Les Meilleurs Dictaphones

Les dictaphones ne sont pas réservés uniquement aux médecins qui n’ont pas le temps d’indiquer leurs plannings à leur assistante, ou bien aux apprentis espions qui souhaitent piéger leur entourage. Discrets et légers, ils peuvent être utile pour enregistrer un cours particulièrement dense à l’université, partager vos progrès en guitare avec votre entourage, ou bien garder une trace de vos pensées intimes et vos idées de génie pour un nouveau projet.

Intéressés par cet objet pratique et versatile ? Ca tombe bien, car nous avons sélectionné pour vous huit dictaphones, aux performances adaptées en fonction de vos besoins, et au rapport qualité / prix indéniablement intéressant ! A vos marques, prêts, enregistrez !

A lire également:

Les meilleurs dictaphones en 2020

dictphone-enregistreur-audio-cooau-8go

1. COOAU – Un dictaphone d’appoint facile à prendre en main


  • Sauvegarde automatique séquencée au cours de l’enregistrement
  • Protection des données par mot de passe
  • Possibilité de lancer automatiquement l’enregistrement à la voix
  • Autonomie de la batterie discutable
  • Qualité d’enregistrement défaillante en environnement bruyant
  • Peu d’options de paramétrages

Objet discret et élégant, le dictaphone COOAU se distingue par ses lignes longues et fines, son fini noir brillant et son petit écran LCD qui permet de vérifier en un coup d’œil que votre enregistrement se déroule dans les meilleures conditions. De discrets boutons sur le côté vous permettent de contrôler la mise en marche ou l’arrêt de l’appareil, le paramétrage de l’enregistrement, le volume sonore, le changement de piste audio lors de l’écoute ainsi que l’organisation des fichiers audio. Une prise jack est prévue pour connecter un casque audio à l’appareil. Un câble USB adapté est fourni pour faciliter le transfert de fichiers vers un ordinateur. Les micros sont intégrés à l’intérieur du boitier, et un petit clip à l’arrière permet de fixer l’objet au revers d’une veste au besoin.

Le dictaphone COOAU offre une capacité de stockage de 8Go. Cette capacité ne peut malheureusement pas être augmentée car l’objet ne propose pas de port pour insérer une carte SD ou autre carte mémoire. Néanmoins il sera possible d’enregistrer de longues heures de conversation en format WAV ou MP3, avec une très bonne qualité de rendu grâce au dispositif DSP qui réduit les sons parasites. Versatile, ce dictaphone peut aussi servir de lecteur audio, et peut supporter des fichiers MP3, WAV, WMA, FLAC, APE et OGG pour que vos musiques et podcasts préférés vous suivent où que vous alliez. Sa batterie lithium est suffisante pour utiliser le dictaphone tout au long de la journée, sans faiblir.

Une fois mis sous tension, ce dictaphone enregistre et se met en pause dès qu’il détecte une voix ou un silence prolongé. Cette option de mise en route automatique peut être désactivée si désiré. Un bouton permet de réécouter en boucle certaines plages audio, ce qui peut être pratique si vous utilisez le dictaphone pour mémoriser des informations. Pour éviter la perte de données à cause de mise hors tension involontaire, il est possible de paramétrer le dictaphone pour qu’il sauvegarde automatiquement l’enregistrement en cours à intervalles réguliers (30mn, 60mn ou 120mn), sans interruption ou changement de piste. Par ailleurs, un système d’horodatage classe les différents fichiers audio par date afin de faciliter leur recherche. Petit plus intéressant pour les personnes enregistrant des données sensibles : il est possible de bloquer l’utilisation et le transfert des données du dictaphone à l’aide d’un mot de passe. Ainsi, en cas de perte ou de vol, personne ne pourra exploiter vos données.

dictphone-enregistreur-audio-adokey-8go

2. ADOKEY S30 – Le meilleur dictaphone pour les étudiants


  • Captation claire dans environnement bruyant
  • Autonomie de la batterie
  • Possibilité d’étendre la capacité de stockage avec une carte SD
  • Un seul format d’enregistrement proposé
  • Peu recommandé pour l’enregistrement de chant ou musique
  • Extinction automatique au bout de 3mn de silence

