Les Meilleurs Clearomiseurs pour Cigarette Électronique

Le clearomiseur est de loin la pièce la plus importante de votre kit de vape, et celle qui va déterminer la qualité de la saveur, son intensité et le confort d’utilisation en général. C’est aussi la plus compliquée à choisir : et pour cause, les gammes de prix sont très serrées, et les meilleurs clearomiseurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

Pourtant, en s’y penchant de plus près, ces petits appareils ont un fonctionnement très mécanique qu’il n’est pas compliqué d’analyser. Et une fois qu’on y voit plus clair, ce qui distingue un bon et un mauvais clearo est plutôt évident. Mais on se donne rendez-vous dans le guide d’achat pour aborder ça plus en détail.

A lire également:


Les meilleurs clearomiseurs pour cigarette électronique en 2020

clearomiseur-veco-plus-tank-vaporesso-4ml

1. Veco Plus Tank – Un mini clearomiseur économique

  • Design original
  • Bonnes résistances compatibles
  • Peu de fuites
  • Petit réservoir

Le Veco Plus tank est un tout petit clearomiseur pas cher à la qualité surprenante. Il nous vient de Vaporesso, un des leaders du marché. Ses forces ? Adopter les tendances les plus positives du marché à un prix compétitif.

Caractéristiques

La première chose – et la plus importante – que l’on peut noter à propos de ce clearo, c’est le fait qu’il est compatible avec les résistances dites EUC, pour Eco Universal Coil. Comme son nom l’indique, c’est un des designs les plus répandus. On préfère toujours opter pour un modèle dont les résistances sont facilement accessibles.

La particularité des EUC, c’est leur fonctionnement un peu différent. C’est une sorte de système par cartouche où l’on ne remplace que le coeur de la résistance, au lieu de jeter toute la pièce. Non seulement la pratique est plus écologique, mais elle est aussi relativement moins chère.

Ça n’empêche pas d’opter pour les résistances propriétaires compatibles avec le Veco, qui oscillent entre 0.3 et 0,5 ohms. Ces données nous indiquent que ce clearo sera adapté à une vape avec inhalation directe, pour une puissance comprise entre 35 et 50 watts. Attention, à partir de là, il faut veiller à choisir une batterie qui tienne la route si vous vapez beaucoup pendant la journée. On conseillera d’opter pour une batterie de 2000mAh et plus pour ne pas avoir à la recharger pendant la journée, et ce même quand elle commencera à perdre en autonomie avec le temps.

La contenance, elle, est un peu limitée. Avec 2ml seulement, il est probable qu’on ait à la remplir souvent. En revanche, c’est très simple, puisque ce clearomiseur se remplit par le haut : idéal pour ne pas avoir à tout démonter.

On remarque au passage un détail qui pouvait paraître surprenant il y a quelques années, mais qui commence à se répandre : l’airflow se trouve en haut et non en bas. Ces deux points permettent de mieux assurer l’étanchéité en bas du pyrex. Et effectivement, il y a très peu de fuites à déclarer.

Verdict

Pour un vapeur occasionnel, qui cherche une bonne fiabilité sur la durée et un goût agréable, c’est un choix sûr. La compétition est rude à ce prix-là, exceptionnellement bas pour ce type de modèle, mais le Veco Plus est sans conteste un des meilleurs : par ses performances, sa compatibilité avec un grand nombre de résistances et son ergonomie.

clearomiseur-cubis-pro-joyetech

2. Cubis Pro Joyetech – Un clearomiseur d’entrée de gamme polyvalent


  • Design soigné
  • Bonnes résistances compatibles
  • Grande contenance
  • Résistances un peu coûteuses

Le Cubis pro est un clearomiseur de Joyetech, une des plus grandes marques dans le monde des cigarettes électroniques grand public.

