Les Meilleurs Casques Audio Filaires

Malgré l’engouement pour l’élimination des câbles de la vie quotidienne, il y a de solides arguments qui justifient l’achat d’un casque audio filaire. Le rapport qualité-prix, la durabilité et l’utilisation audiophile, de même que leur extraordinaire universalité sont des éléments qui reviennent souvent.

Ça ne veut pas dire qu’on peut se jeter aveuglément dans ce marché complexe et être sûr de trouver un casque avec une excellente qualité audio. Nous vous aiderons à naviguer parmi les nombreux modèles disponibles en distinguant deux points importants : le budget et le contexte d’utilisation. Que vous soyez un pro de l’univers de l’audio ou un audiophile amateur, de 20 à 500€, vous devriez trouver votre bonheur.

Les points essentiels sur les casques audio filaires

  • La signature audio peut être « flat » ou texturée. La distinction fait référence à la fidélité du casque par rapport à la source, une signature flat étant la plus adaptée à un usage professionnel.
  • Le fait que le câble soit amovible est un solide atout en termes de durabilité et n’est pas un détail dans le choix de votre casque, surtout si vous comptez l’utiliser dans des contextes où il risque de s’abimer.
  • Le casque audio filaire le plus cher n’est pas nécessairement le meilleur. La qualité audio supérieure peut être trouvée à partir de 100€ pour un usage amateur, à condition de connaître le bon modèle !

Les meilleurs casques audio filaires en 2020

Artix CL750 : Le meilleur casque audio filaire on-ear pas cher

casque-audio-micro-filaire-artix-CL750

  • Tout petit prix
  • Confort correct
  • Basses bien présentes
  • Signature audio assez soignée
  • Construction très plastique

Dans certains domaines – et c’est le cas des casques audio filaires pas chers – on conseillerait de procéder avec beaucoup de précaution dans le choix de modèles d’entrée de gamme. Le marché de l’audio est, en particulier, saturé de produits de mauvaise qualité : trop fragiles, qualité de son handicapante… Il existe pourtant de rares exceptions, et l’Artix en fait partie. Notre conseil pour éviter les écueils ? Donner la priorité à des casques audio filaires qui se concentrent sur l’essentiel, en l’occurrence la qualité du son. Même si, pour moins de 20€, ça veut dire accepter quelques compromis dans d’autres domaines.

Caractéristiques

L’Artix CL750 est un casque on-ear. Dans cette gamme de prix, c’est relativement fréquent : un on-ear demande moins de matériau, et coûte donc moins cher à la fabrication. Cela signifie qu’à l’inverse des over-ear, qui couvrent complètement les oreilles, un on-ear se pose dessus avec des coussinets beaucoup plus étroits.

Celui-ci est entièrement en plastique, un choix de design compréhensible pour un si petit prix. On retrouve quelques éléments qui réhaussent l’esthétique avec des effets métallisés. L’ensemble du casque est pour autant de bonne facture : les parties mobiles ne grincent pas particulièrement et semblent relativement solides. Le câble est recouvert d’une fibre tressée qui n’est pas désagréable au toucher, et plus solide sur la durée que les câbles en plastique. Sur ce câble, on retrouve un dongle de commande pour le volume et un micro intégré, un ajout plutôt généreux pour un casque filaire pas cher.

Du point de vue du confort, c’est loin d’être le meilleur, mais il a l’avantage de se démarquer. Il ne manque pas spécialement de rembourrage au niveau des oreillettes, et son poids total est très raisonnable. Le fait qu’il soit pliable ajoute un peu de flexibilité en termes de pression contre le crâne et même si l’ajustabilité est perfectible, le bilan est plutôt positif.