Performant et plutôt simple d’utilisation, le dictaphone ADOKEY présente un rapport qualité/prix intéressant pour les personnes qui cherchent une restitution de voix claire dans un environnement bruyant. Cet élégant dictaphone se présente sous la forme d’un boitier noir au fini brillant, un peu lourd (72g) avec une mollette chromée pour parcourir les fichiers, les lire et configurer l’objet. Un écran LCD procure toutes les informations nécessaires pour s’assurer du bon déroulement de l’enregistrement. Le boitier est surmonté de deux micros également chromés pour une prise de son fine et claire, en stéréo. Deux boutons sur le côté permettent de gérer la mise en tension de l’appareil et la sauvegarde des données. En termes de connectique, le dictaphone ADOKEY dispose d’une prise jack pour casque audio, d’un port micro USB avec le câble fourni, pour transférer les fichiers et charger la batterie ainsi que d’un emplacement pour carte SD.

Le dictaphone ADOKEY est doté d’une mémoire de 8Go, extensible grâce à son port SD pouvant accueillir une carte mémoire de 32 Go maximum. Et cette extension s’avère indispensable lorsqu’on s’aperçoit que l’appareil ne propose qu’un format de fichier à l’enregistrement, le WAV. Ce dernier garantit certes une qualité de son impeccable, mais il reste très gourmand en espace mémoire. La batterie lithium de ce dictaphone garantit un enregistrement d’une durée de 30h sans interruption, 70h de temps d’écoute en continu ou une centaine d’heures dans une configuration d’usage mixte. Pour économiser la batterie, cet enregistreur vocal s’éteint automatiquement au bout de 3mn de silence. A l’inverse, il est également possible de paramétrer l’appareil pour qu’il déclenche un enregistrement dès qu’il détecte une voix ou un son à proximité, se situant dans l’intervalle de fréquence acoustique définie. Un dispositif de réduction des bruits parasites DSP permet d’obtenir des enregistrements clairs même dans des espaces bruyants. Les amateurs de musique apprécieront la possibilité d’utiliser cet objet en tant que baladeur numérique. A cet égard, le dictaphone ADOKEY lit les fichiers MP3, WAV et WMA. Il propose également un mode répétition, pour les personnes qui souhaitent apprendre leurs cours. Pour conclure, il est important de noter que la performance de l’appareil, très satisfaisante pour de la prise de notes ou de l’enregistrement de voix dans le cadre d’une conversation, se révèlera insuffisante pour capter de la musique ou du chant, du fait des micros qui grésillent sur des volumes sonores élevés.

dictphone-enregistreur-audio-tascam-dr-05x

3. TASCAM DR-05X – Le dictaphone professionnel au meilleur prix


  • Qualité de prise de son professionnelle
  • Bon rapport qualité/prix
  • Large écran LCD
  • Livré sans mémoire et sans câble de transfert
  • Fonctionne sur piles
  • Ne peut pas être utilisé en baladeur numérique

Pour les personnes souhaitant faire des enregistrements digne d’un studio sans pour autant se ruiner en matériel, l’enregistreur audio Tascam DR-05X peut représenter le meilleur compromis.

Le boitier de ce dictaphone mise plus sur le confort et la clarté d’utilisation que sur l’esthétisme et la discrétion. D’un format et poids équivalent à celui d’une télécommande de télévision, le Tascam DR-05X présente un large écran LCD qui permet de visualiser en un coup d’œil toutes les informations pertinentes pour contrôler la qualité de l’enregistrement. De larges boutons sur la face de l’appareil empêchent toute fausse manipulation. Ces derniers sont suffisamment explicites pour une prise en main rapide. Le boitier est surmonté de deux larges micros à condensateur interne fixes, orientés sur les côtés, pour une prise de son en stéréo sur un large spectre directionnel. En termes de ports de connexion, il est possible de brancher un casque audio (port mini jack), un micro supplémentaire (port mini jack) et un câble mini USB pour le transfert de donné ou l’alimentation en énergie (non fourni avec le produit). Un emplacement pour carte micro SD est également présent.

