Les Meilleurs Jeux PS4 de Coop Local

Le jeu en ligne a pris des proportions assez importantes dans l’univers du gaming actuel, reléguant – presque – aux oubliettes le bon vieux coop en local, qui était l’unique façon de jouer à plusieurs sur les premières consoles de jeux. C’est une erreur. Le jeu local a en effet bien des avantages, en plus d’une convivialité certaine en jouant avec la famille ou des amis. Par exemple, vous pouvez être aidé par un ami si vous êtes bloqué dans un jeu. Comme nous allons le voir, avec notre liste recensant les meilleurs jeux en coop local sur PS4, certains éditeurs croient encore en cette idée, et offre des expériences vidéoludiques fortement dépendantes de la coopération réelle entre deux ou plusieurs joueurs.

A lire également: 


Les meilleurs jeux PS4 de coop local en 2020

  1. Rayman Legends
  2. Diablo III : Reaper of Souls – Ultimate Evil Edition
  3. Overcooked/Overcooked 2
  4. Don’t Starve Together
  5. Minecraft
  6. Keep Talking and Nobody Explodes
  7. Little Big Planet 3
  8. Rocket League
  9. Divinity : Original Sin II

1. Rayman Legends

rayman-legends


  • Visuellement au top
  • Durée de vie maousse
  • Le mode Kung Foot très fun
  • Des niveaux un peu répétitifs

Rayman revient dans une cinquième aventure pensée par Ubisoft et Michel Ancel, le célèbre créateur du personnage. Le Français de 48 ans, à qui l’on doit Beyond Good and Evil et Les Lapins Crétins, apporte toute sa créativité dans Rayman Legends sur PS4, qui inclut en outre le meilleur du coop local et qui se sert du moteur technique UbiArt, lequel a étendu ses capacités pour inclure désormais des éléments de gameplay en 3D, une nouvelle conception d’éclairage et un nouveau système de rendu qui font passer les graphismes au niveau supérieur.

L’histoire de Rayman Legends est la suivante : Rayman, Globox et les Ptizètres découvrent, après un long sommeil, une tente remplie d’une série de peintures captivantes. En y regardant de plus près, ils remarquent que chaque peinture semble raconter l’histoire d’un monde. Tout en se concentrant sur l’une d’elles, qui montre une terre médiévale, ils sont soudainement aspirés dans cette peinture et entrent dans le monde représenté. C’est là que l’aventure commence.

Rayman Legends renoue avec le style de l’opus précédent, Rayman Origins, dans lequel jusqu’à quatre joueurs jouent en même temps les différents niveaux en coop local. En plus des principaux personnages jouables – Rayman, Globox, les Ptizètres -, un personnage féminin fait son apparition : Barbara. Elle peut être contrôlée, tout comme Murfy, qui peut effectuer diverses actions telles que couper des cordes et activer des mécanismes si un joueur utilise le pavé tactile de la manette PS4. Tous ses personnages demandent une coopération pour progresser dans l’aventure. D’autres nouvelles fonctionnalités incluent des niveaux musicaux rythmés par des tubes, et un jeu de football, Kung Foot,  qui vous réservera quelques moments très fun en multijoueur.

2. Diablo III : Reaper of Souls – Ultimate Evil Edition

diablo-iii-reaper-of-souls-ultimate-evil-edition


  • Rejouabilité importante
  • Techniquement au point
  • Multijoueur séduisant
  • Scénario simpliste

Cette édition Ultimate Evil contient à la fois Diablo III – gros succès commercial avec plus de 15 millions de jeux vendus – et son extension Reaper of Souls. Ce dernier ajoute un certain nombre de fonctionnalités à Diablo III, comme une nouvelle classe de personnage, le Croisé, qui se spécialise dans le jeu défensif et la magie sacrée ; un nouvel artisan, Myriam la mystique, qui peut améliorer les propriétés et l’apparence de l’équipement du joueur, ou encore un cinquième acte dans l’histoire, « Ouestmarche », où apparaît un nouvel ennemi, Malthaël.

