Top 3 Meilleur Lecteur Blu-Ray en 2017 – Avis & Comparatif

Vous cherchez un lecteur Blu-ray ? Vous n’êtes pas le seul. Quand le DVD a été introduit à la fin es années 90, c’était une telle révolution par rapport au VHS que le succès a été immédiat. Mais la popularisation du HDTV comme format a mis en concurrence le DVD et le Blu-ray. Aujourd’hui, il est clair que c’est le Blu-ray qui a survécu à la transition : c’est un des rares formats à tenir le coup dans le monde du streaming et de la dématérialisation des médias. Et les lecteurs Blu-ray dans tout ça ?

Ils ont pris un coup de jeune. S’ils ont un tel succès, c’est qu’ils sont la meilleure option pour tirer le meilleur d’une TV haute définition. Pourtant on est loin du simple lecteur média comme au temps des premiers DVD. L’heure est à la polyvalence des appareils Hi-tech et les meilleurs lecteurs Blu-ray sont aujourd’hui plein de ressources.

Alors que Netflix et autres fournisseurs dématérialisés gagnent en popularité, il est important de tirer le meilleur, en tant que consommateur, de la concurrence féroce qui s’est opérée dans ce domaine. C’est pourquoi Best Comparatif vous a rédigé ce comparatif des meilleurs produits et un guide d’achat complet : on compte bien vous aider à faire le bon choix et à investir dans un lecteur Blu-ray qui n’est pas près d’être obsolète.


LG BP250 – Le lecteur Blu-ray imbattable en rapport qualité-prix

Entre les écrans, les vidéoprojecteurs de pointe et les lecteurs média, LG a bien l’intention de monopoliser votre coin cinéma. Et ça marche : en restant dans les gammes les plus basiques, on a la certitude d’un produit bien fini avec les fonctions de base. Mais pour un tel prix, on a droit à quoi, concrètement ?

meilleur-lecteur-blu-ray

Design

Ce lecteur Blu-ray offre un design passe-partout qui brille par de petits détails. Le revêtement extérieur est en aluminium, ce qui offre un effet froid toujours agréable. L’avant de l’appareil a été designé avec un effet molletonné élégant qui rappelle les cloisons d’isolation sonore.

Etant donné l’encombrement qui peut frapper le coin télé, avec ses câbles et ses décodeurs divers, on ne peut qu’apprécier qu’il soit si compact, avec une longueur de seulement 27 centimètres. La télécommande est intuitive, et les piles sont incluses. Cette-dernière utilise cependant l’infrarouge, qui a l’avantage de peu consommer de piles mais qui est sensible aux obstacles et à la distance avec le dispositif.

On regrette simplement l’absence d’un écran pour le suivi de la lecture – pourtant présent sur la majorité des appareils de ce type – qui force à passer par le logiciel intégré. D’aucun diront qu’avec des télés qui dépassent maintenant les 50″, on se trouve de toute façon trop loin du lecteur pour vraiment s’en servir.

Compatibilité vidéo et audio

Comme tous les lecteurs Blu-ray, le LG BP250 est équipé d’un logiciel intégré capable de supporter les fichiers audio, mais aussi les DVDs. Il extrapole l’image de ces-derniers pour offrir un rendu 1080p quelle que soit leur résolution native.

Il en va de même pour la qualité, annoncée par le fabricant, censée offrir un rendu 4K. Si vous possédez une télé UHD, vous avez sans doute la tentation d’upgrade l’essentiel de vos périphériques. Prudence cependant : comme pour les vidéoprojecteurs, c’est la résolution native qu’il faut observer.

Ce lecteur Blu-ray utilise l’extrapolation pour offrir un rendu UHD, mais il ne tolère pas réellement le format. Il s’agit d’un effet d’optique qui permet de dupliquer les pixels suivant un algorithme. Si le résultat est mitigé, il fera l’affaire dans la plupart des cas : sauf mouvements de caméra particulièrement rapide, le phénomène qu’on appelle « motion blur » sera pratiquement indétectable. Attention, il ne tolère pas le 3D, comme beaucoup des lecteurs Blu-ray d’entrée de gamme.

