant les normes Wifi les plus récentes, adaptée a vos besoins. Si vous voulez une clé ultra-compacte, il faudra faire des sacrifices en terme de bande passante, et elle sera davantage pertinente pour un usage classique – réseaux sociaux, vidéo, bureautique. Pour des usages plus gourmands, comme l’upload de fichiers, la maintenance d’un serveur très sollicité ou le gaming, il faudra en choisir une plus performante en terme de bande passante.

Combien de Mbps doit avoir une clé Wifi ?

Cette donnée est variable selon les clés, l’utilisation que vous allez en faire et ses performances réelles.

La donnée en Mbps communiquée par les marques n’est qu’un indicateur de ses capacités. D’autres facteurs entrent en compte pour déterminer votre bande passante réelle, exprimée en MB/s. Si vous souhaitez télécharger plusieurs torrents efficacement ou streamer des vidéos, il est conseillé de viser un minimum de 1300Mbps, à condition que la norme Wifi soit la plus récente. Pour le gaming, on vise de nos jours des modèles qui commencent à 1800Mbps.

Où acheter une clé Wifi ?

Ces appareils sont relativement rares dans la grande distribution. Vous en trouverez quelques modèles dans les magasins de bureautique, mais ils ne proposeront généralement qu’une poignée de clé Wifi, réparties entre l’entrée et le milieu de gamme. Ces sélections ne reflètent pas les nombreux critères qui entrent en jeu pour trouver la clé Wifi qui vous convient – compatibilité, performances, usage…

De fait, il est plutôt conseillé de se faire un avis en ligne et de chercher parmi les milliers de clés Wifi disponibles : il y en a une pour chaque situation spécifique.

>