Antivols pour vélo : comment choisir le meilleur modèle ?

Vous n’avez pas l’impression que où que vous habitiez, les gens vous diront « C’est particulièrement fréquent de se faire voler son vélo par ici » ? C’est sans doute qu’en réalité, vous vivez dans une zone urbaine, et donc, à risque. Et que tous les malheureux – dont nous avons tout fait parti un jour – qui ont retrouvé leur antivol en pièce au pied d’un poteau ont mal choisi leur antivol vélo, leur câble, ou leur cadenas.

Mais quels sont les meilleurs produits, et que choisir ? Les prix sont très variables, et les arnaques sont nombreuses : contrefaçon du magasin de soldes du coin, mauvais métal vendu trop cher… Difficile de faire son marché pour un sujet aussi important. Et votre petite boutique de réparation de vélo n’est pas toujours équipée avec ce qu’il vous faut !

C’est pourquoi Best-Comparatif a enquêté pour vous; nous allons vous livrer une sélection des quatre meilleurs antivols pour vélo multi-usages sur le marché, ainsi qu’un guide pour bien cibler les critères qui vont déterminer votre choix.

N’enfilez pas vos chaussures de randonnée et n’abandonnez pas le vélo tout de suite : promis, grâce à nous, vous garderez le prochain bien plus longtemps !

Kryptonite Kryptolock Series 2 Standard – Le meilleur rapport qualité-prix sur le marché

meilleur-antivol-veloKryptonite n’est pas seulement l’arme ultime contre les super-héros en slip, c’est surtout la meilleure chance d’éviter un vol de vélo sans dépasser son budget. En effet, pour un prix parmi les plus bas, le modèle Kryptolock vous permet de bénéficier d’une sécurité plus que correcte.

Nous allons voir, justement, quel niveau de sécurité il offre et le type de situations où il est particulièrement utile. Nous détaillerons aussi les caractéristiques qui en font un antivol de vélo auquel on peut faire confiance.

Épaisseur de la barre Ø 13 mm
Poids 1.3 kilogrammes
Taille 11 pouces
Disponibilités Voir sur Amazon >

Pourquoi est-il si sûr ?

Le Kryptolock est avant tout un U. C’est à dire qu’il est composé d’un U amovible qui se fixe à une barre en métal, où se trouve la serrure. C’est un design qui présente des avantages de solidité – l’objet est en deux partie solides et compactes – bien qu’il ne soit pas toujours idéalement adapté à votre vélo.

La particularité du Kryptolock, c’est qu’il s’accompagne d’un câble que vous pouvez fixer à ce U. Aucun marteau ni outil autre qu’une scie électrique – bien trop bruyante et fastidieuse  – ne peut venir à bout. De plus, la serrure est protégée par un cylindre qu’il est impossible de crocheter et qui résiste aux perceuses.

Un autre facteur, souvent éludé, c’est l’apparence. Cet antivol de vélo ne va pas seulement résister  la force brute du voleur, mais il va aussi sérieusement éroder sa motivation avec son apparence solide et professionnelle.

Ce point va être important dans la mesure où, bien qu’il soit très solide, l’acier utilisé n’est pas le meilleur que l’on peut trouver sur le marché – ce qui explique en partie le prix. Cela rend le Kryptolock sensible aux attaques de découpe ou par levier. Bien que cette-dernière endommage en général le vélo, ça reste une des méthodes favorisées par les voleurs.

Le câble, en réalité, offre assez peu de résistance à un voleur particulièrement bien équipé. En conséquence, il risque de ne pas convenir à des situations dites « à haut-risque ». C’est à dire si vous possédez un vélo de grande valeur dans une zone peuplée et que vous le garez dehors pendant de longues périodes.

Pour toutes les autres situations – zones plus rurales ou résidentielles, arrêts de courte durée – le Kryptolock est un antivol pour vélo plus que suffisant.