Caractéristiques

Le premier détail qui attire l’attention, c’est le design et le choix des matériaux. Un clearomiseur entièrement métallisé est plus agréable à l’oeil, certes, mais il présente aussi de sérieux avantages. Déjà, en terme d’hygiène, puisqu’il se nettoie beaucoup plus facilement et que l’eau sèche beaucoup plus vite à son contact. Mais aussi en confort d’utilisation et en solidité. Avec son look chromé ou noir mat, on peut anticiper qu’il ira très bien avec la plupart des modèles de batterie pour un look sobre et assez élégant.

Le remplissage se fait par le haut. Comme nous l’avons déjà mentionné, c’est un bon point pour éviter les fuites, mais aussi pour gagner du temps. Le remplissage par le bas requiert en effet de séparer le clearo de sa batterie et de démonter soigneusement le réservoir en le maintenant à l’envers. Il n’est alors pas rare que du liquide s’infiltre dans la cheminée et qu’il faille le nettoyer ensuite. Quand on sait qu’on remplit son clearo entre une à deux fois par jour, et pas toujours dans les meilleures conditions, c’est un problème. Le choix du remplissage par le haut est donc indéniablement un gros avantage.

L’airflow aussi se situe en haut : l’un dans l’autre, on a la certitude d’éviter des fuites, d’autant que les joints fournis semblent être d’une qualité tout à fait satisfaisante.

Les résistances compatibles sont réputées pour leur qualité, et vont de 0.5 à 1.5 ohms : il est donc adapté à un wattage relativement bas. Ce n’est pas le plus recommandé pour une vape récréative et intense, où l’on va chercher un wattage plus haut. Par contre, pour vaper en toute tranquillité sans dégager une grande quantité de fumée, c’est positif : et certains apprécient toujours la discrétion quand ils choisissent leur cigarette électronique. La contenance de 4ml, elle, est confortable pour tenir une bonne journée.

Verdict

Le Cubis Pro est un clearo fiable, sans problème majeur, qui présente de nombreux avantages de confort et de design. Si vous voulez un clearo qui se fait oublier, qui ne cause pas d’ennuis particuliers et qui vous permet de vaper discrètement sans saper la saveur, c’est un des choix les plus sûrs.

clearomiseur-eleaf-melo-4-D25-45ml

3. Eleaf Melo 4 D25 – Le meilleur clearomiseur pour toutes utilisations


  • Petit format
  • 4.5ml
  • Excellentes résistances
  • Facile à utiliser
  • Fuites éventuelles

Eleaf est une des meilleures marques grand public. Parmi leurs plus grands succès, on pourrait citer le Nautilus et Nautilus mini, deux modèles de clearos ultra-populaires pour leur fiabilité et leur facilité d’utilisation. La gamme Melo, elle, s’est toujours adressée à un public plus averti, avec une excellente qualité de construction. Le Melo 4, c’est la continuité de ce succès, pour un prix tout à fait abordable. Et les avantages qu’il présente devrait convenir à tout le monde, quel que soit le type de vape : c’est assez rare pour être noté.

Caractéristiques

En terme de design, on reconnait bien la patte d’Eleaf, qui mise sur la sobriété. Là où certains modèles voudraient faire passer les clearos pour des armes de guerre cyberpunks, Eleaf a compris que certains vapeurs veulent passer inaperçu – et accessoirement, faire tenir leur matériel dans une poche.

Le Melo 4 entre dans la catégorie des clearomiseurs sub-ohm – c’est-à-dire qu’ils sont compatibles avec des résistances basses. C’est généralement le choix le plus sûr en terme de saveur, puisque c’est à un wattage important qu’on atteint le meilleur équilibre de ce point de vue.

La contenance de 4.5ml est correcte, surtout que le design optimisé de l’intérieur de tank permet à l’ensemble d’être plutôt compact. Et c’est là une des signatures d’Eleaf, dont les clearos sont souvent plus fins et plus longs que ceux de la concurrence. On regrettera peut-être le trou pour le remplissage, qui est un tout petit peu étroit, forcément. Il s’agira de bien viser si vous utilisez un flacon de remplissage dont l’embout est plutôt large.