Attention : le dictaphone Tascam ne renferme aucun espace de stockage et n’est livré avec aucune carte mémoire. Pour conserver votre enregistrement, il faudra soit connecter votre dictaphone directement à votre ordinateur ou téléphone (avec un câble que vous devrez acheter), ou bien investir dans une carte micro SD. L’appareil fonctionne grâce à deux piles AA. Il est possible également de le connecter à une batterie externe via un câble USB. Ces piles garantissent une autonomie d’enregistrement d’environ 18h sur un format audio WAV. Il est possible d’enregistrer en stéréo, en format WAV et MP3. Chacun de ces formats est paramétrable, pour que vous puissiez obtenir la meilleure qualité de rendu, quel que soit votre environnement sonore. Même s’il n’est pas possible d’orienter les micros, leur sensibilité compense largement ce manque et permet de capter les sons les plus subtils. Le cas échéant, la possibilité de brancher un micro supplémentaire peut pallier ce défaut, ce qui fait du Tascam DR-05X un investissement parfait pour les utilisateurs semi-professionnels aussi bien pour des projets musicaux, podcasts et films.

4. BENJIE M23 – Le meilleur dictaphone d’appoint


  • Petit format
  • Peut être utilisé comme une clé USB
  • Large capacité de stockage pour un petit prix
  • Hauts-parleurs un peu faibles
  • Petit écran, difficile de lire les informations dessus
  • Petits boutons de contrôle, difficiles à manipuler

Tout de chrome vêtu, le dictaphone BENJIE M23 peut passer de loin pour une clé USB, du fait de son format. Le boitier épuré présente deux boutons en dessous d’un discret écran LCD pour lancer et mettre en pause l’enregistrement d’un seul doigt. Les autres boutons sur les côtés contrôlent la mise sous tension de l’appareil, le changement de piste d’enregistrement et de volume, la navigation entre les différents fichiers et le paramétrage de l’enregistrement. Un port mini USB est prévu pour le transfert des fichiers vers un ordinateur et la recharge de l’appareil, le tout via un câble fourni. Une prise jack est également intégrée pour connecter un casque audio au dictaphone, ainsi qu’un port pour carte SD.

Le dictaphone BENJIE M23 va ravir les personnes qui doivent enregistrer de longues périodes de temps. Avec ses 16 Go de mémoire interne, la crainte d’une éventuelle interruption d’enregistrement pour manque d’espace mémoire s’envole ; cette capacité de stockage peut être étendue si vous ajoutez une carte SD. Cette perspective est renforcée par l’autonomie de la batterie lithium intégrée dans le boitier qui garantit un enregistrement de 25h sans discontinuer, ou 20h de musique si vous utilisez le dictaphone en mode écoute. Pour ce dernier d’ailleurs, il est recommandé d’utiliser un casque audio plutôt que le haut-parleur, celui-ci n’étant pas très performant. Les deux micros  et le système de réduction de bruits permettent d’enregistrer voix et sons en mono de bonne qualité sur une distance étendue (50m selon le fabricant, moins d’une dizaine de mètres selon les utilisateurs). Il faut prendre ses précautions cependant, et monter le volume au maximum pour obtenir un rendu satisfaisant. La prise de son se fait en format MP3 ou WAV, tous deux paramétrables sur une plage de débit binaire allant de 512 à 1356 kbps. Le dictaphone peut lire des fichiers  MP3, WMA, APE, FLAC et WAV, si vous désirez l’utiliser en tant que baladeur numérique. Il peut également stocker des fichiers JPEG, PNG et GIF, comme une clé USB. Enfin, deux fonctionnalités peuvent intéresser les étudiants et les personnes pressées : la touche de répétition, qui permet de lire en boucle une piste pour l’apprentissage, et la fonction d’activation de l’enregistrement à la voix (paramétrable), qui déclenche l’enregistrement dès que les micros captent un son.