En plus du mode histoire, cette extension ajoute à Diablo III un mode Aventure, où le joueur est libre de parcourir le monde entier et d’accepter à sa guise des primes et des donjons aléatoires. Ce mode permet d’explorer toutes les régions actuellement disponibles dans le jeu, sans avoir à créer une nouvelle partie. A noter que c’est uniquement lorsque le joueur termine la campagne entière, y compris l’acte V nouvellement ajouté, et qu’il bat le boss final, qu’il déverrouille  ce mode.

L’Aventure peut se jouer seul, mais le fun est d’inviter plusieurs amis – jusqu’à 4 – pour une aventure en coop local sur un même écran. Attention aux explosions de couleur ! Le mode en ligne n’est pas non plus en reste, avec une progression de vos personnages qui s’évaluent en « saisons » limitées dans le temps, pour un challenge qui a la possibilité de se renouveler constamment.

3. Overcooked/Overcooked 2

overcooked-overcooked-2


  • Aspect coopératif très fun
  • Prise en main intuitive
  • Beaucoup de recettes à faire
  • Redondant sur la durée

Les jeux de la série des Overcooked font partie des meilleurs jeux en coop local, tant ils allient gameplay fun et univers vidéoludique inédit : la cuisine. Dans Overcooked 1 et 2, les joueurs sont en effet des chefs qui doivent concocter des repas via la préparation d’ingrédients, la cuisson, le service et le nettoyage, le tout dans un délai limité. En somme, ça ressemble furieusement aux émissions de tv culinaires !

Le plus souvent, plusieurs commandes de différents types ou variétés de repas seront présentées dans la file d’attente, ce qui obligera les chefs, incarnés au maximum par 4 joueurs, à travailler ensemble pour remplir efficacement les commandes. Achever correctement chaque commande rapporte des pièces, avec des bonus suivant la rapidité du joueur, tandis que les commandes mal servies ne gagnent pas de points et perdent du temps. L’objectif est de collecter autant de pièces que possible dans le délai imparti. Les joueurs sont classés entre eux selon un système d’étoiles, en fonction du nombre de pièces qu’ils ont obtenues.

Overcooked a été conçu prioritairement comme une expérience de coopération locale jusqu’à quatre joueurs, mais le jeu dispose également d’un mode solo, où le gamer joue deux chefs, alors qu’il peut basculer entre eux à tout moment ou tenter de contrôler les deux en même temps. Pas présent dans le premier, le jeu en ligne débarque dans Overcooked 2, tout comme de nombreuses nouveautés en termes de niveaux, de thèmes de restaurants, de costumes et de recettes.

4. Don’t Starve Together

dont-starve-together-ps4


  • Prix attractif
  • Joli graphisme
  • Difficulté importante mais gratifiante
  • Très répétitif

Don’t Starve Together est la suite de Don’t Starve et propose des mécanismes multijoueurs absentes du premier opus. Cette suite a différentes façons d’être abordées à plusieurs : en coop local ou en réseau, avec du matchmaking. En ligne, il existe 4 catégories diverses, lesquelles n’affectent pas le gameplay mais colorent fortement l’expérience – Social, Coopératif, Compétitif et Folie.

Dans Don’t Starve Together, il existe trois modes de jeu en coop local : Survie, Désert et Sans Fin. La survie est le mode par défaut. Il est destiné à être un mode coopératif dans lequel les joueurs morts deviennent des personnages fantômes qui drainent la santé mentale des joueurs vivants. Dans Désert, les joueurs apparaissent dans des emplacements aléatoires sur la carte. Ceux qui meurent sont renvoyés à l’écran de sélection de personnage, ce qui leur permet de réapparaître ensuite au hasard dans un nouvel emplacement, en tant que nouveau personnage, avec la progression effacée. Aucun élément de résurrection n’existe et le monde ne se réinitialise jamais. Le mode Sans Fin, lui, est destiné à être plus détendu, les joueurs n’étant pas obligés de coopérer.

Don’t Starve Together comprend presque tout le contenu du jeu de base et du contenu additionnel Reign of Giants. Certaines fonctionnalités des DLC Shipwrecked et Hamlet ont également été introduites. De plus, plusieurs modifications ont été faites pour rééquilibrer les personnages, les géants et les mécanismes saisonniers dans l’aspect multijoueur du jeu.