Là où il surprend particulièrement, c’est sur la qualité de l’audio. S’il ne brille ni par une fidélité irréprochable, ni par la qualité de son calibrage, force est de constater qu’il est bien supérieur aux autres casques audio filaires de sa gamme de prix. Les basses sont bien présentes – alors que c’est la fréquence qui souffre le plus d’un budget serré -, les mediums sont d’une clarté correcte, et même si les aigus peuvent être lacunaires sur certains morceaux, notamment classiques et acoustiques, la signature audio est loin d’être décevante.

Verdict

Ce qui lui a valu sa place dans notre comparatif ? Malgré son tout petit prix, l’Artix présente le meilleur son dans la catégorie des casques filaires à moins de 20€, sans pour autant trop arrondir les angles dans le domaine du confort et de l’ergonomie. Si votre budget est limité et que vous cherchez un on-ear convaincant, c’est le seul modèle à se hisser sérieusement au-dessus du lot.

Edifier H850 : Le meilleur casque audio filaire over-ear pas cher

casque-audio-filaire-edifier-H840

  • Tout petit prix
  • Pads assez confortables
  • Léger
  • Basses présentes
  • Signature son correcte
  • Quelques aigus étouffés

Pour seulement 10€ de plus, l’Edifier est une solide alternative over-ear à l’Artix. S’il présente peu ou prou les mêmes défauts et les mêmes qualités, il a une légère avance en terme de confort et de qualité de construction.

Caractéristiques

Une trentaine d’euros seulement : c’est un prix radical pour un over-ear, généralement beaucoup plus coûteux. Les over-ear ont plusieurs avantages. Ils sont plus confortables sur la durée, et offrent une meilleure isolation passive pour améliorer l’immersion pendant l’écoute.

La qualité de construction de ce casque audio filaire est plutôt correcte pour le prix. Le design est soigné et évoque certaines gammes de Sony, dont Edifier a récupéré les meilleurs aspects. On trouve notamment des éléments de métal là où ils sont les plus importants. La bande de réglage, par exemple, est en aluminium, ce qui lui confère la souplesse et la résistance nécessaire pour une bonne tenue sur la tête sans exercer trop de pression.

En termes de confort, ce casque audio filaire pas cher est aussi satisfaisante. Le rembourrage des coussinets manque un peu de générosité et les oreillettes auraient gagné à être plus profondes. Pour autant, les oreilles ne sont pas en contact avec le mesh intérieur de manière désagréable, et c’est l’essentiel. D’autant que le poids global de ce casque reste dans la moyenne, et que la bande supérieure est suffisamment douce pour ne pas appuyer sur le crâne.

C’est en termes de qualité sonore que l’on fait quelques compromis. Comme sur l’Artix, les basses sont bien présentes et plutôt bien équilibrées, ce qui constitue une bonne surprise. Pour autant, on a pu noter que certains aigus étaient étouffés à un volume d’écoute élevé.

De manière générale, c’est donc un casque audio filaire qui conviendra mieux pour une écoute récréative. Il rendra beaucoup mieux la pop et les morceaux rythmés grâce à ses basses enthousiasmantes que d’autres casques du même prix, mais sera peut-être décevant pour une écoute audiophile attentive, notamment sur certains morceaux acoustiques.

Verdict

À ce prix-là, surtout pour un over-ear, il n’est pas évident d’offrir un calibrage impeccable dans la signature audio. Mais l’Edifier s’en sort très bien en insistant sur l’aspect fun et récréatif, et ne fait pas de compromis rédhibitoires sur le confort et la qualité de construction. Si vous cherchez un casque audio over-ear pas cher, difficile de trouver un meilleur rapport qualité-prix.

AKG K92 : Le meilleur casque audio filaire d’entrée de gamme pour musiciens

casque-audio-filaire-akg-k92

  • Design soigné
  • Léger
  • Confort correct
  • Super signature audio sur certaines sources
  • Mediums étouffés sur certaines sources

L’AKG K92 est un over-ear assez surprenant et plutôt hors-norme. Pour un prix très abordable – moins de 50€ – il présente des avantages considérables pour certaines niches, mais pourrait s’avérer légèrement lacunaire pour les audiophiles. Il est tout de même le meilleur casque d’entrée de gamme toutes catégories, quel que soit le domaine d’utilisation.