Légèreté et transport

Parce que votre antivol doit toujours vous accompagner sur votre vélo, la possibilité de le transporter facilement sans qu’il gêne votre déplacement est capital. Et de ce point de vue là, le Kryptolock est encore un des meilleurs.

Avec son poids d’environ 1,3 kilo, il est parfaitement possible de le glisser sans son sac à dos sans trop s’encombrer pour autant. Et si nous parlons de cette possibilité, c’est que le cadre fourni avec l’antivol n’est pas tout à fait idéal; encore une fois, c’est un détail qui explique le prix.

En plastique assez peu solide, il est difficile de l’attacher au vélo, et il a tendance à se desserrer avec le temps et les secousses et à glisser.

Idéalement, on peut attacher l’antivol au porte-bagage du vélo. C’est ce que j’ai toujours fait pour ne pas encombrer le cadre avec un dispositif supplémentaire.

Système de serrure et de clé : comment l’utiliser ?

Il n’y a que deux clés fournies avec l’antivol à vélo. Si ça peut sembler peu, sachez que la garantie Kryptonite, c’est la possibilité d’enregistrer le jeu de clés via leur site internet avec un numéro de série, et de recevoir un modèle de remplacement en cas de perte.

En ce qui concerne la serrure elle-même, elle utilise une technique de loquet tordu : une des branches du U est inclinée à 35 degrés vers l’extérieur. Cette particularité rend l’antivol parfaitement immunisé contre les tentatives de force brute. De plus, cela facilite la fermeture de l’antivol. Il arrive en effet avec des modèles classiques que la serrure glisse du U pendant qu’on la verrouille. En l’occurrence, il suffit d’insérer la branche inclinée en premier, puis la seconde, et tout reste parfaitement en place.

Le point qui pose un peu plus de problème, c’est le câble. En effet, il est difficile à transporter puisqu’il a tendance à se déplier. On conseillera donc de ne jamais le placer trop près des roues – facile à dire, sur un vélo. Idéalement, privilégiez un transport dans un sac ou un compartiment sur le porte-bagage. Pour le fixer, faites passer le câble entre les rayons des roues et le cadre et glissez les boucles dans les branches du U.

Leur action combinée est d’autant plus efficace que vous pouvez protéger toutes les parties de votre vélo !

Ce qu'on aime
  • Un prix très raisonnable.
  • La branche inclinée pour une protection supplémentaire.
  • Le câble inclus qui protège les roues.
  • La marque Kryptonite et ses garanties SAV.
Ce qu'on regrette
  • Un peu difficile à transporter.
  • Le câble n’est pas très solide face à certains outils.

ABUS 540 Granit X-Plus – Le meilleur antivol de vélo en milieu de gammeantivol-u-velo

Approuvé par les professionnels comme le meilleur antivol de vélo disponible sur le marché, ce produit de la marque Abus – reconnue pour la qualité de ses modèles – a fait ses preuves. Il est plus cher que le Kryptolock, mais nous verrons pourquoi la tranche de prix dans laquelle l’Abus 540 se trouve justifie ce budget. Voyons un peu ce qu’il a dans le ventre !

Épaisseur de la barre Ø 13 mm
Poids 1.45 kilogrammes
Taille 10.8 x 23 cm
Disponibilités Voir sur Amazon >

Pourquoi est-il si sûr ?

Avec un anneau de 13mm d’épaisseur, la même que pour le Kryptolock, on pourrait penser que ce modèle n’est pas bien plus solide que d’autres vendus 20 à 30 euros moins chers. Cependant, c’est la qualité du métal qu’il faut étudier pour comprendre ce qui en fait un des antivols pour vélo les plus solides sur le marché.

L’ensemble du dispositif est composé d’acier trempé fabriqué en Allemagne. Le design est pensé pour être légèrement carré, ce qui renforce la solidité du U face à des attaques de force ou par levier.  En conséquence, par son design comme par les matériaux qui le composent, on est face à un antivol pour vélo qui offre la solidité d’un haut de gamme pour un poids plume.