Avec un support du Dolby Digital et Digital Plus ainsi que du TrueHD, le LG BP250 remporte le pari de proposer l’essentiel à petit prix.

Connectivité

Les options de connectivité sont un peu limitées. La sortie son se fait obligatoirement via HDMI, ce qui peut poser des problèmes de compatibilité avec certains des vidéoprojecteurs et télés qui ne supportent pas ce format. De plus, le câble HDMI n’est pas fourni.

Un port USB (2.0 seulement) en façade permet bien de charger des médias et de les faire décoder, mais c’est à peu près tout.

Notre verdict

Il fait l’essentiel – et il le fait bien ! – à un prix très correct pour une marque comme LG. Son utilisation intuitive et sa compatibilité média lui permet d’être assez versatile pour se rendre indispensable. Mais attention, si vous cherchez un lecteur Blu-ray pour votre home cinéma super équipé, le BP 250 risque d’être un peu à la traîne, notamment à cause du manque d’options de connectivité.

  • Petit prix
  • Utilisation intuitive
  • Design soigné
  • Extrapolation 4K (UHD) correcte

  • Peu de connectivité
  • Télécommande infrarouge


Samsung BD-J5500/JF – Le lecteur Blu-ray le plus rapide de notre sélection

Est-on vraiment surpris que Samsung ait aussi sa place dans ce comparatif ? Pas vraiment : cette marque a su s’imposer dans le monde de la télévision. Le BD-J5500 utilise un design innovant, et le hardware est impeccable. Jetons un oeil !

meilleur-lecteur-blu-ray-2Design

La mode est à la courbe ! Mais pourquoi une telle fièvre contre les lignes droites, auxquelles on est pourtant bien accoutumé quand il s’agit d’empiler ses lecteurs sous la télé ? Le premier argument avancé est celui du niveau sonore.

Grâce à un design légèrement incurvé, la ventilation a un meilleur flux d’air et n’a pas besoin de brasser à tout va. Résultat ? On passe bien en-dessous des 25 dB, niveau au-delà duquel on commence à considérer un lecteur Blu-ray comme bruyant.

Et franchement ? C’est joli. D’autant que la face supérieure du lecteur

Comme pour le LG BP250, Samsung a fait le choix de se passer d’un écran et de voyants d’allumage. Les plus traditionnels seront perturbés par cette nouvelle mode, mais elle a son intérêt : l’absence de voyant lumineux ou d’écrans LCD permet d’éliminer toute distraction.

Compatibilité vidéo et audio

Bonne nouvelle : ce lecteur Blu-ray offre un support 3D. On peut bien entendu lire des DVDs et Blu-ray, mais aussi le format DIVX et MKV.

Le multi-codec intégré permet de supporter une grande variété de média, que ce soit les images bitmaps ou les vidéos.

En revanche, contrairement au LG BP250, il n’y a pas d’extrapolation 4K. Ceux qui possèdent une télévision UHD ne pourront donc pas tirer le meilleur de leur matériel.

Connectivité

C’est dans cette catégorie que le Samsung BD-5500 se révèle. Il marque de bons points; d’autres laissent un peu à désirer. D’abord, sur la connectivité hardware, on constate qu’il y a d’avantages d’options.

La présence d’une entrée LAN par exemple ouvre la voie à de nombreuses fonctionnalités, et on en reparlera. Le choix d’ajouter un port coaxial laisse davantage perplexe : on aurait sans doute préféré un port plus largement utilisé, comme une sortie son indépendante… Car comme pour le LG BP250, ceux qui ont un système son indépendant qui n’est pas compatible HDMI seront déçus.