dictphone-enregistreur-audio-cooau-8go-sv0571gy

5. COOAU – Le dictaphone le plus polyvalent


  • Nombreux accessoires fournis
  • Facile à prendre en main et à paramétrer
  • Horodatage des fichiers
  • Peu de possibilités de paramétrages
  • Prise de son mono
  • Ecran trop petit

Le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on regarde ce dictaphone de la marque Cooau, c’est robuste. Courbes trapues, finitions métalliques mates, écran LCD jaune et gros boutons de contrôles qui ne laissent aucune place à la fausse manipulation : l’objet ressemble à une mini calculette au somment de laquelle on aurait implanté deux micros intégrés sur les côtés. Toutefois, il ne faut pas se fier aux apparences. Ce dictaphone ne manque pas de ressources pour une prise de son optimale dans des contextes variés, si on se penche sur sa connectique et les accessoires qui l’accompagnent :

  • Une prise mini jack pour connecter un casque audio,
  • une prise mini jack pour brancher un micro supplémentaire,
  • un mini port destiné à connecter l’enregistreur à un téléphone fixe, le câble de connexion et le boitier téléphonique adaptés fournis,
  • un mini port USB pour transférer les fichiers ou recharger l’appareil avec le câble adapté fourni,
  • un câble audio,
  • un micro cravate

Pas de doutes : ce dictaphone répond à pratiquement toutes les situations professionnelles !

Le dictaphone Cooau est doté d’une mémoire interne d’une capacité de 8 Go, non extensible, en raison de l’absence de port pour carte SD. Côté autonomie, la batterie lithium intégrée fournit l’énergie requise pour une dizaine d’heures de fonctionnement en continu. L’appareil ne propose qu’un seul format de fichier audio à l’enregistrement, le WAV, décliné en trois « qualités » : 324, 128 ou 32kbps. Cela facilite le paramétrage mais peut ne pas répondre aux besoins des utilisateurs les plus pointilleux. La prise de son est faite par le biais de deux micros, en mono, d’une sensibilité satisfaisante jusqu’à environ 5m de distance. Il est possible d’améliorer la qualité du rendu soit en utilisant le micro cravate fourni, soit en utilisant tout autre micro connecté sur le port mini jack prévu à cet effet. L’appareil peut lire des fichiers MP3, WMA et WAV si vous l’utilisez comme baladeur numérique. Les fonctions répétition A-B, égaliseur automatique et Boucle peuvent s’avérer intéressantes dans ce contexte. Enfin, l’horodatage des fichiers ajoute une touche supplémentaire de simplicité pour identifier d’un regard le fichier audio enregistré à une date précise. Facile à prendre en main et polyvalent, ce dictaphone est un véritable objet tout terrain à un prix avantageux.

dictphone-enregistreur-audio-olympus-ws-852

6. Olympus W852 – Le meilleur dictaphone pour les conférences


  • Modes d’utilisation normal et simplifié
  • Réglage automatique de la sensibilité des micros
  • Large écran d’affichage
  • Ne reconnait et n’enregistre qu’un format de fichier audio (MP3)
  • Faible capacité de mémoire interne
  • Fonctionne avec des piles

Connue pour avoir créé de nombreux succès sur le marché des enregistreurs vocaux, la marque Olympus propose avec son modèle W852 un objet performant et convenant aussi bien aux experts qu’aux novices. D’allure sobre et simple, ce dictaphone possède un large écran LCD ainsi que de grands boutons de contrôle. Deux micros sont cachés dans le boitier sur le dessus de l’appareil, de chaque côté. Deux prises jack permettent de connecter un micro externe et un casque audio si besoin, tandis qu’un emplacement pour carte micro SD se niche de l’autre côté de l’objet. Enfin un port USB rétractable à l’intérieur du boitier élimine tout risque de perte de câble pour transférer les fichiers.