Les résistances compatibles font partie de la catégorie des mesh-enhanced – c’est à dire un mix entre du coton et un mesh. Le coton absorbe le liquide et le met au contact de la résistance, ça on le savait. Le mesh, en revanche, est une grille de métal microscopique qui permet de minimiser le volume de ce coton. Résultat, le liquide s’accumule sur une surface plus petite et plus contenue. Il y a aussi moins de chance qu’un surplus de liquide s’échappe sous forme de gouttelettes qui n’auraient pas brûlé – c’est un défaut récurent sur les modèles les moins chers, et un vrai danger pour la santé.

Les résistances sont disponibles en 0.3 et 0.5 ohms. C’est, à notre avis, une des amplitudes de résistance les plus pratiques : elles permettent deux utilisations très différentes de la cigarette électronique. Et c’est confirmé par le fait que l’on peut changer la cheminée par défaut, plutôt étroite, qui semble davantage convenir à une inhalation indirecte.

À 0.3 ohms, on peut monter jusqu’à 80W environ, une puissance adaptée à un bon punch de saveur et de fumée. Tandis qu’à 0.5 ohms, on peut encore pratiquer une inhalation indirecte, c’est à dire aspirer plus longtemps avec moins de vapeur.

C’est aussi là la grande force de ce clearo : il devrait, en somme, convenir à tout le monde. D’autant que ses performances à 0.3 comme à 0.5 sont tout à fait satisfaisantes. Dans le premier cas, les saveurs sont intenses, riches et dignes d’un clearo franchement plus cher. À 0.5, il ne pose aucun des problèmes fréquents dans cette tranche, c’est à dire l’accumulation de liquide – qui ralentit la combustion, augmente le risque de gouttelettes et épaissit la fumée de manière désagréable. Un bilan très positif, donc.

Verdict

Le Melo 4 est de loin le meilleur clearomiseur grand public du moment. Par sa polyvalence, sa sobriété et le sérieux de sa construction, mais aussi par la qualité des résistances compatibles : on le conseille les yeux fermés à quiconque voudrait naviguer d’un monde à l’autre, de la vape directe à indirecte, en fonction du contexte.

clearomiseur-smok-tfv16

4. SMOK TVF16 – Le clearomiseur pour inhalation directe au plus grand réservoir


  • Large contenance
  • Excellentes résistances
  • Large airflow
  • Peu de fuites
  • Joints aux couleurs criardes

SMOK est une marque dont la réputation a pu être variable par le passé. Spécialisée dans le low-cost au début des années 2010, elle s’est frayé un chemin dans l’arène des producteurs de clearomiseurs en proposant une qualité de plus en plus supérieure à un prix toujours aussi compétitif. Et le TVF16 est sans doute un de leurs modèles récents les plus intéressants, avec des millions de modèles vendus dans le monde.

Caractéristiques

Le SMOK ne fait pas partie des clearomiseurs les plus discrets. Avec son diamètre de 30mm et sa hauteur de presque 65mm, il est presque deux fois plus gros que le Eleaf. Mais ce n’est pas qu’un inconvénient : ça lui permet aussi de proposer une contenance incroyable de plus de 9ml.

Parmi les changements apportés par SMOK à ce modèle par rapport aux précédents (dont le TFV14, qui était déjà un bon clearo), on notera deux choses. La première, c’est le remplissage par le haut, qu’il était temps d’introduire ; la seconde, c’est l’airflow, plus large, qui permet une vape plus intense et une bonne expérience en inhalation directe.

Autre nouveauté, on ne dévisse plus la partie supérieure pour remplir le clearo : un petit bouton permet de l’ouvrir comme un clapet. Il y a de quoi être inquiet, à l’idée que 9ml de liquide pourraient se répandre au fond de votre poche si vous l’actionnez involontairement. Mais le bouton est plutôt petit et demande une pression assez importante pour être déclenché. Normalement, il n’y a pas plus de risque qu’avec les modèles à glissière, très populaires.