5. Minecraft

minecraft-ps4


  • Jeu à la durée de vie illimitée
  • Multijoueur en split screen bien pensé
  • Des graphismes certes stylisés, mais pauvres

Minecraft est un jeu à très grand succès, d’abord apparu sur PC et dorénavant sur PS4, qui consiste à placer des blocs dans un monde ouvert. Construisez tout ce que vous pouvez imaginer avec des ressources illimitées dans le mode Créatif, ou partez pour d’enivrantes expéditions dans le mode Survie, en voyageant à travers des terres hostiles et dans les profondeurs infinies de vos propres mondes. A la nuit tombée, les monstres apparaissent. Voulez-vous vous cacher d’eux, ou fabriquer des outils, des armures et des armes pour répliquer ? Choisissez, mais pas nécessairement seul, car vous avez à faire, ici, à un des meilleurs jeux en coop local de la console.

Le jeu à plusieurs dans Minecraft est en effet disponible en local, à 4 maximum, avec écran splitté, ou en ligne, que ce soit avec des amis ou des inconnus – au maximum 7. Il permet dans les deux cas d’interagir et de communiquer à plusieurs sur un même monde. D’ailleurs, les mondes que vous avez démarrés tout seul prennent en charge le multijoueur, permettant au gamer d’être rejoint par des compagnons.

Si la version PS4 ne comprend pas des mises à jour constantes et des créations communautaires téléchargeables, comme sur PC, le principe même du jeu, véritable bac à sable géant, permet de ne pas ressentir ce manque. A noter que vous pouvez importer vos mondes créés préalablement sur la PS3 et la PS Vita vers l’édition PS4.

6. Keep Talking and Nobody Explodes

keep-talking-and-nobody-explodes-ps4


  • Concept brillant
  • Jeu uniquement coopératif
  • Immersif et stressant
  • Disponible uniquement en anglais

Keep Talking and Nobody Explodes, disponible uniquement en téléchargement, propose un concept ultra-original, voire jamais vu : le jeu charge un gamer de désarmer des bombes avec l’aide d’un ou de plusieurs autres joueurs qui lisent un manuel contenant des instructions. Ce jeu vidéo est donc conçu pour être joué par au moins deux personnes, dont un en tant que « Démineur », qui porte un casque de Réalité Virtuelle sur PS4, et les autres joueurs comme les experts lisant le manuel de désamorçage de bombe fourni. Le principe du jeu est que le démineur ne peut pas consulter le manuel et doit compter sur les experts pour l’instruire. De même, les experts ne peuvent pas voir la bombe et doivent compter sur le démineur pour leur décrire l’engin. Les experts et le démineur peuvent communiquer entre eux soit directement, en coop local, soit en ligne, en utilisant des micros.

Chaque bombe du jeu se compose de plusieurs modules, lesquels sont indépendants les uns des autres et peuvent être désarmés dans n’importe quel ordre. La plupart des modules nécessitent un désarmement, qui peut être complexe à faire, et lorsque tous les modules sont désarmés avec succès, la partie est gagnée. Le jeu est divisé en un certain nombre de niveaux prédéterminés, répartis en groupes de compétences qui définissent le nombre et les types de modules, le temps pour désamorcer la bombe et le nombre maximal de tentatives. Les joueurs peuvent également créer des défis personnalisés. En somme, ce jeu, c’est de la bombe.

7. Little Big Planet 3

little-big-planet-ps4


  • Outil de création profond
  • Beaucoup de nouveautés
  • 4 personnages uniques, même dans le gameplay
  • Des bugs ennuyeux

Little Big Planet 3 propose des éléments de gameplay très similaires aux deux premiers jeux de la série principale, Little Big Planet et Little Big Planet 2. Mais dans ce troisième opus, vous pourrez explorer les recoins de l’Imagi-sphère, rencontrer les habitants de l’intrigante planète Bunkum et affronter l’infâme Newton.

Little Big Planet 3, qui est un jeu de plateforme, introduit trois nouveaux personnages en plus de Sackboy, chacun avec ses propres traits et capacités uniques. OddSock est une sorte de chien qui peut courir plus vite que Sackboy et peut sauter des murs. Swoop est semblable à un oiseau qui peut voler librement autour des niveaux et ramasser des objets légers ou d’autres personnages, sauf Big Toggle. Toggle, lui, peut se transformer en une grande version lourde, Big Toggle donc, et en une petite version légère, Little Toggle, qui peut par exemple marcher sur l’eau. Tous les nouveaux personnages sont, comme Sackboy, entièrement personnalisables, et il y aura beaucoup de nouveaux costumes originaux à collectionner dans le jeu afin que vous puissiez exprimer votre propre individualité. Tous ces personnages sont évidemment jouables en multijoueur, en coop local – de 2 à 4 – ou en ligne.