Caractéristiques

Le design de l’AKG est particulièrement soigné pour un casque audio filaire pas cher. Certes, la construction est principalement plastique, mais la qualité de construction est satisfaisante et il ne présente pas de défauts particuliers en termes de durabilité. Et d’un point de vue esthétique, c’est un sans-fautes.

Comme pour l’Edifier, on peut être surpris de voir un over-ear pour ce prix-là, quand on sait qu’ils sont généralement beaucoup plus chers. Si les oreillettes peuvent légèrement manquer de profondeur, le bilan général est très satisfaisant pour ce qui est du confort. Le casque est léger, ajustable et flexible comme il faut, et devrait convenir à la grande majorité des morphologies.

L’aspect over-ear lui permet aussi de briller dans un domaine : l’isolation passive. Le revêtement des coussinets, en polyuréthane, offre une très bonne immersion qui permet de profiter d’une signature audio surprenante pour ce prix là.

Il s’agit en effet d’une des meilleures pour un casque à moins de 50€, surtout avec un design aussi soigné. Le calibrage n’est pas parfait sur le papier, et il ne conviendra parfaitement ni à un audiophile attentif, ni à un professionnel. Pour autant, à l’écoute, difficile de lui trouver des défauts rédhibitoires. À la rigueur, on peut noter que les mediums – les voix en particulier – manquent légèrement de punch sur des sources de faible puissance, comme les smartphones, mais ce n’est rien d’impardonnable.

Il sera en revanche bien meilleur sur des sources plus puissantes, comme des guitares électriques par exemple, ou un piano. Pour un usage récréatif sur instruments, c’est même un des meilleurs, indéniablement.

Verdict

On l’a retenu pour son style, on l’a confirmé pour la qualité de son audio : l’AKG K92 est un casque filaire surprenant et plein de bonnes surprises. S’il faut naturellement monter en gamme pour obtenir une signature audio plus subtile et plus qualitative, le bilan est un net positif et il s’agit sans conteste du meilleur modèle grand-public disponible à moins de 50€.

[/su_note]

Bose QuietComfort 25 : Le meilleur casque audio filaire avec isolation active – ou ANC

casque-audio-filaire-bose-quietcomfort-25-noir

  • Signature audio soignée
  • Excellente isolation active
  • Design soigné et sobre
  • Alimentation à pile (optionnelle)

L’isolation active est une option que l’on retrouve principalement sur les casques Bluetooth – et il est plutôt conseillé de se passer de cette option à moins de 150€ pour être sûr qu’elle soit de bonne qualité. Le Bose QuietComfort 25, un casque filaire avec une isolation active d’une qualité remarquable est donc une exception à tout point de vue. Sorti des ateliers d’un des plus grands acteurs du marché de l’audio de qualité, on peut lui faire confiance les yeux fermés – ou presque. Voyons pourquoi.

Caractéristiques

Le Bose est un casque filaire audio dont le design est plutôt basique – et, au goût de certains, un peu trop plastique pour ce prix – mais orienté principalement vers le confort. Bose est spécialisé dans les casques filaires ou Bluetooth pour audiophiles confirmés, et donc pour des écoutes de longue durée.

En l’occurrence, c’est une réussite. Les coussinets sont profonds et confortables, et d’une taille très satisfaisante. De fait, le Bose n’est pas le casque filaire le plus transportable : il pèse un tout petit peu plus lourd et il est surtout beaucoup plus grand.

Le câble jack est amovible, ce qui est un très bon point en termes de durabilité – d’autant qu’il ne dispose pas d’un système de verrouillage propriétaire, comme certains casques audio filaires Sennheiser. Mais ce n’est pas un sans-fil pour autant !