Il résiste, selon le fabricant, à treize tonne de force de pression ou de découpe; ça signifie qu’une pince monseigneur ne peut même pas y faire une égratignure. Et en force de levier, ce n’est pas moins de 17 tonnes qu’il faudrait exercer pour ne serait-ce que déformer le cadre. A ce compte-là, il serait plus simple d’extraire le poteau auquel il est attaché du béton.

Le double verrou du U lui-même signifie que même équipé d’une scie électrique – rarement utilisée pour un vol « rapide et discret » – il faudrait couper à travers deux niveaux d’acier trempé pour en venir à bout.

Pour résumer, disons simplement que l’Abus Granit 540 est un antivol extrêmement sûr. Il est même certifié comme le plus solide des formats 13mm.

Légèreté et transport

Et malgré toutes ces particularités fort alléchantes, l’Albus Granit 540 ne pèse qu’1,45kg. Il s’agit de l’antivol U le plus léger dans la catégorie de haute sécurité. Comme le poids reste, naturellement, conséquent, on s’imagine mal le transporter dans son sac à dos toute la journée.

Il faut donc s’assurer que la qualité de l’attache pour le cadre est au moins équivalente à celle de l’antivol lui-même.

Deux attaches sont disponibles avec ce produit. Le modèle EaZy KF fonctionnera mieux si votre cadre fait environ 28 à 36mm de diamètre, tandis que l’USH 540 correspond à des cadres de 15 à 36mm.

L’EaZy KF est adapté à un usage de ville : il est discret, facile à monter et prend très peu de place. D’un autre côté, l’USH 540 est plus solide et résiste mieux aux forces secousses, mais il est un peu plus invasif sur le cadre.

Dans tous les cas, les attaches sont d’excellente qualité, avec des matériaux solides et des systèmes de vissages qui tiennent la route – littéralement. De fait, quel que soit votre choix au moment de l’achat, vous avez la certitude que votre antivol ne va pas gêner votre conduite ni vous mettre en danger, et que vous pourrez l’oublier pendant que vous pédalez.

Comment l’utiliser ?

L’Abus Granit 540 n’est pas très différent des autres antivols de vélo en U. Il est juste très légèrement plus large, ce qui permet de l’attacher à peu près n’importe où. Son gabarit a été conçu pour pouvoir englober la roue avant ou arrière ainsi que le cadre – ce qui est la méthode d’attache conseillée pour protéger votre vélo et ses roues. Si vous voulez une sécurité optimale, vous pouvez acheter séparément le câble Kryptonite dont nous avons parlé plus haut, bien qu’il présente les inconvénients de transport qu’on lui connait.

Comme pour Kryptonite, Abus offre un SAV extensif. Si vous perdez vos clés, vous pouvez communiquer le numéro de série et en commander de nouvelles. La clé principale est équipée d’une petite LED, et c’est toujours appréciable.

La serrure en elle-même dispose d’une protection contre les intempéries et la poussière. Il suffit d’insérer la clé pour repousser le petit cache qui assure une grande durabilité aux parties sensibles de votre antivol.

Ce qu'on aime
  • Acier d’excellente qualité.
  • Grande portabilité.
  • Protection de la serrure.
  • SAV efficace.
Ce qu'on regrette
  • L’absence d’une branche inclinée pour faciliter le verrouillage.

Kryptonite New York Noose 1275 – La chaîne haute sécurité

antivol-velo-chaineNotre prochain produit est de nouveau de la marque Kryptonite, qui reste une valeur sûre dans le domaine des antivols de vélo. Cependant, nous changeons de design : ce n’est pas un U, mais une chaîne cette fois-ci. Nous allons voir ce qui justifie sa présence dans ce top comme un des antivols qui a le mieux réussi à joindre la sécurité et la transportabilité.