L’embouchure en résine, d’une ouverture de 16mm, ne peut pas être changée : elle est caractéristique des clearomiseurs pour inhalation directe, et ne laissera donc pas le choix à ceux qui préfèrent une inhalation indirecte.

En terme de design, il y a un mix entre le métal et le plastique plutôt pertinent – avec une dominante plastique pour les parties mobiles. En soi, ce n’est pas un problème, mais on peut regretter le choix de joints très colorés. On peut certes les changer, mais par défaut, il faut admettre que ce n’est pas très joli…

Enfin, si ce n’est pas l’apparence qui vous intéresse en premier lieu, la qualité de construction devrait vous plaire. Plusieurs pièces en témoignent : l’airflow, par exemple, coulisse sans accrocs ni difficulté particulière. Sur certains modèles moins bien conçus, on peut accidentellement ouvrir le réservoir en essayant d’élargir ou de resserrer l’airflow – et c’est très agaçant.

Ce clearo est compatible avec toutes les résistances de la gamme SMOK, qui sont tout à fait correctes. Elles ont eu la réputation d’avoir un taux de défaillance un peu plus élevé que la moyenne – c’est à dire qu’il y a quelques chances de tomber sur une résistance qui ne fonctionne pas. On conseillera d’acheter les générations les plus récentes, de 2018 et plus, qui ne présentent plus ce problème.

Verdict

SMOK est un excellent choix pour une inhalation directe à un prix réduit. Les clearos SMOK ne rivalisent pas avec d’autres modèles beaucoup plus chers, mais il est difficile de trouver une telle qualité de conception et une intensité de saveur pour un prix aussi réduit.

clearomiseur-obs-engine-2-rta-5ml

5. OBS 2 RTA – Un clearomiseur RTA proche de la prefection


  • Design sobre
  • Large airflow supérieur
  • Peu de fuites
  • Contenance correcte
  • Compatible résistances DIY
  • Plus compliqué à prendre en main

L’OBS est un clearomiseur un peu particulier : il permet de faire des économies et de bénéficier d’une meilleure qualité de vape grâce à ses résistances à remplacer soi-même. C’est ce qui en a fait un des modèles les plus populaires, mais c’est loin d’être sa seule qualité.

Caractéristiques

OBS est une marque reconnue pour son inventivité et le 2 RTA est un clearo très apprécié des bricoleurs. Entièrement démontable, aux pièces interchangeables, il offre une grande liberté aux vapeurs et c’est très appréciable. C’est aussi une excellente solution pour se lancer dans les résistances durables sans trop de difficultés : le système est prévu pour être utilisable, même par les profanes. Pas d’inquiétude donc, vous ne mettez pas forcément les deux pieds dans le monde des vapeurs-bricoleurs.

Malgré son réservoir de 5ml, il est un peu plus large que certains compétiteurs. C’est notamment dû à ce fameux système de résistances, qui prennent un peu plus de place.

On remarque tout de suite, d’ailleurs, que ces dernières ne ressemblent pas du tout à ce qu’on a l’habitude de voir : il s’agit d’une large cloche en métal. Alors comment changer sa résistance ? On commence par dévisser la base de la structure principale – jusque là, pas de différence. On découvre alors la résistance elle-même. Ce sont deux vis Philips, d’où sont suspendues deux résistances en métal enroulées de sorte à former un tube. C’est là que vous insérerez vos cotons, qui retiennent le liquide et le mettent au contact des résistances.

À partir de là, on découvre une des grandes forces du RTA. C’est un clearo qui offre une grande liberté de vape et permet, avec le même liquide et le même matériel, de varier les expériences. À 25W et un airflow fermé, on a une fumée froide et ténue, et une saveur fraîche et claire. À 45W et l’airflow entrouvert, on a un volume de vapeur intermédiaire et une bonne tenue de la saveur, là aussi. À 65W et l’airflow complètement ouvert, la vapeur et chaude et la saveur ultra-intense. On peut le pousser jusqu’à 80-85 ; au-delà le goût se dégrade.