Le principal atout de Bose, à travers la quasi-totalité de ses modèles, c’est la qualité de son audio. Les basses sont présentes et équilibrées, les mediums clairs et nuancés, et les aigus sont cristallins. La signature audio n’est pas certifiée Hi-Res, et ne conviendra à priori pas à un usage professionnel, pour autant un audiophile, même attentif, ne saura pas relever le moindre défaut. La richesse du son ressort pour tous les morceaux, quel que soit le style.

La vraie surprise, c’est la qualité de l’isolation active. Bose, qui a développé un des premiers systèmes d’ANC, est particulièrement réputé dans ce domaine. Il filtre très bien les sons extérieurs sans occasionner de perte de qualité notable.

Il faut savoir que l’isolation active est normalement limitée aux modèles sans-fil : et pour cause, l’ANC demande une source d’énergie, soit une batterie, et il s’agit donc généralement d’un casque Bluetooth. Au lieu d’opter pour une batterie embarquée, Bose a fait le choix d’alimenter son isolation active avec des piles. Une solution un peu archaïque à notre goût, bien que l’autonomie de 35h soit assez satisfaisante.

Verdict

Bose Quietcomfort 25 est un excellent casque filaire à tous points de vue, même si la présence de l’isolation active – unique sur un casque filaire, à notre connaissance – pousse à quelques compromis. Si vous préférez bénéficier de la même qualité audio, mais que l’aspect over-ear ni l’ANC ne sont indispensable pour vous, le Grado sera sans doute un meilleur choix.

Grado SR80e : Le meilleur casque audio filaire pour audiophiles

casque-audio-filaire-grado-sr030e-prestige-on-ear

  • Excellents détails mediums et aigus
  • Signature audio équilibrée
  • Design retro soigné
  • Qualité de construction
  • Prise jack un peu grosse

Grado est une marque très réputée dans le domaine de l’audio et domine la frontière entre le milieu et le haut de gamme. Pour un peu moins de 200€, le SR80e est le meilleur casque audio filaire pour audiophiles, grâce à sa qualité de son impeccable et son design caractériel.

Caractéristiques

Il n’y a pas grand chose à redire du design du Grado, qui fait le choix de superbes lignes retro, dans la même veine que les produits Marshall. La fibre nostalgique marche à tous les coûts, et quand elle se couple d’une excellente qualité de construction, c’est une réussite sans compromis.

Il s’agit d’un casque audio on-ear, mais le confort exceptionnel des coussinets avec mousse à mémoire de forme en font malgré tout un très bon modèle pour une utilisation longue durée. En termes de son, l’impact n’est pas non plus négatif, puisque Grado a opté pour ce qu’on appelle un open-back concept. Ça signifie que l’extérieur du casque n’est pas complètement fermé.

Cela atténue l’effet cloche du son que l’on peut avoir avec des casques audio – et qui pousse certains audiophiles vers de nouveaux écouteurs haut de gamme – mais l’isolation passive est un peu plus lacunaire. Dans un environnement très bruyant, ce casque protège moins des perturbations extérieures que d’autres modèles plus conventionnels.

Plutôt qu’un câble unique branché sur une des oreillettes, Grado a fait le choix plus classique d’un double câble qui fusionne au niveau du torse. C’est une disposition un peu moins moderne et légèrement moins confortable, d’autant que l’embout jack est un peu plus gros que la moyenne. Certains utilisateurs ont rapporté que ça pouvait poser des problèmes pour brancher son casque sur des smartphones dont la coque est très épaisse.

Grado se rattrape sur la qualité de l’audio. Il s’agit sans conteste du meilleur son pour un casque audio filaire on-ear dans cette gamme de prix. Il est clairement tourné vers un usage audiophile, pour tirer le meilleur des morceaux les plus riches. Le son est dynamique, polyvalent et le rendu haute-résolution est d’une fidélité impeccable, même depuis les formats les plus exigeants. On peut saluer la profondeur, la vivacité et surtout la propreté du son, impeccable à tous les volumes et sans lacunes particulière sur toutes les fréquences.