Épaisseur de la chaîne Ø 12 mm
Poids 3.15 kilogrammes
Taille 75 cm
Disponibilités Voir sur Amazon >

Pourquoi est-il si sûr ?

L’antivol pour vélo Kryptonite New York Noose va rapidement décourager les voleurs avec ses anneaux de 12mm en acier et manganèse trempé. Comme toutes les chaînes, il reste vulnérable aux pinces-monseigneurs les plus massives, mais en limitant les mous dans votre attache, il y a de grandes chances que le voleur le mieux équipé n’en vienne pas à bout.

Bien entendu, la chaîne résiste aux perceuses et autres techniques invasives, et le verrou dispose d’un double renfort qui démultiplie le temps de découpe électrique nécessaire. Là encore, mettez vous à la place d’un amateur du vol de vélo : s’il faut quinze minutes pour venir à bout de votre antivol, à grand renfort d’étincelles et de bruits stridents, il abandonnera rapidement.

Légèreté et transport

L’avantage indéniable que présentent les chaînes par rapport aux antivols de vélo en U, c’est leur transportabilité. En effet, inutile de s’encombrer d’un dispositif massif et rigide. Une chaîne peut être facilement enroulée autour du guidon ou glissée dans un sac à dos.

En contrepartie l’antivol est bien plus lourd, puisqu’il pèse environ 3,15kg. Ce n’est pas le plus lourd sur le marché, mais c’est déjà le double des modèles que nous avons présenté plus tôt.

Si cette chaîne ne s’en sort pas trop mal – et parvient à se faire une place sur le marché des antivols pour vélo – c’est parce qu’elle est assez courte. Comme elle ne mesure que 75cm, elle demeure malgré tout adaptée aux cyclistes qui n’ont pas peur d’une petite charge supplémentaire !

Nous allons voir comment l’utiliser au mieux pour s’accomoder de sa petite taille !

Comment l’utiliser ?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une chaîne perd beaucoup de sa résistance aux tentatives de vol si on ne l’attache pas correctement. En l’occurrence, celle-ci dispose d’un système de « noose », soit une forme de nœud coulant. On passe un bout de la chaîne par un anneau qui se trouve à l’autre bout, et on attache le loquet : c’est simple ! Ainsi, l’antivol crée un nœud coulant circulaire.

En quoi est-ce un avantage ? Eh bien avec une chaîne classique, les deux extrémités doivent se rencontrer pour y insérer un cadenas ou un autre système de verrouillage. En l’occurrence, vous avez la liberté d’attacher votre chaîne un peu come vous le voulez et de laisser un minimum d’espace entre votre vélo et le pilier.

Moins d’espace, c’est moins de marge de manœuvre pour un voleur, même dégourdi. Avec la technique du nœud coulant, vous pouvez attacher les deux roues avec une seule longueur de chaîne. Théoriquement, ça signifie que l’antivol pour vélo Kryptonite Noose offre la même sécurité et la même couverture qu’une chaîne de plus d’un mètre, normalement réservées aux usagers de scooters ou de motos. C’est ainsi que ce modèle s’est fait une place dans le monde du cyclisme.

Et si tout ça ne suffit pas, et que par un coup du sort votre vélo est dérobé par un voleur particulièrement bien équipé, le SAV s’engage à vous payer jusqu’à 1000€ si vous prouvez que l’antivol a été brisé malgré les garanties de la marque.

Ça ne couvre pas la valeur émotionnelle, mais c’est déjà ça de pris !

Ce qu'on aime
  • Le poids (3,15kg).
  • Le design « Noose » ingénieux.
  • La grande solidité de l’acier.
  • La garantie Kryptonite.
  • Le gabarit réduit qui le rend facile à ranger.
Ce qu'on regrette
  • Le poids (3,15kg).
  • Un prix un peu élevé.