La bonne surprise, pour cette tranche de prix, c’est la présence de services internet assez extensifs. Le lecteur Blu-ray est livré en lui-même avec de nombreuses applications multimédia de base qu’il est possible d’agrémenter depuis une sorte d’appstore. Youtube, Netflix, Amazon Instant Video – le service de location de films – mais aussi des sites d’actu, de replay, etc…

Pas loin de remplacer votre décodeur, les nombreuses possibilités offertes par le BD-5500 sont un vrai plus !

Notre verdict

On peut être séduit par le design peu orthodoxe de ce lecteur; ou non. Mais la question principale, c’est celle de la qualité vidéo. Malgré l’absence de 4K, c’est un produit sérieux et réactif qui n’accuse aucun retard à l’allumage ou une latence perceptible.

  • Connectivité correcte
  • Design agréable
  • Faible niveau sonore

  • Pas d’extrapolation 4K
  • Pas de sortie son hors HDMI


Sony BDP-S4500 – Le lecteur Blu-ray haut de gamme

Pour un prix tournant autour de 100€, que gagne-t-on par rapport à un produit d’entrée de gamme comme le lecteur de LG ? Beaucoup de chose. On s’y penche.

meilleur-lecteur-blu-ray-3

Design

Sony a fait le choix d’un design ultra classique : avec sa forme rectangulaire et sa conception compacte, il se rend invisible. Sur une bande de quelques centimètres autour de l’interface, on a aimé le mélange de brillant, mat, et brossé. Si on devait faire une critique ? L’aspect final du produit est très « plastique » et n’est pas sans rappeler les magnétoscopes de notre enfance.

Comme beaucoup d’appareils de nos jours, il n’y a aucun écran LCD ou voyant d’alimentation sur le lecteur, puisque le logiciel intégré transfère l’essentiel des données sur la télévision elle-même.

Compatibilité vidéo et audio

La compatibilité vidéo est assez large pour toutes les utilisations. Ce lecteur Blu-ray intègre un support Full HD 3D, en plus de tous les formats vidéo les plus communs. Il offre notamment une fidélité des couleurs admirable, puisqu’il peut gérer le IRGB (soit environ 16 millions de couleurs, bien plus que ce que la plupart des humains peuvent percevoir).

Attention, il ne peut pas lire le format DivX depuis une clé USB.

On regrette simplement l’absence d’extrapolation 4K, bien que la clarté de l’image native et la qualité de l’encodage ne posera pas de problème si votre écran fait moins de 50″.

Connectivité

En matière de connectivité, on retrouve sensiblement la même composition que sur le lecteur Blu-ray de Samsung. Une entrée LAN, un port HDMI et un coaxial font l’affaire. On regrettera donc les mêmes points : ceux qui souhaitaient une sortie son indépendante devront effectuer le branchement depuis leur télévision, ce qui peut causer une légère perte de qualité selon les modèles.

Pour cette tranche de prix, on ajoutera une critique : c’est l’absence de WiFi. Attendu sur la plupart des produits Hi-tech d’une maison de nos jours, c’est une fonctionnalité qui manque si votre lecteur n’est pas à portée du routeur pour le brancher en Ethernet.

Cependant, si vous avez la possibilité de le relier par câble, on bénéficie des mêmes services que sur le lecteur Samsung, avec de nombreuses applications multimédia déjà installées. Outre Netflix et Amazon, on retrouvera notamment iPlayer, Youtube, et de nombreuses chaînes d’info. Au lieu de 250 applications, c’est une trentaine que l’on retrouvera sur ce lecteur. Mais bon, c’est un lecteur BluRay, pas un ordinateur : l’essentiel est là. On regrettera peut-être seulement l’absence de Spotify.

On a en revanche apprécié la possibilité de streamer films et séries depuis le réseau partagé de votre routeur, ce qui signifie que vous pouvez les lancer depuis votre ordinateur sans branchement HDMI. Pour cela, il suffit d’avoir une assez bonne connexion WiFi depuis votre ordi et de placer le fichier en partage. Si la vitesse de votre routeur est suffisante, ça ne devrait prendre que quelques minutes.

Notre verdict

Pour une centaine d’euros, le Sony BDP-S4500 offre des fonctionnalités plus que correctes et des performances très satisfaisantes.