Verdict

Quand on cherche le casque audio filaire au son le plus « plat », il ne s’agit pas d’une remarque péjorative. Un son plat, en l’occurrence, signifie que sa réponse en fréquence présente le moins de distorsion harmonique sur le spectre allant des basses aux aigus. Plusieurs marquent peuvent venir à l’esprit : Grado, Beyerdynamic, ou encore Shure… En l’occurrence, il s’agit du casque audio filaire le moins cher à offrir une telle performance, et ça vaut le coût de le signaler.

Beyerdynamic DT 1770 Pro : Le meilleur casque audio filaire pour professionnels

casque-audio-filaire-beyerdynamic-dt770-pro-80-ohms

  • Signature audio flat extrêmement fidèle
  • Bonne constance de la qualité sur toutes plateformes
  • Design ultra-soigné
  • Qualité de construction optimale
  • Meilleur confort
  • Un peu grand

Beyerdynamic est une marque réputée dans le domaine de l’audio, notamment pour les ingénieurs et créateurs du milieu. Le DT 1770 Pro est de loin un des meilleurs casques audio pour professionnels, grâce à la qualité du son et au confort sur la durée. Certes, il est un peu plus cher que la moyenne, mais ses performances sont difficilement égalables.

Caractéristiques

Le Beyerdynamic est un casque audio filaire un peu gros – il tient davantage du design des casques Sennheiser. Comme la marque concurrente, il mise tout sur le fonctionnel, et en l’occurrence la qualité du son, ce qui explique son design plutôt sobre.

On peut noter quand même les détails esthétiques, très soignés, avec un traitement de résine qui offre une finition agréable au toucher.

Le rembourrage des oreillettes et de la bande supérieure est par ailleurs très généreux et offre un excellent confort sur la durée. Le choix des matériaux pour le revêtement des parties du casque en contact avec la peau permet d’obtenir un effet frais qui limite la transpiration ou la sensation d’étouffement au niveau des oreilles, tout en offrant une très bonne isolation passive.

Cet over-ear marque d’autres points en termes de confort. Avec une ajustabilité dans trois directions, il convient à toutes les morphologies et s’adapte sans difficulté à toutes les formes de crânes. C’est notamment l’over-ear dont les oreillettes sont les plus profondes de ce comparatif : les oreilles ne sont pas du tout en contact avec le mesh, et on bénéficie d’un bon espace d’écoute correctement scellé. Toutes les pièces importantes sont par ailleurs en aluminium, ce qui offre de solides garanties en termes de durabilité.

Mais c’est bien sûr pour la qualité du son qu’il est le plus impressionnant. À prix égal, il bat de très près les modèles Audio-Technica et Sennheiser vendus au même prix grâce à son label Hi-res.

Et le label ne ment pas : il offre un des meilleurs niveaux de fidélité sur tous supports sans jamais montrer la moindre faiblesse dans sa réponse en fréquence. C’est une des lignes les plus « plates » qui existe d’après les retours des laboratoires audio, du moins pour un casque pro vendu à un prix aussi abordable – quand on sait que la plupart des modèles pro tournent plutôt autour des 1000 voire 1500 euros.

Verdict

Certes, le Beyerdynamic n’a pas l’air d’être le casque audio filaire le plus pratique à utiliser au quotidien. Il est un peu plus encombrant, un peu plus lourd, et moins caractériel que d’autres modèles plus grand public. Mais si vous cherchez une qualité audio irréprochable, notamment pour des travaux sensibles, qui puisse s’adapter à tous types de supports, il s’agit d’une des options les plus attrayantes. Le rapport qualité-prix de ce casque est imbattable pour un usage pro ou audiophile confirmé. À qualité égale, ce-dernier groupe fera peut-être un compromis sur l’aspect over-ear et préfèrera le casque audio filaire Shure dont nous parlerons à la fin de ce guide d’achat.