La capacité de la mémoire interne de l’Olympus W852 est un peu faible, comparée aux autres produits de ce comparatif : 4 Go. Heureusement, il est possible de l’étendre en ajoutant une carte SD à l’appareil ou en le connectant directement à votre ordinateur pendant l’enregistrement. Le dictaphone fonctionne avec deux piles AAA et propose une autonomie de 110h d’enregistrement environ, une durée variable en fonction du paramétrage de l’appareil. Il n’est possible d’enregistrer qu’en un seul format de fichier (MP3), la qualité de ce dernier étant paramétrable en fonction de vos besoins. La prise de son est faite en stéréo. Pour faciliter la prise en main de l’appareil par le plus grand nombre, l’Olympus propose deux fonctions originales, en plus de l’enregistrement automatique par reconnaissance vocale. La première concerne le réglage de la sensibilité des micros en fonction de l’environnement sonore soit manuellement, soit automatiquement. En effet, en fonction du volume de la salle et de la distance de l’interlocuteur principal, l’appareil choisira les meilleurs paramétrages pour obtenir un enregistrement clair même dans une salle de conférence bruyante. D’autre part, il est possible de choisir entre un mode d’utilisation simplifié ou normal, en fonction de votre aisance avec le paramétrage d’un tel objet. En mode simplifié, le dictaphone propose moins de fonctionnalités dans ses menus, ainsi que des configurations d’enregistrement prédéfinies, pour que vous puissiez vous concentrer sur la prise de note et non la qualité de la captation. Enfin, il est à noter que l’Olympus ne peut pas être utilisé en tant que baladeur numérique, et qu’il ne reconnait que les fichiers MP3 à la lecture.

stylo-dictaphone-savfy

7. SAVFY Stylo enregistreur – Le dictaphone qui n’en a pas l’air


  • Forme discrète
  • Facile à manipuler
  • Capacité de mémoire satisfaisante
  • Peut paraître difficile à prendre en main
  • Un seul type de format audio enregistré et lu
  • Lourd pour un stylo

L’enregistreur vocal Savfy gagne la palme du dictaphone le plus discret de ce comparatif, puisqu’il se cache à l’intérieur d’un élégant stylo bille noir et chrome. Un seul bouton au sommet de l’appareil contrôle toutes les actions qu’il est possible de faire. Deux minuscules voyants bleu et rouge sur le côté indiquent pendant un bref temps le mode de marche. Le micro est dissimulé au sommet, côté épingle d’attache du stylo. Outre le stylo et ses deux mines de rechange, l’objet est livré avec une carte micro SD de 16 Go, des écouteurs, un câble USB, un câble de charge et un petit tournevis.

Le stylo enregistreur Savfy accueille une micro carte SD de 16 Go qui fait office de mémoire interne. Sa batterie lithium rechargeable lui permet d’enregistrer des conversations pendant 20h sans interruption. Comme on peut s’en douter, le stylo dictaphone SAVFY ne propose pas d’options de paramétrage d’enregistrement. Ces derniers se font en format MP3 192Kbps. Un système de réduction de bruits garantit un rendu des voix clair, sans parasitage ambiant, dans un rayon d’environ 10m du stylo. Pour économiser la batterie, le stylo se met en veille au bout de 3 s sans bruit et reprend automatiquement l’enregistrement dès qu’il détecte un son. Les voyants restent éteints pendant toute la durée de l’utilisation et ne s’éclairent que lorsque le bouton de contrôle est actionné, pour plus de discrétion. Seuls 4 contrôles sont disponibles : allumer, enregistrer, sauvegarder et éteindre. Le stylo peut bien évidemment être utilisé pour prendre des notes, mais aussi en tant que baladeur numérique (mais il ne lit pas d’autres formats de fichiers que le MP3). Une fois connecté à votre ordinateur, vous pourrez récupérer les fichiers classés en fonction de la date et de l’heure à laquelle ils ont été créés. Simple et insoupçonnable, ce dictaphone sera apprécié des personnes qui souhaitent enregistrer des réunions ou des conférences en tout discrétion.