  • Connectivité correcte
  • Très bon rendu des couleurs
  • Interface intuitive
  • Services internet (Netflix…)

  • Pas d’extrapolation 4K
  • Pas de sortie son hors HDMI


Comment bien choisir son lecteur Blu-ray ?

On vous a présenté trois modèles parmi les meilleurs rapports qualité-prix du moment. Mais on veut aussi vous laisser l’opportunité de faire votre propre choix et de dénicher vous-mêmes les meilleurs modèles ! Voici les critères à garder à l’esprit lors de l’achat.

Qualité d’image

La grande force du Blu-ray, c’est qu’il peut embarquer 50GB de données – contre 5 seulement pour un DVD. Ça signifie que la qualité vidéo est nécessairement meilleure, et que la démocratisation des grands écrans nous a habitué à une définition HD.

Evidemment, ils peuvent lire les DVD, et extrapolent l’image en 1080p. Ce sera le cas de tous les lecteurs Blu-ray disponibles sur le marché.

Qualité du son

Si vous voulez un son qui colle à la qualité de l’image, voici les quelques caractéristiques à guetter. Un lecteur Blu-ray qui dispose du DTS-HD Master Audio ou du Dolby True HD vous offrira la meilleure qualité audio, digne d’un cinéma ! C’est le cas des trois produits que nous avons présentés plus haut. Attention : c’est à condition d’avoir un matériel hardware qui suive…

Connectivité

S’il est important pour vous d’avoir accès à certains services en ligne depuis votre télévision, n’hésitez pas à vérifier que votre lecteur Blu-ray dispose d’une option internet. Pour la plupart des modèles d’entrée et milieu de gamme, ce sera une simple prise Ethernet, moins coûteuse. Pour bénéficier du WiFi, il faudra souvent chercher dans les modèles autour de 130-150 euros.

Et si votre télévision est déjà connectée à internet, ce n’est pas grave ! Achetez un lecteur Blu-ray d’une autre marque : vous avez de grande chance de doubler le nombre de programmes auxquels vous aurez alors accès !…

Attention, vous avez pu noter que la plupart des modèles offrent une sortie son par HDMI seulement. Ce n’est pas un problème dans la plupart des cas, mais il faut noter que si votre installation sonore est un peu ancienne et ne dispose pas du port adéquat, vous serez condamné à utiliser l’entrée son de votre télévision. Ensuite, vous pourrez bien sûr brancher un appareil sonore à la télé directement, mais ce procédé peut vous faire perdre en qualité.

Playback

La fonction Playback permet de lire des fichiers depuis un port USB 2 ou 3.0. C’est le cas de tous les produits dont nous avons parlé. Ça peut être important pour vous, à condition que la compatibilité du lecteur puisse suivre ! Un support des formats MP3 est courante, c’est moins souvent le cas pour FLAC. Ces informations sont toujours disponibles sur les fiches techniques des lecteurs Blu-ray.

Support 3D

Si vous achetez un lecteur Blu-ray aujourd’hui, il y a des chances que vous achetiez des films 3D dans le futur. L’idée est de vous encourager à faire un choix que vous pourrez assumer pendant plusieurs années.

Si la technologie 3D vous intéresse, assurez-vous toujours que l’encodeur du lecteur puisse gérer ce format. Idéalement, pour être paré dans les années à venir, vous pouvez vous orienter vers un 3D HD comme le lecteur Blu-ray de Sony.

Nous espérons que tous ces détails ont pu vous aider. De manière générale, un fabricant de lecteurs Blu-ray ne peut pas se tromper. Rapprochez-vous cependant des grandes marques comme Sony, LG, Samsung ou encore Panasonic, parce qu’elles présentent plusieurs avantages. D’abord, vous avez la sécurité d’une certaine qualité et durabilité. Mais vous aurez aussi la certitude de nombreux partenariats avec des services en ligne, pour ceux qui offrent une connectivité internet.