Shure SRH1540 : Le meilleur casque audio filaire over-ear en termes de qualité de son

casque-audio-filaire-shure-srh1540

  • Meilleure signature audio
  • Design soigné
  • Léger et confortable
  • Oreillettes profondes
  • Câble amovible
  • Pas de commandes sur le câble

Shure est sans conteste la marque de référence dans le milieu de l’audio, tant pour les casques et les micros que les équipements périphériques. La marque britannique, qui existe depuis le milieu du 20è siècle, a équipé plusieurs grands noms de la scène internationale. Le SRH1540 est un de leurs modèles les plus accessibles – oui, la plupart de leurs casques coûtent beaucoup plus cher, même si ça peut surprendre – et il s’agit du meilleur casque audio filaire over-ear pour la qualité d’écoute.

Caractéristiques

Le Shure SRH1540 est un over-ear au design unique et caractériel. Les parties mobiles les plus importantes en termes de durabilité sont renforcées en métal, avec plusieurs choix esthétiques qui viennent habiller et texturer l’ensemble. On notera notamment l’effet brillant original des oreillettes. L’expérience n’est pas seulement visuelle : au toucher, ces différentes textures offrent un vrai sentiment de qualité et de luxe. Petit plus pour la durabilité : les deux câbles jack, branchés à part dans les oreillettes droite et gauche, sont amovibles.

Mais si le design peut ne pas plaire à tout le monde, c’est le confort qui mettra d’accord. Il s’agit d’un des over-ear avec les oreillettes les plus profondes et les plus confortables. Les pads ne sont pas seulement généreusement rembourrés, le choix du revêtement micro-aéré est aussi un excellent compromis entre la respirabilité et l’isolation passive.

Malgré la qualité des matériaux utilisés, ce casque audio filaire n’est pas trop lourd, et la très bonne ajustabilité dans trois directions lui permet d’être adapté à toutes les morphologies.

La qualité sonore est bien entendu au rendez-vous. Pour aller plus loin, c’est le meilleur son que l’on peut obtenir pour moins de 500€ – avec comme seule concurrence à la rigueur des modèles professionnels très haut de gamme, situés au-dessus de 1000€.

La signature son est comparable à celle du Beyerdynamic, avec les mêmes avantages indéniables. La fidélité est impeccable. Il se démarque cependant par la recherche d’une expérience audiophile, qui donne l’avantage à la profondeur et la texture du son, là où le Beyerdynamic par sa nature pro cherche une forme de neutralité.

Il est aussi différent par son insistance sur la qualité du design et son poids plus léger, qui en font un casque audio filaire plus portable et passe-partout.

Verdict

Le Shure SRH1540 est le meilleur casque audio filaire pour les audiophiles qui cherchent le Graal : un équilibre parfait entre la qualité de l’audio, des performances impeccables sur toutes les plateformes et un design compatible avec une utilisation au quotidien.

casque-audio-filaire

Guide d’achat : tout ce qu’il faut savoir sur les casques audio filaires avant d’en acheter un

Les drivers du casque audio filaire

Que ce soit pour des casques audio filaires ou sans-fil, et même les écouteurs, il existe un certain nombre de différents types de drivers. Sur les casques, celui qu’on trouve le plus fréquemment est un driver dit « dynamique ». Il s’agit d’un driver qui couvre à lui seul la totalité du spectre perceptible par l’oreille humaine, qui s’étale traditionnellement de 20Hz à 20kHz.

Ces dernières années, un marché de niche s’est créé autour des drivers magnétiques qui, comme leur nom l’indique, utilisent un champ magnétique pour faire vibrer une surface plus large que celles des drivers dynamiques. Les drivers magnétiques, même s’ils sont encore relativement rares – surtout sur les modèles grand public à un prix abordables – sont à surveiller de près, car ils permettent de reproduire le son de manière plus fidèle et nuancée à travers tout le spectre. Contrairement aux drivers dynamiques, ils présentent moins de faiblesses sur les basses et les aigus.