stylo-dictaphone-savfy

8. COOAU TF31 – Le dictaphone d’appoint au quotidien


  • Esthétique élégante et moderne
  • Bonne autonomie en mode enregistrement
  • Petite taille
  • Notice d’utilisation incomplète, prise en main difficile
  • Possible grésillements au rendu
  • Fragile

Peu d’éléments distinguent le modèle COOAU TF31 de ses acolytes présentés précédemment, si ce n’est son design moderne avec ses finitions en titane brossé. Côté pile, le boitier présente un petit écran LCD rétro-éclairé et un unique bouton qui contrôle l’enregistrement et la mise en pause du dictaphone. Sur les côtés, deux petits boutons permettent la mise sous tension de l’appareil et la navigation dans les menus. Le boitier renferme deux micros, et peut accueillir une carte mini SD. Le dictaphone peut se connecter à un ordinateur via le câble mini USB fourni, ou bien à un casque audio, grâce à la prise mini jack.

Le dictaphone TF31 de COOAU possède une mémoire interne de 8 Go, qui peut être étendue par l’ajout d’une carte SD (32Go maximum). La batterie lithium rechargeable est suffisamment endurante pour pouvoir enregistrer des sons pendant 72h sans discontinuer. Il est possible de choisir le format audio du fichier de restitution (MP3 ou WAV), avec quatre options de débit binaire pour chaque format, afin d’ajuster la qualité d’enregistrement en fonction votre environnement sonore. La prise de son est faite en mono. Comme pour ses prédécesseurs il est possible de programmer la sauvegarde des fichiers toutes les 30, 60 ou 120mn afin de ne prendre aucun risque de perte en cas de batterie faible. Les pistes sont horodatées afin de faciliter la recherche de fichiers. Ces derniers par ailleurs peuvent être protégés par mot de passe au besoin. Petit plus, il est possible d’ajuster les paramètres d’enregistrement au cours de la prise de son, sans interruption. Il faut penser à brancher les écouteurs avant de démarrer l’enregistrement, pour contrôler directement la qualité du rendu. Le dictaphone possède un dispositif de réduction de bruit DSP. Le mode Répétition permet de réécouter la plage choisie autant de fois que vous le souhaitez, à la vitesse désirée. Enfin, ce dictaphone peut être utilisé comme baladeur numérique. Il peut lire les formats de fichiers suivants : WAV, MP3, FLAC, APE, pour que votre musique préférée vous suive toute la journée.


dictaphone

Guide d’Achat : tout ce qu’il faut savoir sur un dictaphone avant d’en acheter un

Les conditions d’usage

Selon les différents usages que vous envisagez pour votre dictaphone, vos critères de sélection vont varier. L’environnement sonore, la durée de la session d’enregistrement, le traitement des sons récupérés… vous aident à définir les critères de choix qui seront déterminants pour vous.

En règle générale, les dictaphones présents sur le marché se répartissent en trois catégories :

  • Les enregistreurs-espions, ou dictaphones d’appoint, se distinguent par leur design discret et leurs fonctionnalités suffisantes pour enregistrer vos idées quand vous n’avez pas de papier à votre portée. Le modèle SAVFY est un parfait exemple de dictaphone espion.
  • Les dictaphones mono à micro frontal sont dotés d’un écran et d’un haut-parleur pour pouvoir parcourir ses enregistrements et les réécouter. S’ils offrent un enregistrement de meilleure qualité que les dictaphones d’appoint, ils peuvent montrer leurs limites dans un environnement bruyant. Efficaces lorsque vos interlocuteurs sont à proximité ou dans un amphithéâtre relativement calme.
  • les enregistreurs stéréo offrent une qualité d’enregistrement quasi professionnelle (comme le TASCAM DR-05X), grâce à leurs multiples micros et fonctionnalités étendues, qui permettent de capter le son désiré même dans un environnement bruyant. Moins discrets que leurs compétiteurs, ils sont cependant idéaux pour des interviews, des captations professionnelles ou la création de podcast sans achat d’un micro.