C’est donc un modèle polyvalent, qui peut permettre tant de profiter d’une vape utilitaire, discrète et rapide, comme d’une vape de dégustation, plus longue et intense.

Verdict

L’OBS n’est pas le clearomiseur le plus facile, ni le plus intuitif. Mais c’est sans doute un des plus funs ! Si vous avez envie de vous amuser un peu avec votre cigarette électronique, ou si vous voulez tout simplement faire des économies sur vos frais de résistance, c’est la meilleure DIY et une des plus agréables à utiliser. Sans faire de compromis sur la saveur – et ça, c’est rare !

clearomiseur-skrr-8ml-vaporesso

6. Skrr, de Vaporesso – Le meilleur clearomiseur sub-ohm haut de gamme


  • Grande fidélité de saveur
  • Design des résistances intéressant
  • Volume de fumée important
  • Design soigné
  • Un peu gros

Le Skrr est un autre clearo de Vaporesso, un sub-ohm qualitatif qui se rapproche du haut de gamme. Et c’est un des meilleurs clearomiseurs disponibles sur le marché.

Caractéristiques

Comme tous les sub-ohms, il sera particulièrement adapté pour une vape en inhalation directe, pour un maximum de vapeur et de saveur. Avec son réservoir de 8mL – et sa consommation assez gourmande – il est en effet plus adapté à un usage récréatif.

Le réservoir se remplit par glissière, c’est à dire que la partie supérieure est fixée au reste de l’appareil. Au lieu de dévisser, comme c’est le cas sur la plupart des clearomiseurs, on fait simplement glisser le bouchon autour de son axe d’une petite pression du pouce. Sur certains modèles moins qualitatifs, c’est un peu risqué d’opter pour ce type de design, parce qu’une simple pression sur la cheminée dans votre sac ou votre poche peut ouvrir le réservoir – et 8ml de liquide, ce n’est pas rien. En l’occurrence, la qualité de construction est excellente, et vous devriez être à l’abri de ce genre de soucis.

L’airflow est situé vers le bas, ce qui laisse présager quelques fuites – heureusement rares. Il y a quatre entrées, pour un flux maximal et équilibré. Quand on monte dans les Watts, la quantité de vapeur – et de goût – est vraiment spectaculaire. Si vous cherchez aussi un clearo qui permet de faire des tricks, c’est un très bon plan.

D’autant que les nouvelles résistances de Vaporesso font aussi parler d’elles depuis 2018. Le QF Coil System de la marque, qui va de 0.18 à 0.5 ohms, sont réputés pour la fidélité et l’intensité du goût. On peut utiliser un liquide à partir de 70%, ce qui est assez impressionnant, pour un goût épais, riche et soyeux. Le design est tout à fait différent de ce qu’on avait l’habitude de voir, même s’il commence à être copié, avec un succès variable, par des marques d’entrée de gamme. La particularité ? Un airflow particulièrement important qui traverse la résistance et offre une charge de fumée très élevée, même à une température plus basse.

Verdict

Si vous cherchez avant tout la saveur et la densité de la fumée – au détriment, c’est vrai, de la discrétion et de certains aspects pratiques – le Skrr est le clearo qu’il vous faut.

clearomiseur-vandy-vape-kylin-m-rta-3ml

7. Vandy Kylin – Le meilleur clearomiseur RTA haut de gamme


  • Résistances RTA qualitatives
  • Design agréable
  • Super airflow
  • Peu de fuites
  • Qualité de construction
  • Dual-coil seulement

Le Vandy Kylin est un grand clearomiseur avec deux choix de réservoir, de 2ml à 6ml. Et comme l’OBS, il permet de remplacer le coton de ses résistances. Mais il présente d’autres avantages.

Caractéristiques

Comme l’OBS, le Vandy Kylin brille par sa polyvalence : en témoigne l’inclusion de deux embouchures, l’une ouverte et courte, l’autre fermée – de type Delrin – qui sont plus adaptées respectivement pour une inhalation directe et indirecte. On trouve aussi 2 pyrex, de 2 et 6ml respectivement.