ABUS Bordo 6000 – Le meilleur antivol pour vélo pliable

meilleur-antivol-velo-pliableDifficile de vraiment faire le tour de la question des antivols pliables. En effet, de tels modèles sont encore assez rares et méconnus sur le marché, et peu de marques se sont lancées dans leur conception. Celui-ci sort des usines Abus, dont nous avons déjà parlé à l’occasion de leur U d’excellente qualité. Il méritait donc qu’on se penche dessus.

Épaisseur du métal Ø 5 mm
Poids 1.22 kilogrammes
Taille 90 cm
Disponibilités Voir sur Amazon >

Pourquoi est-il si sûr ?

Il faut d’abord parler du mécanisme en lui-même, qui est assez particulier. Comment allier la fluidité d’utilisation d’une chaîne sans perdre de la sécurité d’une structure rigide ? C’est sur cette idée que sont nés les antivols pliables.

Celui-ci est composé d’une série de plaques d’acier trempé qui pivotent pour former une sorte de chaîne. La longueur totale de l’antivol est de 90cm, ce qui est très confortable pour attacher au moins une roue et le cadrant.

Les articulations sont renforcées avec des boulons antivol qui empêchent tout démontage, et si peu de tests ont été effectués – avec outils invasifs – on sait qu’ils sont immunisés aux pinces coupantes de tout gabarit.

On considérera qu’ils sont suffisants pour une zone à risque relativement réduit. Leur principal avantage réside surtout dans leur transportabilité.

Légèreté et transport

On est face à un modèle qui pèse environ 1,25kg, ce qui est comparable aux modèles U que nous avons présenté plutôt. Ce design présente de nombreux avantages. Contrairement aux Us qui sont rigides et assez compliqués à transporter, les antivols pliables, une fois rangés, ont une forme rectangulaire satisfaisante et bien optimisée. On peut ainsi la ranger dans un sac à dos ou à l’arrière de son vélo sans crainte qu’il ne se détache, ne s’ouvre ou ne bouge trop. Combien de fois a-t-on constaté que l’antivol s’était détaché de son cadre ou qu’il gênait le pédalage ?

Comme sur de nombreux modèles, cet antivol pour vélo est fourni avec une attache pour le cadre. Son revêtement extérieur est en plastique caoutchouté, ce qui maintient une prise supplémentaire sur le métal. L’ensemble, une fois monté, est très fin et compact, ce qui permet de le mettre à peu près n’importe où sur le vélo. L’idéal est encore de l’installer à la place ou au dessus du porte-bouteille.

Comment l’utiliser ?

De manière générale, on trouvera que les Us sont plus faciles à utiliser car basés sur un mécanisme plus simple. Les antivols pliables ont l’inconvénient de demander pas mal d’entrainement et d’utiliser les deux mains.

Un petit conseil d’expert : déplier la partie centrale rendra le rangement beaucoup plus facile au moment du déverrouillage !

Un autre léger inconvénient, c’est le jeu qu’autorise ce type de mécanisme. Là où un U va solidement maintenir votre vélo en place, l’antivol pliable a tendance a bouger un peu et éventuellement causer une chute ou un déplacement du vélo.

L’objet en soi n’est pas très difficile à utiliser, mais offre peu d’avantage par rapport à un U en matière de sécurité. C’est leur portabilité qui va vraiment jouer, du fait de leur poids acceptable et de leur apparence une fois rangés.

Ce qu'on aime
  • Le prix correct.
  • La transportabilité.
Ce qu'on regrette
  • L’utilisation un peu fastidieuse.

Comment bien choisir son antivol de vélo ?

Comme vous avez pu le voir dans notre sélection de produits, les designs sont nombreux, tout comme leurs avantages et leurs contraintes. Mais nous allons vous aider à déterminer les technologies qui correspondent le mieux à vos besoins.