Capacité de stockage

La capacité de stockage est un critère à manipuler avec précaution. En effet, en fonction du format du fichier audio choisi (et de la qualité de restitution du son enregistré par conséquence), la capacité de stockage annoncée par le constructeur peut paraître largement suffisante ou au contraire, médiocre. Dans les faits, plus la qualité de l’enregistrement est élevée, plus le fichier audio va prendre de la place. Par exemple, 1 Go peut renfermer environ 16h d’enregistrement au format MP3 à 128Kbps ou bien environ 2h au format WAV. Dans la majorité des cas, il est recommandé de choisir un modèle d’une capacité de 8Go au minimum, qui permettra d’enregistrer l’équivalent d’une journée de travail, quel que soit le format audio choisi.

Par ailleurs, il peut être judicieux de vérifier la possibilité de d’augmenter la capacité de stockage du dictaphone, en ajoutant une carte SD par exemple. Cela peut se révéler avantageux pour maitriser le coût d’investissement dans un tel produit.

Autonomie et batterie

Là encore, l’autonomie d’un dictaphone varie en fonction de la qualité de prise son recherchée. Une chose est sûre : vous ne tenez pas à ce que votre dictaphone s’éteigne en pleine session d’enregistrement ! Au minimum, le dictaphone doit pouvoir enregistrer une conversation sans faiblir pendant l’équivalent d’une journée de travail (10h) en continu.

De plus, si vous hésitez entre deux modèles, le critère d’alimentation peut vous aider dans votre prise de décision. De nombreux dictaphones fonctionnent encore sur piles, ce qui engendre un triple problème :

  • un problème écologique, car les piles ne sont pas les meilleures amies de la Nature ;
  • Un problème économique. Si vous utilisez votre dictaphone tous les jours, vos frais en piles forment un montant non négligeable à la fin du mois ;
  • Un problème d’incertitude et de gaspillage. Malgré les indicateurs de charge, vous ne pouvez jamais être sûrs à 100% que votre dictaphone ne s’éteindra pas au cours d’une enregistrement. Et cette incertitude peut entraîner du gaspillage si vous préférez ne pas prendre de risque, alors qu’il reste une barre dans la jauge d’énergie.

Par conséquent, pour votre bien-être et celui de la planète, préférez autant que possible les dictaphones sur batteries, si vous en avez un usage régulier.

Formats de fichiers et compatibilité

La possibilité de choisir en quel format de fichier vous pouvez enregistrer votre conférence ou votre interview est déterminante. En effet, ce choix vous apporte de la flexibilité dans l’usage de votre dictaphone (en modulant la qualité d’enregistrement), vous permet d’économiser des ressources (espace de stockage et autonomie de la batterie), et vous donne un aperçu de la compatibilité du produit avec d’autres objets (micros, ordinateurs, écouteurs…). Il serait dommage de ne pas pouvoir exploiter votre enregistrement car le fichier audio ne peut pas être lu par votre ordinateur !

Selon votre usage, votre équipement informatique et vos attendus de rendu, vous n’aurez peut-être pas besoin d’avoir une très grande variété de formats. Les formats MP3, WAV et WMA (un format compatible avec Windows media player) sont les formats les plus courants proposés par les fabricants de dictaphones, et permettent de jouer sur le rapport qualité/stockage (le MP3 étant le plus léger et le WAV, le plus riche en informations). Les formats FLAC et OGG seront intéressants pour les enregistrements professionnels ou semi-professionnels, pour des podcasts ou de la musique par exemple, car ils restituent tout la richesse du son en WAV sans pour autant être gourmands en espace de stockage. Enfin les propriétaires de produits Mac pourront prendre en charge les AAC sans difficultés.

Design et accessoires

Le design du dictaphone peut être un critère de choix optionnel ou prépondérant selon l’usage que vous souhaitez en faire. Vous n’aurez peut-être pas envie de vous promener avec un objet encombrant dans le sac, juste pour enregistrer votre maître de conférence. Toutefois, le design peut être contraint par la qualité de prise de son. Force est de constater que les dictaphones qui proposent une prise de son en stéréo ou en multipistes, sont moins discrets une fois posés sur une table, de par le positionnement de leurs micros.