Tout dans la construction inspire donc la modularité. On peut même régler le flux de liquide – en fonction du pourcentage de VG. Mais l’aspect le plus original, c’est son plateau reconstructible. Il présente d’ailleurs une qualité de construction très satisfaisante, avec une finition en or véritable. Ce n’est pas pour frimer : l’or améliore naturellement la conductivité.

Ceux qui préfèrent un montage en mono-coil – c’est à dire avec une seule résistance – seront peut-être déçu : on peut contourner le design dual-coil, mais il faut bien veiller à boucher l’arrivée de liquide pour empêcher les fuites. Et c’est globalement déconseillé.

Le processus est aussi simple que sur l’OBS, et on peut donc recommander ce clearomiseur à des profanes – mais il faut être prêt à s’appliquer en plaçant les cotons pour éviter de les brûler trop vite ou d’enchaîner les dry-hit.

Le résultat d’un tel setup, c’est une intensité de saveur et une densité de vapeur impressionnante. La fidélité de goût, si vous avez bien monté votre résistance, est parmi les meilleures. L’airflow à quatre entrées est très efficace pour de gros tirages, mais il a l’avantage d’offrir aussi une vape plus discrète et plus subtile en le fermant un peu.

Il faudra veiller à ne pas utiliser des liquides dont la concentration en VG excède 60-70% à haut wattage. En effet, ils mettent trop de temps à entrer en contact avec la résistance avec ce type de design.

Verdict

Le Vandy Kylin est un clearomiseur RTA haut de gamme, relativement simple dans sa catégorie et agréable à utiliser. La modalité et la générosité en pièces détachées offrent une grande liberté pour des utilisations variées : et ça compte.


Guide d’Achat : tout ce qu’il faut savoir sur un clearomiseur avant d’en acheter un

Vous vous lancez tout juste dans le monde de la vape, ou vous cherchez à améliorer votre équipement : tôt ou tard, vous allez vouloir changer de clearomiseur. Votre chance ? La technologie a énormément progressé ces dernières années, et la qualité des matériaux et des designs est à son pic. On va vous aider à rester à la page.

Le rôle d’un clearomiseur

Techniquement, dans une cigarette électronique, un clearomiseur est un coil, ou une bobine, reliée à un courant. Ce coil va chauffer et transformer le liquide en vapeur. Mais c’est plutôt ainsi qu’on désigne les résistances.

Aujourd’hui, le terme clearomiseur désigne la totalité du réservoir, de l’embouchure, de la cheminée et de la résistance.

Les différents types de clearomiseurs

On peut vite se perdre dans le jargon. RTA, type de coil, setup, plateau, cheminée…  Il faut donc commencer par éclaircir un peu la terminologie. Le plateau, c’est la partie inférieure du clearomiseur, où va se trouver la résistance. La cheminée, comme son nom l’indique, achemine la fumée.

Pour faire simple, on peut distinguer les clearomiseurs reconstructibles, et les classiques.

Les RTA, pour Rebuildable Tank Atomizer, sont les clearos les plus populaires de la catégorie reconstructible. C’est-à-dire ceux dont la résistance peut être « reconstruite ». En fin de vie, on peut remplacer le coton sans avoir à jeter toute la résistance : il suffit de bien nettoyer les coils et de savoir reproduire le setup du fabriquant. C’est une économie, mais aussi un geste écologique.

Les clearomiseurs classiques, comme le Melo 4, sont les plus simples à utiliser et les plus populaires auprès des novices. Ils sont aussi plus adaptés à une vape utilitaire, pour laquelle on va préférer pouvoir minimiser l’entretien nécessaire.

Le niveau de résistance en ohm

Au-dessus de 1.0 ohm, la fumée est plus légère, moins humide, et assez similaire à ce que l’on ressent en tirant sur une cigarette classique. Ces modèles s’adressent à des vapeurs dits « utilitaires » : ceux qui recherchent principalement la nicotine. Et jusqu’à récemment, ils n’étaient pas aussi customisables.