Pourquoi préférer les drivers dynamiques pour le moment ? Les autres technologies comme les drivers magnétiques ou électrostatiques sont encore principalement expérimentaux et hors de portée du grand public. Mais surtout, ils sont beaucoup plus volumineux et posent d’autres problèmes en termes de taille, de poids et de design qui rendent difficile un usage au quotidien.

Over-ear vs on-ear

Il existe deux designs principaux sur les casques audio, filaires ou Bluetooth. Les over-ear, ou cirucm-aural, entourent l’oreille avec les pads de l’oreillette. Elle crée donc un scellé confortable entre la peau et le casque qui augmente considérablement l’isolation passive ; or l’isolation passive joue un certain rôle dans la perception de la qualité audio du casque. Les fuites de son, ou les perturbations environnantes ont tendance à réduire la qualité perçue. En revanche, les casques audios filaires over-ear ont tendance à être plus gros, plus lourds, et un peu moins faciles à transporter.

Les on-ear, eux, sont plus léger et un peu moins chers en moyenne, cependant ils sont moins confortables dans la durée. On a pu noter de rares exceptions dans le cas où le fabricant a anticipé d’éventuels problèmes et perfectionné le niveau de confort de son casque pour qu’on puisse, malgré son design, le porter pendant plusieurs heures.

Dans la plupart des cas, les casques audio filaires orientés vers les audiophiles, avec une meilleure qualité de son et un accent sur la fidélité sont des over-ear.

L’open-back concept

Si l’isolation passive est un point important dans la plupart des contextes d’utilisation – notamment pour une utilisation dans un environnement bruyant – ce n’est pas le cas de tous. Bien sûr, dans notre vie de tous les jours, la majorité des utilisateurs cherchent avant tout un filtre sonore entre le monde extérieur et se servent du casque pour s’isoler efficacement des nuisances.

Mais certaines niches audiophiles, dont vous faites peut-être partie, peuvent préférer ce qu’on appelle un open-back concept. Dans ce cas, au lieu d’isoler volontairement l’audio avec l’utilisation de revêtements sur les oreillettes, le casque est au contraire ouvert et génère la fuite.

L’idée, c’est de créer une atmosphère audio beaucoup plus proche de la réalité qui transcende ce qu’on appelle « l’effet cloche » souvent occasionné par les casques correctement isolés. Le flux d’air autour des drivers favorise aussi une meilleure vibration du son.

C’est une distinction subtile, à une exception près. Si vous comptez utiliser votre casque dans des environnements bruyants, il vaut mieux éviter les open-back concept à cause de leur isolation passive largement inférieure. Sinon, ça peut être l’occasion de découvrir une autre expérience sonore pour un prix généralement similaire.

La signature audio

Il peut y avoir débat quant à la meilleure signature audio que l’on peut chercher. En l’état, commençons par dire que passé un certain stade de raffinement, un « audio de bonne qualité » est un jugement qui perd de sa pertinence. À partir du moment où un casque est élégamment calibré et, d’une certaine mesure, en contrôle des variations que l’on peut ressentir, c’est une réussite.

Partant de là, on peut donc distinguer plusieurs signatures audio caractéristiques qui vont dépendre largement non pas de la recherche de qualité, mais du contexte d’utilisation.

Une signature audio peut être « flat ». La dénomination semble péjorative, en réalité elle fait référence à la représentation visuelle de la réponse en fréquence – le rapport entre l’input de décibels et l’output, ou pour simplifier à outrance la fidélité du casque. L’absence d’efforts pour sculpter le son, lui donner davantage de profondeur ou de caractère ne conviendra pas nécessairement à tout le monde. Elle est en revanche caractéristique des casques orientés pour les professionnels qui cherchent avant tout la fidélité, de la même manière qu’un graphiste ne voudra pas d’un écran avec de « belles couleurs », mais un écran qui rende ces couleurs à la perfection. C’est le cas du casque filaire Beyerdynamic que nous avons présenté par exemple.