Si vous vous sentez inspiré, utilisez les outils de personnalisation puissants et intuitifs du jeu – il y en a 70 -, en plus des outils améliorés des trois titres précédents, LittleBigPlanet, LittleBigPlanet 2 et LittleBigPlanet PS Vita. Tout ça pour donner vie à des créations originales, que le jeu vous permettra ensuite de diffuser au sein de la communauté.

8. Rocket League

rocket-league-ps4


  • Concept bien trouvé
  • Savoureux en multijoueur
  • Immédiatement fun
  • Contenu trop léger

Rocket League est un jeu qui prend tout son sens à plusieurs, et qui est en cela, assurément, un des meilleurs jeux en coop local de la PS4. Cet opus, développé par Psyonix, offre la possibilité de jouer sur le même écran jusqu’à quatre joueurs, lesquels sont affectés dans deux équipes. Ils utilisent des véhicules propulsés par une fusée pour frapper une balle plus grosse que la voiture dans le but de leur adversaire, et marquer des points au cours d’un match dont le principe le rapproche du football, avec cependant une grande place laissée à la destruction des adversaires. Les matchs durent généralement cinq minutes, avec une mort subite en prolongation si le match est à égalité à ce moment-là.

Les rencontres peuvent être jouées en tête-à-tête entre deux joueurs, jusqu’à quatre en coop local, et jusqu’à huit – quatre contre quatre – en ligne. Un mode compétitif de Rocket League existe : les joueurs s’y affrontent dans des saisons, avec des victoires ou des défaites augmentant ou diminuant le rang global de chacun. Le jeu comprend aussi un mode saison en solo, où le joueur peut s’opposer à l’IA de l’ordinateur. Une mise à jour ultérieure a introduit dans le jeu des séquences d’entraînement personnalisé, qui peuvent être créées par les joueurs et partagées en ligne.

A noter l’existence de Rocket League: Collector’s Edition, qui combine tout le plaisir et la ferveur du jeu d’origine avec toutes les voitures et le contenu des DLC Supersonic Fury, Revenge of the Battle-Cars et Chaos Run.

9. Divinity : Original Sin II

divinity-original-sin-2-definitive-edition-3


  • Univers foisonnant
  • Graphiquement au top
  • Mode multijoueur très intéressant
  • Difficulté pouvant être rédhibitoire

Divinity : Original Sin II, développé par Larian Studios, se déroule dans le monde fantastique de Rivellon, des siècles après Divinity: Original Sin, le premier opus. Les êtres vivants sur Rivellon ont une forme d’énergie en eux, connue sous le nom de Source, et des individus appelés Ensourceleurs peuvent manipuler celle-ci pour lancer des sorts ou améliorer leurs capacités de combat. Au début du jeu, le personnage du joueur est un Ensourceleur qui est capturé par une organisation, l’Ordre Divin, et envoyé dans une prison de l’île, connue sous le nom de Fort Joy. Sur le chemin, un gigantesque kraken attaque et coule le navire, mais le personnage du joueur est sauvé de la noyade par une voix mystérieuse.

Comme pour Divinity: Original Sin, les joueurs peuvent jouer en solo avec l’un des six personnages préexistants disponibles ou créer entièrement un personnage et choisir ses capacités, son sexe ou encore sa race – humain, elfe, nain, lézard, mort-vivant. Ils peuvent également recruter jusqu’à trois compagnons pour les aider. Ces derniers sont entièrement jouables et auront potentiellement des interactions différentes avec l’environnement et les PNJ que le personnage du joueur.

Le jeu propose aussi des modes multijoueurs en ligne et en local, à la fois compétitifs et coopératifs. Dans la version compétitive, les joueurs, au maximum quatre, sont divisés en deux équipes différentes et se battent dans une carte de l’arène. Le coop local est lui limité à 2 joueurs, en écran splitté, et le deuxième gamer peut jouer avec son propre profil, même si les données ne seront pas sauvegardées.

>