En dessous de 1.0 ohm, on considère qu’il s’agit d’un clearomiseur dit sub-ohm.  La fumée est plus épaisse et les hits plus lourds. C’est aussi dans cette catégorie qui vous allez obtenir le plus de saveur.

Aujourd’hui, il existe de nombreux modèles qui, comme le Melo 4, sont compatibles avec différents types de résistances. Cela permet de varier les expériences de vape selon vos envies.

L’entretien du clearomiseur

Il est important de nettoyer régulièrement son clearo, en veillant à ne jamais mouiller la résistance. Cela permet de conserver un goût propre : en effet, certains liquides sont sensibles à la lumière ou aux variations de température, et le dépôt qu’ils laissent sur les joints et les parois peuvent progressivement altérer le goût de votre liquide.

Si vous constatez que le goût vire au charbon, c’est que votre résistance est grillée et qu’il va falloir la changer.

Attention également à ne jamais le soumettre à un wattage trop élevé. Le calibrage peut être un peu compliqué, surtout si vous venez d’acquérir un nouveau matériel. On conseille donc de commencer avec un wattage bas et de monter progressivement, de 5 en 5 maximum, jusqu’à atteindre la température, le volume de fumée et la saveur optimaux.

Enfin, c’est une évidence, le pyrex du réservoir n’est pas indestructible. Il faut éviter les chocs à tout prix. Le risque, en plus de casser le réservoir, est de déformer certains pas de vis et d’avoir des fuites de plus en plus fréquentes.

Transformer son clearomiseur

Vous n’êtes pas pleinement satisfait du clearo que vous avez acheté ? Si vous avez opté pour un clearomiseur modulable, vous allez pouvoir améliorer votre expérience sans forcément avoir à changer de matériel.

Si vous n’obtenez pas assez de fumée, vous pouvez par exemple changer la résistance pour un ohm plus faible – et l’inverse si vous avez trop de fumée.

Pouvoir changer de cheminée est aussi un atout : vous pourrez choisir une embouchure ouverte, plus large, qui convient à une inhalation directe et généralement à un plus grand volume de fumée. Ou une embouchure fermée, plus longue et étroite, dont la fumée plus froide et ténue correspondra mieux à une inhalation indirecte.

Si vous avez des fuites, vous pouvez aussi essayer de changer vos joints. Ça ne coûte presque rien et vous en trouverez dans presque toutes les boutiques de cigarettes électroniques.

Enfin, certains pyrex sont aussi interchangeables pour changer la contenance de votre clearo. Une bonne moyenne se situe entre 3 et 5ml pour ne pas avoir à remplir le réservoir trop souvent, mais vous pouvez opter pour un 8 voire 9ml de rechange, si votre résistance consomme beaucoup de liquide.

Les types de designs de remplissage

L’action que vous allez effectuer le plus avec votre clearo, c’est le remplir de liquide. La méthode de remplissage n’est donc pas à prendre à la légère.

Le remplissage par le bas est un design de moins en moins fréquent, et il est plutôt à éviter. Il faut en effet séparer le plateau du reste du clearomiseur, et le remplir la tête en bas. Cette conception cause souvent beaucoup de fuites, et il faut nettoyer la cheminée après chaque opération pour ne pas absorber le liquide qui aurait coulé… Vous noterez qu’ils ont été exclus d’office de notre comparatif.

Pour le remplissage par le haut, vous avez trois possibilités. Soit on dévisse la partie supérieure et on verse le liquide dans le réservoir : c’est classique, mais il faut pouvoir le poser quelque part. Difficile donc de le faire debout, par exemple. Par contre c’est la plus sûre : une fois vissé, impossible que le liquide s’en échappe, en théorie.

Certains modèles proposent aussi un remplissage par glissière. Le capot coulisse pour rendre le réservoir accessible : c’est simple et rapide. À condition qu’il ne s’ouvre pas trop facilement.