Quel que soit votre choix, il est recommandé de veiller à ce que le dictaphone présente un écran suffisamment grand pour vous permettre de voir sur quelle piste audio vous enregistrez votre cours ainsi que le niveau de batterie (et si possible, le volume de stockage encore disponible). Des boutons de commande simples et clairs à utiliser peuvent apporter un confort supplémentaire.

En termes d’accessoires, ceux-ci varient en fonction des fabricants et des utilisations possible de l’objet. La possibilité d’ajouter une carte SD à l’appareil pour augmenter son volume de stockage est un atout indéniable pour ceux qui souhaitent enregistrer une journée d’échanges avec une bonne qualité de son. Un câble et port USB est indispensable pour le transfert de fichiers sur votre ordinateur. Certains dictaphones présentent également une prise jack pour pouvoir écouter vos enregistrements (ou votre musique préférée) sans déranger votre voisin de métro. Enfin, pour les plus professionnels, il est possible de connecter un micro supplémentaire à votre dictaphone, pour être sûrs de n’enregistrer que le son qui vous intéresse, dans les meilleures conditions possibles.


FAQ : on répond aux questions que vous vous posez sur les dictaphones

Qu’est-ce qu’un dictaphone ?

Un dictaphone permet d’enregistrer des sons en toute simplicité, qu’il s’agisse d’un cours, d’échanges professionnels ou même de notes personnelles. Il se présente généralement sous la format d’un boitier, plus ou moins discret, renfermant un ou plusieurs micros et un espace de stockage de données (mini-cassette, s’il s’agit d’un dictaphone analogique, mémoire USB pour les dictaphones numériques). Il existe trois types de dictaphones : les dictaphones espions (ou d’appoint), les monos et les stéréos. Les marques de dictaphones les plus connues sont Olympus, Sony et Philipps.

Comment choisir un dictaphone ?

Le choix d’un dictaphone se fait en fonction de l’usage prévu. Outre le prix, il est important de prendre en compte la capacité de stockage de l’appareil, son autonomie en termes d’énergie, le type de fichiers audio obtenus et leur compatibilité avec votre équipement informatique, et la connectique utilisée pour transférer les fichiers ou bien pour connecter d’autres équipements au dictaphone (micros supplémentaires, casque audio, ordinateur…).

Comment utiliser un dictaphone ?

Un dictaphone est un matériel simple à utiliser. Néanmoins, les quelques précautions suivantes vous permettront de récupérer un fichier audio de qualité :

  • > Vérifiez le niveau de batterie avant de commencer votre enregistrement ainsi que le volume de stockage disponible
  • > Paramétrez la date et l’heure de votre dictaphone pour retrouver vos fichiers en fonction de ces données. Créez un dossier spécifique à chaque enregistrement pour grouper toutes les prises d’une même session
  • > Evaluez l’environnement sonore et configurez votre enregistrement en conséquence (format audio, sensibilité du micro…). Orientez le dictaphone vers la/les personnes dont vous souhaitez recueillir les propos.
  • A la fin de l’enregistrement, créez une copie de vos fichiers audio sur un autre équipement (ordinateur, disque dur externe) afin d’avoir une sauvegarde de sécurité.

Où acheter un dictaphone ?

Il est possible d’acheter un dictaphone dans la majorité des magasins proposant du matériel informatique, téléphonie ou petit électroménager. Vous pouvez également choisir un dictaphone sur les sites internet marchands de ces magasins, les sites des marques si vous connaissez la marque et le modèle que vous désirez, ou bien les plateformes de ventes comme Amazon, C.Discount ou autre…

Combien coûte un dictaphone ?

Le prix d’un dictaphone varie en fonction de la marque, du modèle et de ses performances. Il faut compter environ une dizaine d’euros pour un dictaphone d’entrée de gamme et jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour du matériel professionnel. Toutefois, vous pouvez trouver des modèles d’un bon rapport qualité/prix entre 20 et 50€, qui vous permettront d’obtenir des enregistrements de très bonne qualité dans des environnements sonores variés.

>