Choisir le bon niveau de sécurité


Questions
Risque Elevé
Risque Faible
Où vivez-vous ?Grande ville, ville ou campus d'universitéPetite ville, village
Est-ce que votre vélo va attirer l'attention ?OuiNon
Combien de temps laissez-vous votre vélo sans surveillance ?Plus d'une heureMoins d'une heure

Tous les antivols ne garantissent pas la même sécurité, et ça ne va pas directement déterminer celui qui est le meilleur pour vous ! Si vous résidez dans un quartier calme, que votre vélo est un peu à couvert, que vous ne le laissez pas garé très longtemps ou qu’il ne va pas spécialement attirer un chaland mal intentionné, dépenser 80 ou 100€ dans un antivol pourra être superflu.

Maintenant que vous avez évalué le niveau de danger, en parlant autour de vous – ou en constatant que le parking à vélo de votre université est un véritable cimetière de cadres et de roues orphelins – il va falloir déterminer la solidité du verrou qu’il vous faut.

pince-monseigneur-antivol-velo-resistant

Avant toute chose, sachez qu’aucun antivol n’est parfaitement invincible. Comme, pour un voleur, la discrétion est la clé, il va préférer un outil silencieux. Et le favori d’entre tous, c’est la pince monseigneur.

L’épaisseur de votre antivol va être le premier facteur qui déterminera la contrainte du voleur. En effet, on peut venir à bout d’un U de 13mm d’épaisseur avec une pince moyenne, dont de nombreux voleurs sont équipés.

Entre 13 et 15mm, vous êtes déjà à l’abri puisque seules les pinces les plus grandes – et une bonne dose d’huile de coude – pourra éventuellement les endommager. A partir de 15mm, aucun outil non motorisé ne peut en venir à bout.

Si c’était si simple !… Parce que la qualité du métal entre en jeu. Dans le domaine, il n’y a pas d’astuce magique. Tous les fabricants prétendront qu’ils utilisent un métal exemplaire en acier véritable. Qui croire ? Les tests en ligne ? Certains sont financés par les marques elles-mêmes – ce n’est pas notre cas ! Les tests de sécurité ? Difficile alors d’expliquer pourquoi chaque marque dispose de son testeur qui lui attribue sa note, et de faire la part du vrai ou faux.

L’idéal, c’est encore de passer par des testeurs indépendants, comme Sold Secure. Il s’agit d’une compagnie britannique qui n’est liée à aucune de ces marques, et on peut en général faire confiance à leur jugement. Si le logo « Sold secure » est présent sur le dispositif que vous achetez, vous pouvez respirer : vous venez de survivre à la jungle marketing qui entoure ce marché.

Choisir le bon design

U, chaînes, antivols pliables ou câbles… Quels sont les modèles qui vous correspondent vraiment ?

Pour être bref, disons que les Us et les chaînes présentent la meilleure sécurité, suivis de près par les antivols pliables. Les câbles, eux, sont les derniers puisqu’on en vient à bout avec n’importe quelle pince monseigneur. Le prix, lui, suit naturellement la sécurité.

Pour être sûr d’être à l’abri, comptez peu ou prou un budget qui représente un quart du prix d’achat de votre vélo. C’est le minimum que vous devriez investir pour éviter les vols.

Les U

antivol-uIls sont souvent parmi les moins chers, et si le design est bien pensé, ils peuvent être aussi parmi les plus solides. Nous avons présenté deux d’entre eux et vous avez pu constater leurs nombreux avantages. Le problème, c’est qu’ils ne peuvent pas sécuriser les deux roues et le cadre. De plus, ils ont tendance à être un peu plus difficiles à transporter. Du moins, leur transportabilité doit figurer assez haut dans vos critères d’achat : il n’y a rien de pire que de subir un U mal attaché pendant vos déplacements à vélo.