À l’inverse, certains fabricants font l’effort de créer un casque qui produise un son texturer. Des basses plus puissantes, des mediums renforcés, des aigus plus contrôlés… Ces casques sont orientés pour un usage audiophile, c’est à dire la meilleure expérience d’écoute possible pour un but récréatif.

Par exemple, certains casques filaires pas chers amplifient les basses pour masquer l’imperfection du son sur d’autres tranches du spectre de la réponse en fréquence. Et c’est parfaitement acceptable ! C’est ce qui donne un « wow factor » à un casque à moins de 50€.

À partir du moment où l’on sait cela, difficile de faire son choix pour autant. Les fabricants ne publient jamais – ou très rarement – les résultats de laboratoire de leur réponse en fréquence. En revanche, certains sites s’en occupent pour vous. Avec un peu de chance, si vous tapez « Frequency response + nom du modèle » sur votre moteur de recherche, vous pouvez vous faire une – très vague – idée de la signature audio, les basses étant la ligne de gauche et les aigus celle de droite.

FAQ : on répond aux questions que vous vous posez sur les casques audio filaires

Pourquoi priviléger un casque audio filaire avec câble amovible ?

Un câble amovible est une option à nos yeux primordiale pour un point important : la durabilité. Le format mini jack 3.5mm est globalement universel et il est possible d’en acheter un pour moins de 2€.

Maintenant imaginez ceci : vous achetez un casque avec un câble non amovible pour un prix relativement important, disons 75€. Avec le temps – et l’incontournable coinçage dans la poignée de porte – il est fendu, endommagé voire arraché. Si le câble n’est pas amovible, tout le reste du casque est maintenant inutilisable.

Quelles sont les options intéressantes sur un casque audio filaire ?

Les casques audio filaires ont généralement moins d’options que les casques Bluetooth, car ils se sont davantage orientés vers un usage audiophile avec le temps. En revanche, il y a deux options intéressantes qui sont toujours un bonus.

La première, c’est la présence de contrôles de volume, d’appel et de playback. Ils peuvent se trouver sur le casque lui-même, mais il est plus fréquent qu’ils se situent sur le câble. Généralement, ils seront compatibles avec Android et iOS, mais seuls les casques USB seront compatibles avec un PC.

Combien coûte un bon casque audio filaire ?

Les bons casques audio filaires se situent entre 50 et 500€. De nombreux autres facteurs vont guider votre choix pour établir votre budget.

En-dessous de 50€, rares sont les casques qui présentent une bonne qualité audio, surtout les over-ear, et à l’exception de quelques très rares modèles, il vaut mieux éviter d’investir dans ce marché. La qualité de construction et la durabilité seront trop médiocres et le casque aura le risque d’être pour ainsi dire jetable.

Entre 50 et 200€, vous êtes dans une zone de confort. C’est à partir de 100€ que vous verrez apparaître les meilleures performances en termes de confort et de qualité de son, avec un vrai point d’équilibre autour de 150€.

C’est à partir de 400€ que l’on trouve la majorité des meilleurs casques filaires en termes de performances, et que l’on voit apparaître certaines niches. On découvre parfois d’autres types de drivers, mais principalement c’est la signature audio qui commence à se diversifier. Certains casques filaires dits audiophiles insisteront sur une signature audio caractérielle et distincte, d’autres orientés vers un usage pro mettront l’accent sur la fidélité.

Comment assurer la durabilité d’un casque audio filaire ?

Le câble est de loin le composant le plus fragile. S’il n’est pas amovible sur le casque audio filaire que vous avez choisi, prenez-en soin. On conseille de l’enrouler avant de ranger le casque, sur un diamètre assez large – quatre doigts devraient suffire. Rouler son câble sur un diamètre trop serré le déforme et crée des points de fragilité.

Si vous utilisez des préamplis, vérifiez bien que vous n’excédez pas la puissance maximale de votre casque.


A lire également:

 

>