Même inconvénient potentiel avec les modèles à clapet, dont le capot s’ouvre comme celui d’une voiture. Dans ces deux cas, il est conseillé d’opter pour un modèle avec une très bonne qualité de construction


FAQ : on répond aux questions que vous vous posez sur les clearomiseurs

💰 Combien coûte un bon clearomiseur ?

Vous pourrez en trouver à partir de 15€, mais ils présenteront de sévères limitations. Pour un modèle complet et satisfaisant, on commencera aux alentours de 20€. Le haut de gamme commence à 40 avec, en général, une meilleure possibilité de modulation et des matériaux plus qualitatifs.

Ce prix ne reflète par contre pas le type de clearo ou le type de vape. C’est davantage votre budget et la fréquence d’utilisation qui va déterminer la tranche de prix qui vous conviendra le mieux.

💨 Quel type de clearomiseur est adapté pour une inhalation directe ou indirecte ?

Le tirage indirect, dit classique, consiste à aspirer d’abord un faible volume de fumée dans la bouche, puis de le faire descendre dans les poumons. Le tirage est plutôt serré, long, avec un flux réduit. On préfèrera des modèles dont les résistances sont à plus de 1 ohm, avec une cheminée longue et une embouchure fine.

Le tirage direct, lui, consiste à respirer directement un volume plus important de vapeur dans les poumons. Les clearomiseurs avec un airflow large, idéalement à 4 entrées, une résistance sub-ohm et une embouchure large devraient convenir parfaitement.

🛡️ Comment vaper en toute sécurité ?

On a entendu beaucoup d’histoires de batteries qui explosent, de liquide toxique non brûlé… Il est important de prendre en compte quelques facteurs de sécurité quand on choisit son matériel de vape. Le clearomiseur inclus.

Le liquide, avant d’être vaporisé, est techniquement toxique. La vapeur qui en sort, elle, ne présente aucun danger d’après les études publiées à ce jour. Il est donc important d’éviter de recevoir des projections de liquide dans la bouche.

C’est un défaut que l’on retrouve sur les mauvais modèles sub-ohm, ou si vous avez mal calibré le wattage de votre cigarette. Si cet incident vous arrive, rincez-vous immédiatement la bouche abondamment. En cas de brûlures ou de nausées, consultez un médecin.

Il est aussi déconseillé de vaper quand votre réservoir est vide – ou presque vide. Vous risquez ce qu’on appelle un dry hit : vous ne vapez plus le liquide, c’est de la fumée de coton brûlé et sec. C’est mauvais pour votre matériel, mais aussi pour vos poumons.

Pour éviter plusieurs de ces désagréments, choisissez un bloc de batterie qui affiche – et contrôle – la température du clearomiseur.

✈️ Peut-on emporter sa cigarette électronique dans l’avion ?

Oui, à condition de la transporter en cabine, avec un maximum de deux batteries supplémentaires. Il est bien entendu interdit de l’utiliser.

Pour éviter d’abimer votre clearomiseur pendant les changements de pression dus à l’altitude, on conseille de vider le réservoir et de démonter complètement l’appareil avant le décollage. Certes, ça veut dire qu’après un long voyage il faudra tout remonter avant de tirer enfin sa première latte, mais c’est toujours mieux que de se retrouver avec des fuites importantes dans sa poche.

⚡ Comment choisir la résistance de son clearomiseur ?

Ça dépend du type de vape – direct ou indirect – mais aussi de la puissance et de l’autonomie de votre batterie.

Pour une vape de 9 à 15 watts, on préfèrera une résistance à 1-1,5ohm. Pour une vape de 20 à 35 watts, les résistances de 0,5 à 1 ohm feront l’affaire. Et pour 35 à 60 watts, on choisira des résistances de 0,3 à 0,5 ohm, qui produisent le plus de fumée.

Vous l’aurez compris : plus le wattage est élevé, plus la valeur en ohm de la résistance doit être basse.

>