Les chaînes

antivol-chaineTrès faciles à transporter en matière de place, bien que plus lourds, ils sont encore assez peu utilisés par les cyclistes. C’est sans doute à cause de leur prix prohibitif, souvent plus élevé que celui des Us. Comptez 30 à 40€ supplémentaires pour les milieux de gamme. En revanche, ils ont l’avantage de sécuriser l’ensemble de votre vélo, roues et cadres compris.

Les antivols pliables

antivol-pliable

Ceux-ci sont relativement nouveaux et assez ingénieux. Ils sont constitués de plaques d’acier qui peuvent tourner sur un axe et forment une sorte de chaîne. Il est assez facile de l’enrouler autour du vélo et de couvrir ses parties les plus vulnérables. Si ils sont pratiques à utiliser et à transporter, il existe encore assez peu de modèles sur le marché. A ce jour, il est difficile de savoir à quel point ils résistent aux attaques les plus violentes. De plus, on a pu reporter une érosion des articulations à cause des intempéries sur certains designs qui peuvent entamer la durabilité de l’antivol.

Les câbles

antivol-cableN’achetez pas d’antivols câble. Ils sont responsables de la majeure partie des vols de vélo et sont, pour être franc, uniquement décoratif. De nombreux outils non-motorisés en viennent à bout en quelques minutes, et pour les modèles les plus faibles un simple coup de marteau sur le verrou peut suffire. Leur rôle a pu être simplement dissuasif à une époque, mais les voleurs de vélo ne sont pas nés de la dernière pluie et feront de vous leur cible prioritaire.

L’idéal est encore de combiner deux systèmes distincts. A la rigueur, vous pouvez utiliser la chaîne comme un système d’attache stationnaire. Par exemple, si vous attachez toujours votre vélo au même endroit devant chez vous ou au travail, vous pouvez la laisser à terre et préférer un U plus léger pour vos stationnements de courte durée. C’est, en réalité, la solution qui est conseillée pour une sécurité optimale.

Bien entendu, elle implique d’investir dans deux dispositifs différents.

Choisir la bonne marque

Dans le domaine de la sécurité plus que dans tous les autres, la marque est un déterminant immédiat de la qualité de votre antivol. Vous voulez faire confiance à des enseignes qui ont fait leurs preuves et qui ont le savoir faire nécessaire pour remplir toutes leurs promesses.

Parmi les plus connues, vous allez rencontrer Abus, Onguard ou Kryptonite.

  • Abus produit sans doute la meilleure qualité, mais pour vous procurer un de leurs modèles, il faudra compter un budget plus salé que pour ses concurrents. Pour une sécurité bien supérieure, comptez au moins 15% de prix supplémentaire.
  • Kryptonite produit d’excellents antivols pour vélo et autres deux-roues. Si la qualité n’est pas tout à fait semblable à celle d’Abus, leurs modèles sont malgré tout testés scientifiquement pour s’assurer de leur solidité en toutes circonstances. Comme ils sont généralement les moins chers en milieu de gamme, ils présentent indéniablement le meilleur qualité-prix. C’est par ailleurs la marque que vous trouverez dans votre atelier de vélo du coin, et qui vous sera recommandé chaudement par ceux qui ne possèdent pas un vélo à plus de 500-600€.
  • Enfin, OnGuard fera largement l’affaire en zone rurale ou dans de petites villes où la criminalité est loin d’être le premier problème. C’est la marque d’entrée de gamme par excellence, ce qui implique un SAV sérieux et des prix réduits, et en contrepartie une solidité qui correspondra à ce budget. Loin d’être invincibles aux attaques les plus ingénieuses ou acharnées, les antivols OnGuard ne seront pas suffisants pour les vélos de grande valeur.

Ce ne sont que trois exemples parmi les nombreuses marques que vous trouverez en magasin, mais ce sont les plus connues et donc les plus sûres. Et souvenez-vous : si vous ne reconnaissez pas la marque ou que vous peinez à trouver des informations sérieuses sur internet, ne l’achetez pas !

 

Petit like sur la page Facebook ? Allez venez on y est bien !